Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga

« Grimms Manga » (Intégrale) de Kei Ishiyama

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Grimms Manga » (Intégrale)
Auteur : Kei Ishiyama
Genre : Conte / Manga / Littérature jeunesse-ado / Fantastique
Éditeur : Pika

.

résumé du livre

Kei Ishiyama, l’auteure, ne se contente pas d’adapter ces récits mais s’en inspire pour proposer ses propres poésies narratives… et fait preuve d’une imagination pour le moins débordante ! Le loup du Petit Chaperon rouge reçoit ainsi les conseils avisés de chèvres avant de deviser sur l’injustice des hommes et d’aider Mère-Grand à couper du bois. Raiponce, aux cheveux d’or et à la voix d’ange, n’est plus une jeune fille mais un beau jeune homme retenu par une sorcière… Des contes revisités aux personnages très « kawaï » qui se terminent toujours bien pour le plus grand bonheur des petits et des grands !

.

Ma critique

couv73505441Adepte des contes, notamment ceux qui sont revisités, c’est sans hésiter que je me suis penchée sur « Grimms Manga » ! Cette lecture fut au-delà de mes espérances : c’était hyper chouette ! Il faut avouer que le coup de crayon de Kei Ishiyama est tout simplement superbe. Les planches sont dynamiques et retranscrivent assez bien les émotions tandis que les décors sont jolis. De plus, j’adore la façon dont sont représentés les personnages adultes ainsi que les animaux. Les visages sont fins, doux et expressifs. L’illustratrice a un style particulier avec énormément d’hybrides comme des chats, des fauves et des loups. Cela apporte un certain charme au récit. De leur côté, les bambins ou les créatures telles que les nains ont des petites bouilles adorables et dégagent énormément d’innocence. C’est tout simplement très mignon. Je me suis régalée visuellement que ce soit dans les différentes histoires, dans les artworks couleur mis en début et en fin d’album, dans les petits strips ou dans les bonus offerts par cette version intégrale.

En plus du joli coup de crayon, la façon dont Kei Ishiyama a abordé les contes m’a beaucoup plu. Même si ces histoires revisitées ne se valent pas toutes, j’ai passé un superbe moment. Paradoxalement, mes contes préférés sont ceux dont je ne connaissais pas les originaux ! Mon favori est « Les douze chasseurs » où l’on fait la rencontre de Christina et du prince Maximilien. Le père de ce dernier vient à mourir et, dans ses dernières volontés, ordonne à son fils d’épouser une femme qu’il a choisie pour lui. Le prince cède et abandonne alors celle qu’il aime… C’était sans compter l’amour et la ténacité de la belle Christina qui va se déguiser en garçon afin de se faire passer pour un chasseur, puis accéder à la cour… Ce personnage féminin a un tempérament qui me plaît énormément : à la fois doux, fragile, courageux, entêté et obstiné. Dans le même registre, il y a « La fauvette qui chante et qui sautille » où l’héroïne va tout faire pour retirer la malédiction de son aimé et de son fils. Ce conte est d’ailleurs une sorte de mélange entre « La Belle et la Bête » (cela commence de la même manière) et du « Lac des cygnes » (transformation jour/nuit et un être maléfique voulant posséder l’être qui se métamorphose). Pour une fois, la Femme est aussi importante dans le récit que le héros…

J’ai également bien apprécié d’autres récits comme « Deux frères » (une histoire pleine de rebondissements, d’entraide, d’amitié et d’amour), « Raiponce » (qui, à ma grande surprise, était un homme !), « Blanche Neige » (Le petit Chandelle est trop mignon !), « Le Chat botté » (avec des chats garous mutants et magiques ! Original !) et « Le Roi grenouille » (où les rôles sont inversés et où la fin est un peu plus raccord avec les âges des protagonistes). En revanche, je n’ai pas adhéré au « Chaperon rouge » ni à « Hansel et Gretel » qui m’ont donné l’impression d’être assez expéditifs ou survolés… Cela reste mignon néanmoins, j’en attendais plus. Heureusement, j’ai globalement aimé ces petites nouvelles en manga. On a là une belle approche des contes traditionnels qui peut donner envie aux lecteurs de découvrir les originaux. Je garderai un très bon souvenir de cet ouvrage découvert par hasard !

.

ltgwe-newlogo

(Ouvrage lu dans le cadre du LTGWE. N’hésitez pas à cliquer sur la bannière.)

.

Citations

– Pourquoi tu te soucies tant de ton apparence, toi, un garçon ?! Quand on est pauvre, on a des préoccupations plus importantes !
– La jalousie enlaidit aussi le cœur.
.
—————
.
Bon sang. Tu ne peux rien faire pour arranger cette tête laide à faire peur ?

.
—————
.
Le soleil et la lune vous offrent leur bénédiction. Puissiez-vous connaître l’amour et le bonheur éternels.

.

Ma note

5/5

saiwhisper-5etoiles-superlecture

 

4 réflexions au sujet de « « Grimms Manga » (Intégrale) de Kei Ishiyama »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s