BD·Fantastique/Fantasy

« Aral du temple » (Nains T3) de Nicolas Jarry, Paolo Deplano et Élodie Jacquemoire

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Aral du temple » (Nains T3)
Auteurs : Nicolas Jarry, Paolo Deplano et Élodie Jacquemoire
Genre : Bande dessinée pour adulte / Fantasy
Éditeur : Soleil

.

résumé du livre

Un cube en or recouvert d’écritures ésotériques a été exhumé des entrailles dune forteresse-état du sud. L’artefact, datant dune époque reculée et terrible, intéresse au plus haut point les maîtres de l’Ordre du Temple qui rassemblent aussitôt un groupe pour aller enquêter sur place. Bien malgré lui, Aral, un jeune ingénieur tout juste diplômé, fait partie de l’expédition. Arrivés sur place, le mal est déjà en train de s’éveiller, révélant la face la plus obscure du peuple nain.

.

Ma critique

Dommage, « Aral du temple » m’a nettement moins plu que ses prédécesseurs ! Évidemment, c’est une question de goût. Je rappelle que, même si l’univers est le même dans tous les tomes, chaque BD est un one-shot qui peut se lire individuellement. Or, les autres récits m’avaient davantage touchée ou entraînée. couv56822737Il faut dire que j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette aventure : je trouvais l’épopée assez classique et attendue. Pour résumer grossièrement : une équipe va partir à la recherche d’un trésor perdu gardé par une grosse bête cracheuse de feu. D’ailleurs, certains passages m’ont fortement fait songer au « Hobbit », notamment à cause des lieux ou du dragon que les protagonistes devront affronter. Nul doute que ce clin d’œil est volontaire. D’après ce que j’ai lu, il y a d’autres références qui m’ont échappé, mais qui ont plu. Ces éléments sont sympathiques, toutefois cela s’ajoute au sentiment de déjà lu qui me hantait depuis les premières pages. Quel dommage ! En revanche, j’ai apprécié l’idée qu’Aral a pris de nombreuses rides et nous conte son passé via un système de flash-back. Le vieillard semble prisonnier dans un lieu étrange et sinistre où des démons tentent de pénétrer. C’est donc avec une certaine curiosité que l’on va essayer de comprendre comment il en est arrivé là et pourquoi il est seul.

En effet, très vite, Aral va faire la rencontre de Sienn, la nièce de son Maitre Toëk. Leur relation va d’abord être taquine et explosive, puis les deux jeunes nains vont rapidement passer à l’étape supérieure jusqu’à devenir inséparables. C’était un peu trop rapide pour moi néanmoins, dans le sens où l’on doit construire une intrigue, proposer des combats ou des rebondissements et tout boucler en une cinquantaine de pages, il n’aurait pas été judicieux de s’étaler sur cette amourette. Je comprends donc ce choix… L’intrigue a commencé à m’intéresser vers la moitié de l’album, à partir du moment où le groupe va être en fuite jusqu’au fameux temple. Pour une étrange raison, les nains mâles vont progressivement devenir déments au point de devenir violents envers les naines. Heureusement, Sienn sait se battre et a la chance d’être aux côtés d’Aral ainsi que de son oncle. Je n’ai pas du tout adhéré aux choix du héros à la fin, mais la narration permet de comprendre et de mettre en avant les regrets d’Aral… J’aurais voulu avoir quelques pages supplémentaires à lire. C’est une conclusion assez frustrante.

Quant aux dessins, ils sont travaillés, de qualité, bien colorés et dans un style un peu brouillon. J’avoue avoir un peu moins adhéré qu’avec les autres tomes mais, encore une fois, les goûts et les couleurs ne se discutent pas vraiment. Ils faut savoir que d’autres lecteurs ont préféré ce troisième opus. Ne vous arrêtez donc pas à mon avis ou à ma note !

.

Citations

Même si le monde s’effondre, les Nains continueront toujours à se pochetronner !
.
—————
.
La meilleure des intentions peut conduire à la catastrophe.

.
—————
.
– Aral… Je peux savoir ce que tu fais ?
– Euh… Je croyais que… Tu vois…
– Non, je ne vois pas. Garde bien ton pieutard dans ton calfouette, mon courtard, sinon je te rentre le renifloir dans la caboche. C’est clair ?
– Limpide…
.

Ma note

♥  2/5

6 réflexions au sujet de « « Aral du temple » (Nains T3) de Nicolas Jarry, Paolo Deplano et Élodie Jacquemoire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s