Fantastique/Fantasy·Romans policiers / Thriller

« Le premier sang » de Sire Cédric

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le premier sang »
Auteur : Sire Cédric
Genre : Roman policier / Fantastique
Éditeur : Pocket

.

résumé du livre

Cité les Ruisseaux. Surveillance de nuit. Eva Svärta et Erwan Leroy espèrent enfin faire tomber Ismaël Constantin. Mais le feu ravage son appartement et le caïd meurt brûlé vif.
Neuilly-sur-Seine. L’argent, le pouvoir, la beauté… Madeleine Reich avait presque oublié qu’il y avait un prix à payer. Ce soir, les anciennes blessures se rouvrent, et l’heure est venue d’affronter sa peur.
Eva, la policière albinos, ne le sait que trop bien : le temps n’a pas de prise sur les liens tissés dans le sang. Surgis de l’ombre, les fantômes du passé réclament leur dû.

.

Ma critique

Et me voici revenue d’un autre roman de Sire Cédric aux côtés de Siabelle, amie et binôme de lecture. Encore une fois, je ne suis pas déçue du voyage et j’ai hâte de retrouver la plume immersive, puissante et agréable de l’auteur avec les deux autres ouvrages qui nous attendent dans nos PAL respectives. Comme toujours, Sire Cédric est parvenu à mélanger le polar et le thriller avec les légendes. Cette fois-ci, on ne parle pas de légende urbaine, mais plutôt de mythologie, en particulier celle des Grecs. À cela, on mélange le satanisme, les rituels et les infanticides. De quoi vous scotcher sur place ou vous faire faire des cauchemars ! Ce cocktail m’a véritablement étonnée. Je n’aurais vraiment pas voulu être à la place d’Eva et de Vauvert… D’ailleurs, en parlant de ce duo, je suis contente d’avoir d’abord lu « De fièvre et de sang » avant, car je ne pense pas que j’aurais autant apprécié chaque moment ou personnage de cet opus. Certes, il n’est pas indiqué qu’il s’agit d’une suite toutefois, à mes yeux, c’en est une. 9782266243193Certains dialogues font référence aux événements passés dans « De fièvre et de sang », néanmoins la lecture de ce roman est réellement utile pour percevoir toute la subtilité de la relation entre Vauvert ainsi que les souvenirs noirs qui hantent le cœur de cette dernière…

L’ouvrage est d’abord divisé en deux narrations : on suit Eva qui va enquêter avec le bel Erwan Leroy sur un dénommé Ismaël Constantin ainsi que Madeleine, une riche femme d’entreprise, qui va se mettre à saigner étrangement des joues alors qu’elle n’avait rien quelques secondes avant… Je ne préfère pas trop en dire au sujet de Madeleine, car il s’agit d’un personnage intéressant que l’on va découvrir au fil de l’enquête. Elle est loin d’être aussi douce et attentionnée qu’elle ne le fait paraître. Ce fut un régal d’apprendre à découvrir son passé, en particulier les personnes qui ont croisé son chemin et marqué sa vie à jamais… Il existe une sorte de suite : un troisième ouvrage mettant en scène Eva… Or, j’ai beaucoup d’attentes concernant Madeleine qui, sans aucun doute, va jouer un rôle plus tard ! Vers le premier tiers du roman, on va enfin avoir une troisième narration : celle d’Alexandre Vauvert, un flic que Siabelle et moi avons appris à apprécier. Il reste fidèle à lui-même et à ses convictions. De plus, son personnage va grandement se creuser et certains de ses talents vont enfin être mis en lumière ! Ces trois intrigues sont toutes intéressantes et utilisent le même fonctionnement : les rebondissements se cumulent petit à petit tandis que la tension monte crescendo. Ainsi, on a réellement envie de savoir ce qu’il va se passer sur tous ces tableaux ! Bien sûr, tout a un lien, mais je ne vous le dirais pas, même sous la torture !

Avec ses personnages torturés par leur passé qui vont se développer, ses scènes de crime sanglantes et inexplicables, son rythme endiablé, du surnaturel mêlé à du polar et une plume immersive, cet ouvrage a su me faire passer un excellent moment de lecture ! Le seul défaut que je pourrais relever est une confrontation finale un peu rapide toutefois, je suppose que « La mort en tête » (la suite de cet ouvrage) permettra de pallier à ce regret. Merci encore à Siabelle pour cette lecture commune pleine d’échanges, de suppositions et de papotage en tous genres. Il me tarde de me retrouver aux côtés du tandem Vauvert/Eva avec elle ! N’hésitez pas à aller découvrir sa critique, car nous avons le même ressenti. Au risque de me répéter, cet auteur est mon coup de cœur du moment : je dévore ses publications avec immense plaisir ! Si cet ouvrage vous intéresse, mais que vous n’avez pas lu d’autres romans de Sire Cédric, je vous conseille de commencer par « De fièvre et de sang » afin de connaître chaque personnage, d’avoir deux enquêtes qui se suivent et de mieux comprendre certaines choses…

.

——-> Découvrez la critique de Siabelle !

.

Citations

Les rêves sont des territoires de lucidité, Jonathan. Bien plus que nous n’osons nous l’avouer.
.
—————
.
Les pensées, ma fille, ne meurent jamais. On peut les chasser, elles savent attendre. Elles patientent pour s’incarner à nouveau.
.
—————
.
Ce qui me fascine, ce que je trouve incroyable, ce sont les raisons derrière ça. Les forces qui amènent des gens ordinaires à tordre la nature, pour essayer de la briser, de la déchirer. Y a-t-il une différence entre un fou et un saint ? Qu’est-ce qui distingue les voix qui murmurent à leurs oreilles ?
.

Ma note

  5/5

10 réflexions au sujet de « « Le premier sang » de Sire Cédric »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s