Fantastique/Fantasy·Science Fiction

« Prophétie » (Le voyageur bleu T1) d’Olivia Lapilus

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Prophétie » (Le voyageur bleu T1)
Auteur : Olivia Lapilus
Genre : Fantasy / Science-Fiction
Éditeur : Anyway Éditions

.

résumé du livre

Que feriez-vous si une prophétie menaçait votre règne ? Anos, roi tyran de la planète Catiopé, est prêt à tout pour sauvegarder son trône. Il ne peut laisser quiconque détruire tout ce qu’il a mis si longtemps à bâtir et encore moins freiner sa quête du Voyageur bleu. Rien ne peut se mettre entre lui et sa soif de pouvoir. Rien à part le destin.

.

Ma critique

Avant tout, je tiens à remercier ma chère Mikasa qui, en plus de me donner très envie de découvrir « Le voyageur bleu » grâce son avis sur Babelio, a eu l’énorme gentillesse de me l’offrir dédicacé ! Comme elle, j’ai été plutôt conquise par ce premier tome. J’ai beaucoup aimé l’ambiance et l’univers complètement inventé par l’auteure : il est très riche, original, sombre et intéressant. On a là un premier tome bien construit et prometteur qui annonce une très bonne suite mêlant fantasy et monde réel ! Non seulement l’intrigue est prenante, mais elle est également surprenante. Je n’avais pas prévu le destin de certains personnages… Pourtant, j’ai vu et lu « Game of thrones » ! Mais cela n’a pas suffi : Olivia Lapilus a réussi à me surprendre, à me prouver que son intrigue sort des sentiers battus et à m’émouvoir… Ce fut une belle lecture où, les seules choses à déplorer sont quelques coquilles et surtout le nombre de personnages.

couv27630153En effet, j’avoue avoir eu beaucoup de mal à rentrer dans le récit à cause de tout ce petit monde ! Il m’a fallu presque la moitié du roman pour me repérer… ainsi que mes notes ! Avouons-le : c’est généralement mauvais signe lorsque je me mets à lister les protagonistes. Hélas, j’étais trop perdue sans mon papier recensant tous les personnages ainsi que leurs liens entre eux… Il aurait fallu les amener et les présenter au compte-goutte. Là, tout nous vient d’un coup : on essaye de comprendre les spécificités de l’univers, on tente de se familiariser au langage parlé dans ce monde (il y a d’ailleurs un lexique très utile en fin d’ouvrage) et on doit faire face à de l’action dès le début. À tout cela s’ajoute une dizaine de personnages ou d’antagonistes qui sont directement présents dès les premiers chapitres ! Cela fait bien trop d’éléments d’un coup. C’est dommage, car cette impression d’être complètement perdue a longtemps parasité ma lecture… Pourtant, une fois que l’on est vraiment pris par l’intrigue, on se régale ! Le scénario est réellement noir, intéressant, riche en rebondissements et intriguant ! On finit d’ailleurs par se prendre au jeu et à se demander ce qu’il va arriver aux personnages principaux que l’on voit grandir au fil des chapitres…

Ces derniers ne sont pas manichéens et se révèlent tous aussi matures que travaillés. Olivia Lapilus prend le temps de brosser chaque portrait que ce soit pour les personnages principaux comme secondaires. D’ailleurs, j’ai trouvé très agréable que l’on ne rentre pas dans les clichés : chacun a une personnalité propre et, pour certains, un don/une capacité magique… Je tiens également à souligner que l’auteure a réussi à créer un antagoniste vraiment cruel comme j’aime dans la littérature. On est réellement face à un homme sans cœur et dans l’extrême, prêt à tuer sa propre famille pour conserver le trône ou à torturer père et enfant pour avoir des informations. Ce tyran ne recule devant rien et va prouver à son peuple qu’il a des yeux partout et qu’il ira jusqu’au bout pour achever ses sinistres desseins. J’ai grandement apprécié le fait que la narration aille parfois se placer du côté de ce grand méchant ou de son entourage. Cela permet de mieux comprendre ce qu’il se passe à la cour.

Pour résumer, on a là un premier opus introductif dynamique et prometteur avec des personnages nombreux, mais développés. Je suis contente d’avoir découvert cet ouvrage et remercie de nouveau Mikasa pour ce cadeau !

.

Citations

Je suis le roi et je le resterai. Même si pour cela je dois me débarrasser de mon propre sang !

—————

Je tiens à laisser une trace d’une vie de désillusions. Une douleur innommable enserre mon cœur. Les actes ignobles d’un fils en qui j’avais placé toute ma confiance m’ont mené à mes derniers instants. Là où ne régnaient que paix et joie, il y a installé crainte et désespoir. Son nom est désormais synonyme de mort et de malheur.

—————

– Ma belle, si ma haine m’a maintenu en vie tout ce temps, ton amour me rendra immortel.
– Prétentieux, lança-t-elle.
– Amoureux je dirai, contra-t-il.

.

Ma note

♥ 4/5

10 réflexions au sujet de « « Prophétie » (Le voyageur bleu T1) d’Olivia Lapilus »

  1. Ah carrément, des notes ?! C’est jamais bon signe xD à part pour Game of Thrones je ne crois pas que j’aurais la patience de faire ça… c’est dommage, ça a l’air plutôt chouette sinon !

    Merci pour ta chronique !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s