BD·Science Fiction

« Le cœur et le sang » (Solo T2) d’Oscar Martin

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le cœur et le sang » (Solo T2)
Auteur : Oscar Martin
Genre : Bande dessinée pour adultes / Science Fiction
Éditeur : Delcourt

.

résumé du livreAprès avoir longtemps été une implacable machine à tuer sans attache, Solo est désormais amoureux et entouré de gens qui comptent pour lui. Malheureusement, dans un monde hostile, chaque nouveau lien du cœur est également un nouveau point faible. Alors que le passé et le danger resurgissent dans sa vie, le héros va devoir affronter ses propres peurs pour triompher de ses ennemis et de lui-même.

.

Ma critique

À ma grande surprise, cette suite n’est pas dans la même ambiance que le premier tome. Adieu les gladiateurs, les hybrides relayés au rang d’esclaves et l’idée de survie dans un monde post-apocalyptique ! Cette fois-ci, on se concentre sur l’Amour en général : l’amour passionné entre Solo et Lyra, le triangle amoureux avec Grand qui sème la zizanie dans le couple ainsi que l’amour familial avec des retrouvailles touchantes et un heureux événement. Bien sûr, quelques combats ponctueront le récit de-ci de-là, mais rien de comparable avec la violence dont faisait preuve le premier tome. Il faut avouer qu’en prenant ce chemin, le scénario est devenu assez classique. Bien évidemment, les deux rats vont se quereller, se chercher, s’oublier, puis se retrouver. couv28379851Au moins, le premier opus avait l’avantage d’être surprenant… Pour ma part, ce changement radical ne m’a pas spécialement dérangée, cependant je comprends que cela frustre certains lecteurs, en particulier ceux dont les triangles amoureux hérissent le poil…

Les réflexions sur la vie, la mort, l’amour et la famille sont très bien menées. De plus, la maturité et le détail des planches sont toujours à couper le souffle. Je me suis aussi bien régalée avec les scènes de combat dynamique, qu’avec les ambiances désertiques, les cauchemars de Solo ou encore les conversations entre chaque personnage où les teintes sont de nouveau bien gérées. Le monde, peuplé par une multitude d’hybrides ou de monstres, semble toujours aussi riche néanmoins, nous n’en n’avons pas vu davantage par rapport au premier tome. Hormis dans les suppléments présentant le bestiaire en fin d’album, Oscar Martin n’a pas mis en scène de nouvelles créatures. Je trouve cela dommage ! J’aurais tellement préféré creuser l’univers, quitte à prolonger l’exil de Solo… La romance m’a plu toutefois, j’attendais un peu plus de cette suite du côté du bestiaire ! D’ailleurs, par rapport à son prédécesseur, « Le cœur et le sang » est plus court. Un tiers de la bande dessinée est dédiée à des extras ! Je trouve le ratio assez moyen… Certes, j’ai été ravie de découvrir deux récits annexes (la première fois de Solo et un récit aussi drôle que violent avec des cannibales) mais, comme je l’ai dit précédemment, je souhaitais une meilleure avancée scénaristique ou voir un peu plus de créatures.

Hélas, je ne possède pas le troisième opus (sorti fin 2017)… Mon réseau de bibliothèques, grâce auquel j’ai pu découvrir cette saga, n’a que deux tomes sur trois… (Bien évidemment, je compte leur suggérer d’acquérir le troisième opus de la trilogie !^^) Cela dit, ce second tome peut très bien suffire à lui-même, car il y aurait plus ou moins une fin ouverte… Mais d’un autre côté, j’adorerai voir ce que l’auteur conclurait son épopée ! D’autant plus que les humains vont apparemment jouer un rôle très important pour les événements à venir ! À mon avis, les faits prendront de nouveau une tournure sombre et émouvante… Je sens un retour aux sources avec quelque chose d’explosif et sanglant… Bref, on verra !… Pour l’heure, je garde une bonne impression de ces deux opus.

.

Citations

J’ai compris que seul, je traverserais cette vie plus vite mais qu’accompagné j’irais beaucoup plus loin.

—————

Notre vie ne se termine pas avec notre mort. Elle perdure dans les souvenirs des vivants et, avec un peu de chance, ces souvenirs ne garderont que le meilleur de nous.

—————

La meilleure façon d’affronter l’avenir, c’est de défier le présent avec plus d’espoir que de peur. Les choses arrivent à leur rythme, sans prévenir, sans se demander si c’est le bon moment.

.

Ma note

♥ 4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s