Romans policiers / Thriller

« L’échange » de Rebecca Fleet

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’échange »
Auteur : Rebecca Fleet
Genre : Thriller psychologique
Éditeur : Robert Laffont

.

résumé du livre

Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter. Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens. Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis.Et à présent, cette personne se trouve chez elle…

.

Ma critique

Belle visibilité sur la toile, quelques mises en avant dans les médias papier, plusieurs critiques positives dont quelques-unes sur des blogs que je suis, concept d’échange de foyers intéressant, … Tous ces éléments ont pesé dans la balance, si bien que je me suis laissé tenter par cette lecture. Malheureusement, si le début m’a plu, j’ai rapidement trouvé que l’on tournait en rond en répétant des choses et sans forcément sortir des sentiers battus. De plus, la fin n’a pas réussi à me convaincre… En revanche, j’ai aimé être surprise par l’identité de la personne avec laquelle l’héroïne a échangé sa maison ainsi que la plume de l’auteure qui se lit avec aisance.

couv54270751L’idée de départ m’avait plutôt conquise : on suit Caroline et Francis, un couple au bord de la rupture, qui essaye tant bien que mal de recoller les morceaux ou de maintenir la barque à flot. Hélas, chacun a dû faire face à ses propres problèmes : une dépendance pour l’un et un adultère pour l’autre… Par un système de flash-back tous les deux chapitres, on va donc découvrir ce couple dans la tourmente qui espère, grâce à ce voyage à Londres, se comprendre et se retrouver. J’ai apprécié le fait que la narration ne soit pas uniquement perçue du point de vue de Caroline. En effet, Rebecca Fleet a fait en sorte de développer la psychologie de plusieurs personnages grâce à d’autres narrations à la première personne : celle de Francis et celle du mystérieux individu qui loge chez les personnages principaux. On cerne assez bien le tempérament de chacun, l’impuissance qui les a gagnés, l’affection et leur enfant qui leur font tenir bon, ainsi que leur souffrance au quotidien. Même si je ne me suis pas attachée au tandem (l’héroïne est trop égoïste et nombriliste, tandis que son conjoint est bien trop compréhensif), j’espérais quand même connaître le dénouement de leur histoire.

Le point fort de cet ouvrage réside dans son suspense. En effet, à plusieurs reprises, Caroline va réaliser qu’il y a beaucoup d’objets rappelant ses coucheries dissimulés dans la maison qu’elle loue : fleurs, musique, photo, etc. Tout fait écho à Carl, son ancien collègue et amant avec qui elle a coupé les ponts. En plein dilemme, la jeune femme se demande ce qu’il lui veut et pourquoi il décide de se manifester après plusieurs années de silence. À ses côtés, on cherche donc à savoir pourquoi on en est là et ce que désire chaque protagoniste… Les petits chapitres montrant la personne chez Caroline détruisant ses affaires, retournant ses meubles, coupant sa tête sur les photos ajoutent une pluie de questions et maintient la tension tout au long du récit. Il y a également la présence d’Amber, une jeune voisine ressemblant énormément à l’héroïne et qui va se montrer terriblement envahissante et trop curieuse… Hélas, cette pression a rapidement été contaminée par des répétitions, notamment au niveau des flash-backs où l’on va régulièrement voir les deux amants vivre leur relation ou les nombreuses engueulades du couple marié… J’aurais voulu qu’il y ai un peu plus que cet adultère en fond. Certes, un événement expliquant ce qu’il s’est passé va arriver vers les trois-quarts du roman toutefois, j’ai trouvé que cela faisait trop tard. J’ai ressenti quelques longueurs qui, à mon sens, auraient pu être évitées.

Suite aux avis globalement positifs, je m’attendais à mieux. On tourne les pages avec plaisir parce que l’on veut assouvir sa curiosité et savoir ce qu’il s’est passé ou va arriver… Mais ce n’est pas renversant pour autant. J’ai trouvé que l’on manquait un peu d’originalité. De plus, la tension psychologique va parfois diminuer à cause du refrain incessant des coucheries de cette Caroline qui ne pense finalement qu’à elle. C’est donc un bon page-turner efficace qui se lit bien néanmoins, les habitués du genre seront peut-être déçus…

.

Citations

Le premier imbécile venu sait qu’une femme voulant dissimuler un secret le cache là où elle dort.

—————

Comment lui expliquer qu’il est déjà trop tard pour t’ignorer ? Qu’on ne peut pas ressurgir dans la vie de quelqu’un si on n’en est jamais vraiment sorti ?

—————

C’est ainsi que l’on avance : on se transmet notre douleur les uns aux autres, l’épanchant, la diluant au passage. Dans l’espoir qu’elle se dissipe et disparaisse.

.

Ma note

♥ 3/5

saiwhisper-3etoiles-sympa-palmal

Publicités

10 réflexions au sujet de « « L’échange » de Rebecca Fleet »

  1. J’avais bien aimé le roman, mais c’est vrai qu’il y a un côté redondant avec les flash-back et l’obsession de Caroline pour les coucheries avec son ex-amant. L’égocentrisme de Caroline est horripilant, mais j’ai eu le sentiment qu’il était un personnage à part entière du roman. A cause ou à grâce à lui, Caroline n’est pas capable de réfléchir avec recul à la situation. Du coup, une part du suspense m’a semblé tenir à ce trait de caractère… Cela n’empêche pas qu’on a envie de la secouer comme son mari d’ailleurs ! Par contre, la fin m’a frustrée, je l’ai trouvée tellement injuste. Je te rejoins totalement sur le côté page-turner et sur l’efficacité de la narration 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s