Littérature jeunesse·Science Fiction

« La tombe du Khan » (Les derniers descendants T2) de Matthew J. Kirby

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La tombe du Khan » (Les derniers descendants T2)
Auteur : Matthew J. Kirby
Genre : Roman adolescent / Science-Fiction
Editeur : Bayard

.

résumé du livre

Owen, Javier, Natalya, Sean, Grace et David : ils sont six, tous adolescents, tous liés par un ADN exceptionnel. Réunis pour trouver une relique au pouvoir inestimable, le trident d’Éden, ils ont été envoyés dans le passé grâce à une machine, l’Animus. Mais cette relique est convoitée par deux organisations secrètes et rivales, la Confrérie des Assassins et l’Ordre des Templiers… Leur combat acharné pour le premier morceau du trident a séparé les adolescents. Certains sont désormais aux mains des Templiers, d’autres se cachent avec les Assassins. Mais ont-ils pour autant choisi leur camp ? Et comment le choisir ? Lorsqu’ils se retrouvent tous en Mongolie pour s’emparer du deuxième morceau de la relique, une implacable bataille s’engage. Le monde est en danger, et son avenir repose sur les six adolescents…

.

Ma critique

Voilà une suite à la hauteur du premier tome qui peut vraiment se lire aisément, que l’on joue ou non à l’un des opus de la firme. L’intrigue reprend exactement là où elle s’est terminée. Les adolescents sont donc séparés : Owen et Javier sont avec les Assassins, tandis que Natalya, Sean, Grace et David sont aux mains des Templiers. J’ai aimé que l’auteur ne prenne pas position dans la lutte. En effet, il y a aussi bien des personnages troubles avec des idéaux qui leur sont propres et des personnages bien-attentionnés dans chaque camp. En ce qui concerne les Assassins, Griffin et les autres ne considèrent pas vraiment les deux jeunes comme des membres de la confrérie : ils se servent d’eux pour trouver un fragment d’Eden, n’apportent pas beaucoup d’informations, mais restent assez sympathiques et protecteurs. Du côté des Templiers, les adolescents ne sont pas vraiment prisonniers, mais ne peuvent pas non plus partir comme ils le désirent. Ils gardent contact avec leurs proches, ont un lit convenable ainsi que des repas, mais n’apprécient pas toujours les synchronisations avec leurs ancêtres qui s’avèrent très douloureux… Le personnel se montre à la fois avenant et insistant… couv56095433Il n’y a donc pas de meilleur camp, ce qui est très appréciable. D’ailleurs, la situation influe sur la plupart des héros qui vont réellement peiner à trouver leur place…

Ce second opus va surtout servir aux personnages principaux à se positionner dans la guerre entre les Assassins et les Templiers. Javier se sent perdu et inutile : on lui répète que ses simulations ne servent à rien, car seul Owen est le plus proche de trouver un fragment dans sa mémoire actuelle. Javier va donc devoir passer le temps… mais ne va pas rester inactif ! Au contraire, ses occupations influenceront sur le scénario à plusieurs reprises… Comme Owen, Natalya dispose d’une simulation cruciale qui peut faire basculer la balance du côté des Templiers. Hélas, la demoiselle n’a pas du tout confiance en les deux camps et refuse de faire son maximum. Elle retarde les recherches tout en montrant les conséquences des passages douloureux dans l’Animus. Avec Grace, Natalya est l’un des personnages les plus indécis dans cette guerre. De son côté, Grace va enfin se démarquer de son frère et va découvrir les deux factions. David, qui complètement changer de point de vue, s’éclate comme s’il s’agissait d’un jeu et n’a pas réellement conscience de tout ce qui se trame autour de lui… Du moins, jusqu’à ce qu’il découvre certaines vérités cachées… Sean va radicalement rejoindre les Templiers en qui il voit son salut. En effet, Isaiah et Victoria lui ont promis qu’ils pourraient lui créer une prothèse afin qu’il puisse de nouveau marcher un jour. Plein d’espoir et addict aux simulations, Sean est l’un des héros qui va trouver le plus rapidement sa place… Enfin, on notera Owen qui, même s’il est plutôt du côté des Assassins, est également tiraillé. Il est surtout en quête de vérités sur son père… Les personnages secondaires comme Isaiah, Victoria, Griffin et Monroe ont également leur importance ainsi que leur rôle à jouer dans l’intrigue.

Étant donné le nombre de personnages, le rythme va s’avérer un peu lent pendant une bonne moitié du roman. La narration va passer d’un personnage à un autre sans se focaliser sur un personnage en particulier. De ce fait, le lecteur va pouvoir comprendre les doutes de chacun et voir les personnalités évoluer. Ces longueurs sont donc nécessaires. À l’inverse, la deuxième partie va être très dynamique : on va enchaîner entre action et révélations, jusqu’à un final explosif qui va remettre tout en jeu… Enfin, le grand antagoniste assoiffé de pouvoir se dévoile !… Il me tarde de voir jusqu’où il va aller ! Nul doute que la suite sera bourrée de retournements de situation ! J’espère également retrouver quelques clins d’œil aux jeux comme cela a été le cas avec l’apparition de Rebecca, l’allusion à Shaun et à Altair, ou à d’autres éléments de la firme.

« La tombe du Khan » a été une très bonne lecture. J’ai été ravie de découvrir l’évolution de chaque personnage, l’avancée du scénario et les ancêtres de chacun. D’ailleurs, j’ai trouvé original que la plupart des ancêtres aient été du sexe opposé à leur descendance. Cela change ! Enfin, j’ai aimé plonger dans des périodes historiques que je connais peu, voire pas du tout… J’ignore s’il s’agit d’une trilogie ou d’une saga plus importante, car l’intrigue est suffisamment ouverte et riche pour être développée dans une grande série. Quoi qu’il en soit, j’ai hâte de lire la suite !

.

Citations

– Cette situation nous bousille le cerveau.
– Oui, vraiment, confirma Owen. C’est comme un brouillard mental qui nous empêche de remettre les choses à leur place. Tous ces souvenirs, ces identités, on s’y perd…

—————

– C’est la guerre !
– Pas la mienne.
– Quelle importance ? Tu as été propulsée sur le champ de bataille, que tu le veuilles ou non, et maintenant, tu es en plein centre ! Tu sais ce qui arrive aux gens qui se retrouvent paralysés pendant les combats ?

—————

L’endroit semblait laissé à l’abandon depuis plus de cent ans. La maison en bois était en partie recouverte d’un revêtement pareil aux écailles d’une bête immense, mais grisâtre, abîmé et usé. Une terrasse courait le long de la façade et, dans un coin, une tour surmontée d’une couronne en fer forgé surplombait le toit. A son sommet, une fenêtre noire évoquait l’œil d’un cyclope. Des planches barraient les autres fenêtres et la porte d’entrée.
– Nous y sommes, annonça Griffin.
– C’est ça ? demanda Owen en examinant les lieux.
– On est chez la famille Adams ? plaisanta Javier.

.

Ma note

♥  4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s