Fantastique/Fantasy·Science Fiction·Young adult

« Young Elite » T1 de Marie Lu

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Young Elite » T1
Auteur : Marie Lu
Genre : Young Adult / Fantastique / Science-Fiction
Éditeur : Le Livre de Poche

.

résumé du livre

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays. Elle en a gardé des marques. Ses cheveux sont passés du noir à l’argenté et une cicatrice barre le côté gauche de son visage. Son père voit en elle une disgrâce pour son nom et sa famille : une malfetto, impossible à marier. Et la rumeur dit que les survivants comme Adelina n’auraient pas récolté que des cicatrices… Ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs et se seraient regroupés, menaçant l’autorité en place.

.

Ma critique

couv55525472La saga « Young Elites » m’attirait depuis un certain temps… C’est finalement grâce à L_Bookine (merci encore !^^) que j’ai pu découvrir ce premier opus. Malheureusement, cet ouvrage n’a pas totalement répondu à mes attentes. Je pensais que je l’aimerais davantage ou que j’aurais eu envie de me jeter sur la suite le plus tôt possible… Je me suis fourvoyée : je ressors assez mitigée par cette lecture qui a beaucoup de points forts, mais également des défauts. De cet ouvrage, je retiendrais surtout l’héroïne, Adelina. Cette dernière sort de l’ordinaire pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, elle a un physique atypique : elle est belle toutefois, elle a perdu un œil à cause de la fièvre de sang, un fléau qui a tué plus d’un humain… De plus, la jeune fille a un doigt de travers à cause de son père qui le lui a brisé lorsqu’elle était plus jeune. Sa beauté est donc altérée par ce qu’elle a vécu… Par ailleurs, Adelina n’est pas un personnage principal gentil et parfait ! En effet, elle va commettre énormément d’erreurs, va faire couler le sang en appréciant cela et va souvent laisser les ténèbres la submerger. À cause de son géniteur qui a forgé sa jeunesse dans la violence, elle a vraiment été traumatisée au point d’avoir perdu confiance en elle ou en autrui. De ce fait, la peur, la colère et la rancœur la rongent de l’intérieur. Elle est, en quelque sorte, une « méchante ». J’ai trouvé original le fait que l’on se retrouve face à une héroïne remplie de noirceur, car cela change des gentils héros qui font de leur mieux pour sauver la veuve et l’orphelin… D’un autre côté, Adelina ne m’a pas toujours convaincue : elle a parfois des comportements irréfléchis ou enfantins. De plus, j’ai eu du mal à m’attacher à elle. Elle m’a plu autant qu’elle m’a irritée.

Les autres protagonistes ont su titiller ma curiosité, cependant je m’attendais à ce qu’ils soient davantage développés. Le fait que la narration soit souvent du côté d’Adelina et à la première personne fait que l’on perçoit généralement les protagonistes ou les événements de son point de vue. De ce fait, ceux qu’elle va côtoyer ne seront pas assez développés. Il en va de même pour l’univers qui est compréhensible et intéressant, mais qui méritait d’être davantage approfondi. Nul doute que la suite palliera à ce problème, puisque les premiers opus sont généralement introductifs… Parmi les personnages, seul Raffaele a retenu mon attention. J’ai aimé sa personnalité complexe et originale. Il dégage quelque chose qui m’a beaucoup plu, si bien que j’ai savouré ses interventions. Teren, l’un des antagonistes, ne m’a pas spécialement convaincue. Même s’il a été très présent et actif en fin d’ouvrage, je m’attendais à davantage de cruauté ou de trahison. Celui avec qui j’ai surtout eu du mal est Enzo, « le faucheur ». Ce prince héritier en exil m’a laissée de marbre… Sa psychologie aurait mérité d’être plus fouillée ! Par ailleurs, je n’ai pas compris cet amour soudain pour l’héroïne ! Certes, elle ressemble à une ancienne compagne, mais j’ai trouvé cet attachement trop rapide. À mes yeux, cette romance n’était pas nécessaire, surtout si elle n’est pas développée plus que ça… À l’inverse, j’ai grandement aimé la relation entre Adelina et sa sœur Violetta. Il est rare que des sœurs s’entendent aussi bien et se soutiennent de la sorte. J’ai beaucoup aimé la rétrospective d’Adelina qui a réalisé à quel point Violetta avait été à ses côtés…

Le scénario est correct, facile à suivre, avec quelques longueurs, mais également beaucoup de temps forts à couper le souffle… Certains événements étaient prévisibles néanmoins je ne m’attendais pas à une telle finalité concernant la révolte ou le duel. C’est donc une bonne surprise de ce côté-là. « Young Elite » a vraiment su me tirailler ! Je ne saurais dire si j’ai aimé ou non cet ouvrage tant je suis partagée par tous ces éléments. En tout cas, je suis ravie d’avoir assouvi ma curiosité et d’avoir mis les pieds dans cet univers fantastique… Je pense que je lirai la suite si l’occasion se présente.

.

Citations

« Sois toi-même », m’a dit Violetta un jour où j’essayais de m’attirer les bonnes grâces de père. Mais c’est une phrase que tout le monde emploie, elle n’a pas véritablement de sens. Personne n’a envie d’être soi-même. Chacun veut incarner sa propre image de l’être idéal.

—————

Tu t’apercevras bientôt que toutes les histoires ne finissent pas bien. Il y a des blessures dont on ne guérit pas. 

—————

Personne n’a envie d’être soi-même. Chacun veut incarner sa propre image de l’être idéal.

.

Ma note

♥ 3/5

Publicités

19 réflexions au sujet de « « Young Elite » T1 de Marie Lu »

  1. Je l’ai découvert cet été en cherchant un livre à lire et je l’ai dévoré. J’ai beaucoup aimé le personnage principal Adelina. Et je pense que c’est surtout son perso qui m’a fait dévoré le livre. Elle est aussi touchante que violente et froide. En tout cas un très bel univers que j’ai hâte de lire avec le 2e tome. 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Vu ta description, le personnage principal à l’air vraiment intéressant, c’est vrai que c’est original d’avoir une héroïne qui ait des côtés aussi sombres …
    Mais ce n’est pas non plus une saga qui m’inspire plus que ça, je la lierais si elle croise mon chemin!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s