Romances

« Parce que c’était nous » de Mhairi McFarlane

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Parce que c’était nous
Auteur : Mhairi McFarlane
Genre : Romance/Chick Lit
Editeur : Milady

résumé du livre

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

.

Ma critique

De coutume, je ne suis pas trop du genre chick lit, car il me faut un peu de surnaturel pour apprécier une romance… Cependant cet ouvrage était offert pour l’achat de deux Milady achetés. Or, je n’aime pas trop laisser mes livres prendre la poussière ; aussi me suis-je dit qu’une histoire d’amour serait très bien pour me détendre cet été ! couv2358644Bon, qu’on se le dise de suite : le récit comporte des scènes on ne peut plus attendues, les personnages sont très caricaturaux, l’héroïne est d’une naïveté affligeante et j’ai lu des romances contenant plus d’humour… Mais bon, il n’empêche que c’est ce qu’il me fallait pour le week-end ! Du coup, j’ai passé deux soirées en compagnie de Ben et de Rachel, ces deux anciens amis/amants qui, même dix ans après, n’ont rien oublié. Évidemment, vous vous doutez de comment tout ceci va se terminer… En ce qui me concerne, je n’ai eu aucune surprise. Seule mon envie de lire quelque chose de « fleur bleue » et l’écriture de l’auteure m’ont donné envie de parcourir les pages…

Si on passe outre les rebondissements peu surprenants, j’ai vraiment eu du mal avec les personnages. Les antagonistes se voient à des kilomètres, que ce soit au travail de Rachel ou dans sa quête de l’amour. Le pire étant Simon dont le caractère insupportable m’a donné des sueurs froides ! Je ne comprends pas comment l’héroïne lui a laissé sa chance : j’avais envie de lui faire fermer son clapet rien que durant le repas entre couples. Et je ne parle même pas de leur rendez-vous… C’est vraiment le genre de personne que je n’ai pas envie d’apprendre à connaître et à laquelle je serais incapable de m’attacher. Quant aux autres, je vous laisse les découvrir (en sachant qu’il est plus que probable que vous les identifiez dès qu’il apparaîtront).

Par ailleurs, je dois avouer que Ben ne m’a pas forcément plu. Malgré les relations qu’il a accumulé et sa gentillesse, ce mec est trop parfait. Rachel le met tellement sur un piédestal que j’ai eu vraiment du mal à l’apprécier. En dépit des nombreux flash-back permettant de découvrir leur relation, on ne sait pas grand chose sur lui. Il aurait fallu le découvrir davantage. Mon attachement pour lui est venu bien trop tard, lors de la scène avant le bal de promo. Sa déclaration était très touchante… J’aurais également fondu en entendant ces mots.

Quant à Rachel, je dois avouer la trouver trop « classique ». C’est le profil de la trentenaire que l’on retrouve dans toutes les romances : mignonne, naïve, drôle, gentille mais qui sait se défendre, peu dégourdie, perdue dans ses sentiments, … Pour donner un exemple que presque tout le monde connaît, on aurait dit Bridget Jones en plus canon. Quant à ses amis, ils sont dignes du roman « La regrettable importance de la beauté » (en gros, ils font partie de décor et apporteront une petite romance supplémentaire)… Hormis les antagonistes, les autres personnages n’ont pas grande importance.

Globalement, c’est une lecture basique qui se lit très bien pendant les vacances. J’ai noté quelques longueurs et aurais souhaité un peu plus d’humour, néanmoins l’ensemble n’est pas trop mal. Cela dit, je n’ai pas l’habitude de lire beaucoup de chick lit et reste tout de même une adepte de la romance fantastique. D’autres lecteurs ont trouvé l’histoire passionnante et l’histoire d’amour très belle. Cela dépend de vos genres favoris… Pour ma part, je ne regrette pas cette lecture, même si certaines choses sont trop « faciles » ou « déjà-vues ».

.

Citations

Ça a été une décision par défaut. Ce qui d’ailleurs semble être une habitude chez toi. Tu ne prends pas de décisions. Elles t’arrivent, en quelque sorte.

—————

On se sent plus seul quand on vit avec la mauvaise personne que quand on est vraiment seul. Ou bien autant, d’une façon différente, crois-moi.

—————

– Honnêtement, me jugez-vous assez stupide pour croire que vous n’avez rien à voir avec cette histoire ?
J’implore sa pitié, en sachant que c’est inutile.
– Simon je suis aussi contrariée que vous. Je suis dans la merde jusqu’au cou au journal à cause de cette histoire.
Vous êtes dans la merde ?!
Les yeux écarquillés, le couple des sandwichs aux œufs est en train de se couvrir de cresson. D’un geste, Ben intime à Simon de baisser le ton, ce qui revient à essayer d’éteindre un incendie domestique avec une dosette de sérum physiologique.

.

Ma note

♥  3/5

Publicités

6 réflexions au sujet de « « Parce que c’était nous » de Mhairi McFarlane »

  1. J’ai beaucoup aimé ce roman (je pense même que ce fut un coup de coeur ou si pas, il l’a frôlé de très très près ^^)
    Les autres romances de cette auteure sont dans le même genre /D Si jamais un jour, tu veux te détendre et souffler 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s