BD·Coup de coeur·Littérature jeunesse

« Le grand méchant renard » de Benjamin Renner

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Le grand méchant renard
Auteur : Benjamin Renner
Genre : Bande dessinée jeunesse / tout public
Editeur : Delcourt

résumé du livre

Un renard chétif tente de se faire une place de prédateur face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle. Il a trouvé une stratégie : il compte voler des œufs, élever les poussins, les effrayer et les manger.

.

Ma critique

Le grand méchant renard Benjamin RennerGros coup de cœur pour cette bande dessinée jeunesse qui peut très bien plaire aux plus grands. Jeux de mots, situations cocasses et répliques amusantes vont attendent ! D’ailleurs, je n’ai cessé de ricaner tout au long des pages. Ce grand méchant renard, loin d’être aussi mauvais qu’il le voudrait, m’a autant fait rire qu’il m’a touchée. Le pauvre est mal loti : il n’effraie personne, n’arrive à rien et se fait régulièrement casser la figure par une poulette hystérique. Les autres animaux ont tellement pitié de lui qu’ils lui donnent des légumes pour qu’il se nourrisse… C’est vrai qu’il faisait vraiment de la peine, ce pauvre bougre. Le pire, c’est qu’il est persuadé de pouvoir changer les choses, notamment grâce au loup, cette bête rusée et malfaisante, qui va lui conseiller de voler des œufs afin de les manger une fois que les poussins seront gros et gras… Hélas, aucun de ces deux carnivores n’avait songé qu’un cœur de papa poule se cachait sous les poils de notre petit rouquin

La relation entre les poussins et le renard est juste trop mignonne. Ce n’est pas niais : c’est plein de tendresse et d’humour. Finalement, on s’y attache, nous aussi, à ces quatre personnages. On se demande surtout comment va faire le grand méchant renard pour cacher ou se débarrasser de sa progéniture avant que le loup ne revienne… Il va falloir qu’il se montre créatif… Et, croyez-moi, il le fera ! Ses déguisements ou ses ruses n’ont cessé de me faire rire. Il en va de même pour ce club anti-renard constitué de poules combattantes qui sont bien décidées à anéantir l’ennemi (un p’tit air de « Chicken run » ?). Derrière ce scénario burlesque se dissimulent quelques messages intéressants comme les stéréotypes, la parentalité, les idées reçues, …

Les dessins à l’aquarelle m’ont énormément plu : ils sont très expressifs et bien réalisés. On se croirait dans un vieux cartoon. Par ailleurs, les pages sont dépourvues de cases, ce qui donne un ensemble très épuré et agréable à lire. Vous l’aurez compris, j’ai autant adhéré au coup de crayon de l’auteur qu’à son récit. Vous aimez les situations loufoques et saugrenues ? Vous souhaitez une histoire touchante, poétique et fun ? Alors je vous conseille de vous ruer sur cette BD atypique et originale qui va certainement faire un malheur auprès de mes petits et grands lecteurs. Préparez-vous à faire fonctionner vos zygomatiques, mais surtout, n’oubliez pas de faire attention au grand méchant renard si vous vous promenez dans les bois…

.

Citations

– Ils savent pas picorer ! Il faut que quelqu’un leur montre comment faire !
– PWIII !!
– S’il te plaîîîîît ! C’est moi qui m’occupe de tout depuis le début !
– N’y pense même pas…
– On les voulait ensemble, ces poussins ! Loup indigne !

—————

– Je ne comprends pas ! Pourquoi ça marche pas ? C’est quoi mon problème ?
– Je sais pas… Peut-être parce que tu as l’air aussi costaud qu’une huître… Ou alors que tu as autant de charisme qu’une limace séchée dans un pot de sel… ou sinon que tu es aussi féroce qu’une tortue anémique à la retraite…

—————

– Tu vois ? Eux ils ont compris que c’était moi le Grand Méchant Renard !
– Il est la-bas !
– Comment ça, la-bas ?
– Là-bas ! Je l’ai vu. Une bête terrifiante. Elle a une voix grave et ténébreuse !
– Et quoi ? Moi aussi, j’ai une voix grave et ténébreuse !
– Oh non. Toi ta voix elle est plutôt nasillarde et fluette…
– Et tremblotante aussi…
– Et je dirais qu’elle est suppliante aussi…
– Et plaintive…
– Comme la voix d’une chèvre qui agonise…
– OUI BA ÇA VA ! Il est où ce Grand Méchant Renard ténébreux ? Je m’en vais lui ténébrer la tronche, moi !

.

Ma note

  5/5 Coup de cœur !

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Le grand méchant renard » de Benjamin Renner »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s