BD·Littérature jeunesse

« Un sac de billes » de Joseph Joffo, Kris et Vincent Bailly

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Un sac de billes »
Auteurs : Joseph Joffo, Kris et Vincent Bailly
Genre : Bande dessinée tout public / Biographie / Historique
Éditeur : Futuropolis

.

résumé du livre

Septembre 1941. Joseph, le narrateur, âgé de dix ans, vit heureux, avec ses parents et ses frères, à Paris. Il est très proche de son frère Maurice, deux ans plus âgé que lui. Mais les Allemands occupent Paris et imposent le port de l’étoile jaune. Maurice et Jo, après un périple incroyable de débrouillardise et de courage arrivent à Menton, alors en zone libre, où se sont installés leurs deux frères aînés.

.

Ma critique

Découvrir un classique en bande dessinée ou en manga me plaît toujours autant, surtout lorsque l’ouvrage d’origine est bien respecté ! « Un sac de billes » fait partie de ces BD réussies que l’on prend plaisir à (re)découvrir. L’histoire est la même que celle de l’auto-biographie : on suit Maurice et Joseph dès 1941. couv4992654Sous leur regard d’enfants, on va découvrir la montée du nazisme : les étoiles jaunes, les interdictions (cinéma, train, etc.), les réactions des gens (peurs, brimades, insultes, dénonciations, haine, etc.) et les horreurs (rafles, camps, points de contrôles). Comme je compte aborder cette BD avec des classes, j’avais peur que le contenu soit trop dur, sombre, violent ou sanglant. Ces éléments sont souvent présents même si l’on est dans de la littérature jeunesse/ados… Or, ce n’est pas le cas ici : c’est fortement suggéré et la crainte finit par faire un nœud dans le ventre du lecteur mais, heureusement, on ne va pas avoir affaire à des passages où la mort et la violence sont visibles. On peut donc présenter ce livre, mêmes aux âmes sensibles…

Le périple des deux frères est toujours aussi incroyable et tendu. C’est un exil en quête de la zone libre est bouleversant, plein de rencontres et de retournements de situation… Même si l’on a déjà lu le roman (pour ma part, cela remonte à mes années de collège), on est pris par le récit. Ces deux enfants sont vraiment débrouillards, courageux, vifs et chanceux ! J’ai beaucoup aimé la façon dont l’illustrateur Vincent Bailly les a représentés. Il a un style vraiment chouette : toutes les planches sont faites à la main ! On distingue ses coups de crayon, on perçoit les lignes de son encrage, tandis que les couleurs sont faites à l’aquarelle. Cela change des dessins réalisés ou retravaillés à l’ordinateur. J’ai vraiment été très admirative de ces illustrations, en particulier au niveau des décors hyper détaillés. Tout est très réaliste. On notera également des affiches d’époque ou de la propagande visibles tout au long de la BD.

L’adaptation est vraiment très réussie que ce soit au niveau du texte, des émotions ou des dessins. Si vous voulez replonger dans cette histoire sous un autre format que le livre ou le film, je vous recommande cet album. Pour ceux n’ayant pas lu l’œuvre d’origine, je pense que c’est un très bon moyen pour pallier à cela. En effet, la BD est claire, fidèle et facile à lire malgré le contexte historique très fort. Par contre, j’aurais souhaité que les dialogues en allemand soient traduits en bas de page car, ne pratiquant pas cette langue, j’ai dû interrompre ma lecture à plusieurs reprises afin d’utiliser un traducteur…

.

sac_de_billes_page_11

.

Citations

– Et maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire ?
– Être les premiers à l’école.
– Pour faire chier Hitler !
– Si vous voulez, oui. C’est un peu ça.
.

—————

Les nazis ne m’ont pas encore pris ma vie mais ils me volent mon enfance.

—————

– Aha. La guerre est terrible. C’est la faute aux juifs.
– Vous croyez ?
– J’en suis sûr.
– Et voilà !
– C’est terminé pour vous aussi.
– Très bien. Merci.
– Vous êtes satisfaits ? Vous avez été bien coiffés ?
– Très bien. Excellent.
– Eh bien, avant que vous ne partiez, je dois vous dire que tous les gens qui sont ici sont des juifs.
– … Je voulais parler des juifs riches.

.

Ma note

4,5/5

6 réflexions au sujet de « « Un sac de billes » de Joseph Joffo, Kris et Vincent Bailly »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s