Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances·Romans policiers / Thriller

« Le grimoire d’argent » (Mercy Thompson T5) de Patricia Briggs

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Le grimoire d’argent (Mercy Thompson T5)
Auteur : Patricia Briggs
Genre : Bit-Lit/Urban Fantasy/Romance/Thriller
Editeur : Milady

Dans le cinquième tome, on lâche enfin les vampires. Non pas que je n’apprécie pas ces buveurs de sang (bien au contraire, j’adore Stefan), couv1574114mais j’aime lorsque Patricia Briggs varie ses intrigues autour des différents peuples de Tri-Cities. Étant donné que son univers est riche, j’aime lorsque l’on ne s’attarde pas uniquement sur un type de créature. Ici, on assistera à un retour sur les Faes qui tentent de récupérer ce qui leur est dû. J’étais ravie de retrouver ce peuple car, même si l’auteure les avait mis à l’honneur dans l’un des tomes de la saga, les Faes étaient encore très mystérieux… Ici, on va surtout voir le pouvoir du Glamour…

Depuis son viol dans l’un des opus précédent, Mercy a retrouvé son caractère fonceur et explosif. C’est toujours un plaisir de la voir évoluer, tenir tête à ses rivaux, envoyer une petite pique à ses amis, profiter des bras de son compagnon, … Malheureusement, tout n’est pas tout rose pour ce couple. Plusieurs complications vont créer des tensions, notamment Samuel qui va au plus mal ou encore la meute qui fait pression sur Adam car tous n’acceptent pas la présence d’un coyote… Pire : quelqu’un dont on ignore l’identité passe outre ses droits et se sert du lien de meute pour briser le couple… Vous l’aurez compris : la notion de hiérarchie et les relations entre les membres de la meute seront deux gros points abordés dans « Le Grimoire d’Argent »… Peut-être au dépend de l’intrigue ? En effet, par rapport aux autres tomes, cette dernière met un peu de temps avant d’éclater aux visages des protagonistes… Mais cette lenteur ne durera pas. Sitôt l’enquête ouverte, les rebondissements reviendront au galop et il ne sera plus question de s’ennuyer.

Encore un bon moment passé avec Mercy Thompson. Une fois de plus, j’ai été conquise par cette saga Urban Fantasy et la plume aussi simple que prenante de Patricia Briggs.

 

Citations :

– Pourquoi considère-t-on que les voitures sont des femmes ? demanda-t-il.
– Parce qu’elles sont capricieuses et exigeantes, répondit Zee.
– Parce que, si c’étaient des hommes, elles passeraient leurs journées à se plaindre au lieu d’agir, rétorquai-je.

—————

C’est a ça que ça sert les amis, remarquai-je : vous aider à tenir debout quand ça ne va pas, et vous donner un coup de pied au cul quand c’est nécessaire.

 

Ma note :

  4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s