Horreur·Science Fiction

« Le monde des morts » T3 d’Isabelle Haury

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le monde des morts » T3
Auteur : Isabelle Haury
Genre : Horreur / Science-Fiction
Éditeur : Rroyzz

.

résumé du livre

Nous avons affronté les morts. Nous avons affronté les vivants. Et nous sommes toujours là. Nous devons reconstruire oubliant nos cicatrices et nous donner une chance de survivre. Les murs de l’orphelinat semblent nous promettre un avenir meilleur. Malgré un nouvel élan d’espoir, quelque chose me ronge : et si les zombies n’étaient pas ce qu’il y a de plus dangereux dans notre monde ?

.

Ma critique

C’est avec impatience que j’attendais cet ultime tome de la saga « Le monde des morts »… Il faut avouer que l’auteure de cette trilogie est une lorraine, comme moi, et que les femmes écrivant dans le genre horreur sont vraiment très rares ! J’avais donc hâte de voir comment Isabelle Haury allait conclure sa série et si l’histoire allait continuer de se passer dans ma région… ob_3e3746_premiere-de-couverture-le-monde-des-mNéanmoins, j’étais également assez craintive, car ma lecture du second opus datait de sa sortie, bien avant la réédition chez Rroyzz, ce qui remonte à plusieurs années… Heureusement, l’auteure rappelle assez bien les faits et, même si j’ai complètement oublié les personnages hormis l’héroïne Lucie et son fils Éric, j’ai retrouvé facilement mes repères…

L’intrigue reprend quelque temps après l’opus précédent : le groupe de rescapés tient le coup, mais a toujours des difficultés face aux zombies dont les attaques sont toujours aussi meurtrières… Éric, qui détient un talent insoupçonné dont on découvre la nature dans le second tome, est à présent un jeune homme avide de découvertes. Il ne tient plus à rester derrière les murs : il souhaite faire partie de ceux qui vont en expédition pour ramener des vivres ou des objets susceptibles d’aider leur quotidien… J’ai trouvé que, pour son âge et ce qu’il a vécu, le garçon fait preuve d’une grande maturité. Il n’a pas brusqué sa mère, ne s’est pas révolté contre son côté protecteur et a su trouver les mots justes à plusieurs reprises ! Dans mes souvenirs, Éric avait autrefois un tempérament fougueux, vif et buté. Il n’hésitait pas à braver les interdits, ce qui lui avait coûté très cher… J’ai donc été ravie de voir à quel point ce personnage a évolué. De son côté, Lucie est toujours fidèle à elle-même : conciliante, protectrice, engagée, observatrice et active. C’est une héroïne qui ne reste pas les bras croisés et qui n’hésite pas à s’investir dans une cause qu’elle juge juste… Même si mon attachement pour ce tandem s’est effacé avec le temps, j’étais tout de même ravie de voir le petit bout de chemin que mère et fils avaient fait ensemble… La narration oscille toujours entre eux, ce qui permet d’avoir deux points de vue : celui d’un adulte qui a vécu l’horreur et a dû s’adapter à l’apocalypse et celui d’un adolescent qui découvre les vestiges d’un monde qu’il n’a pas connu. Dans ce troisième tome, l’auteure donne également la parole à un étrange personnage féminin dont on ne sait rien et que l’on découvre petit à petit… Cette mystérieuse femme va brosser le portrait d’un endroit glauque, étrange, déstabilisant et plein de secrets. Progressivement, le lecteur tente de deviner qui se cache derrière cette narration, où elle se trouve et quel sera le lien entre elle et le groupe de Lucie. L’idée est intéressante et apporte son lot de suspense.

eomblemondedesmorts.png
*Gakkkk !* Sai’ veut une saisonnnnn deuuuuux…

Après avoir montré l’horreur de la fin du monde, l’enfer de la survie et l’appétit féroce des zombies, le scénario va prendre une nouvelle direction afin de mettre en avant un nouveau danger : l’Homme. En tant que lectrice de romans Z, je n’ai pas trouvé l’idée originale, car c’est un sujet sur-exploité dans chaque saga abordant la thématique de la fin du monde. Ainsi, je n’ai pas été étonnée par l’une des révélations majeures ainsi que la place de la Femme dans un univers post-apocalyptique… Je pense que seuls les novices dans le genre littéraire se laisseront surprendre… Néanmoins, cela n’enlève en rien l’horreur de la situation qui ne peut que révolter le lecteur ! En ce qui concerne le rythme du récit, je n’ai pas trouvé de longueurs. Au contraire, Isabelle Haury va à l’essentiel, ce qui permet aux événements de s’enchaîner correctement, voire parfois de façon haletante ! Cependant, je dois reconnaître que j’en aurais voulu plus. Ces deux cent vingt pages défilent bien trop vite ! À mes yeux, le récit aurait gagné à être plus étoffé, en particulier en descriptions. Or, on a parfois le droit à quelques ellipses. Le texte laisse énormément de place aux réflexions des trois personnages principaux. J’aurais donc souhaité avoir un peu plus de description des lieux, des protagonistes ou des actions.

Malgré cette sensation de livre « trop court » et de thème trop récurrent dans le genre Z, j’ai trouvé que ce troisième tome concluait bien la trilogie. D’ailleurs, le dernier tiers du roman est immersif, sombre et terrifiant ! On se demande réellement comment tout cela va se terminer pour Lucie, ses alliés voire pour le monde entier… Or, Isabelle Haury a su jouer la carte du mystère jusqu’au bout ! Elle a également su me toucher… Voilà donc une page horrifique qui se tourne… Hum ! On en redemanderait encore ! Je ne peux qu’inciter l’auteure à continuer de nous faire frémir comme elle l’a fait, que ce soit avec une saison deux du Monde des morts ou avec une nouvelle série…

.

Citations

Ce que j’en pense ? Je n’en sais rien. Je devrais me sentir à part et unique. Mais je ne ressens rien. Je ne suis qu’un jeune paumé dans un monde qui ne lui réserve guère d’avenir.

—————

Là est la vraie question : la parole d’un Homme a-t-elle toujours de la valeur ?

—————

La neige continue de tomber. Pour la première fois de ma vie, elle me terrifie. Son épais manteau semble engloutir notre monde.

.

Ma note

♥ 3,5/5

3 réflexions au sujet de « « Le monde des morts » T3 d’Isabelle Haury »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s