Romances

« November 9 » de Colleen Hoover

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « November 9 »
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance / Roman contemporain
Éditeur : Pocket

.

résumé du livre

C’était en novembre, le neuvième jour du mois. D’emblée, lorsqu’il a rencontré Fallon, Ben a compris ses cicatrices, les a pansées, les a aimées. Alors qu’à 18 ans, à la suite d’un tragique accident, Fallon voyait s’écrouler son rêve d’actrice, Ben – Ben et son charme, Ben et sa drôlerie d’aspirant-écrivain – lui a redonné confiance. Cette journée, ils l’ont passée ensemble, une magie de tous les instants. Le soir venu, ils ont promis : chaque 9 novembre, dans les cinq années à venir, ils se reverront. Une date pour tout revivre. Une date pour tout comprendre. Et braver l’impossible…

.

Ma critiqueCe roman fut une agréable surprise ! Certes, il n’est pas parfait cependant, il m’a permis de sortir d’une panne de lecture. Je cherchais une romance sympathique sans prise de tête qui puisse me divertir, mais qui ne soit pas trop cul-cul la praline. Avec cette auteure, je savais que ce serait le cas et que l’on aborderait des sous-thématiques difficiles derrière cette histoire d’amour. Je n’ai pas été déçue, car ce fut effectivement le cas !

couv7501578L’idée de se retrouver chaque année sans garder contact et en vivant sa vie chacun de son côté m’a plu. Le concept est original et, même si on se doute que le dénouement est positif, on se demande quels problèmes ou jolis moments les deux héros vont traverser. Comme de coutume, Colleen Hoover propose une héroïne au fort tempérament mais avec une fragilité cachée. Ici, Fallon est une magnifique jeune femme au corps malheureusement abîmé par les flammes. En effet, suite à un accident lorsqu’elle était adolescente, la demoiselle porte énormément de cicatrices : des blessures visibles et un traumatisme intérieur… Elle n’a pas du tout confiance en elle néanmoins, elle se bat pour ses rêves. J’avoue m’être directement attachée à elle : à son courage, à sa façon de voir les choses, à son humour et à sa hargne lorsqu’on la cherche de trop près… Ben, le second narrateur, est également un jeune homme intéressant qui va gagner en profondeur au fil des pages, notamment dans le dernier quart du livre où l’on va enfin connaître son passé. J’ai rapidement ressenti de la sympathie pour ce tandem qui tisse vraiment des liens de façon progressive. On se prend au jeu en les voyant se rapprocher, échanger et vivre leur relation si particulière !

L’ouvrage se découpe en plusieurs parties qui correspondent aux années qui passent (premier 9 novembre, deuxième 9 novembre, etc.). On ne lit que les moments où les deux narrateurs se retrouvent. On ne sait donc pas ce qu’il se passe entre chaque rendez-vous, mais on le découvre lors des retrouvailles du binôme. Il est plaisant de voir l’évolution de chaque protagoniste : son caractère, son travail, son entourage, etc. Même si on suit le couple sur six années, on n’a pas la sensation de répétition ni de longueur. Aucun rendez-vous n’est similaire et il se passe toujours quelque chose de différent. De plus, leur relation évolue réellement. On prend donc plaisir à voir les choses avancer ou, parfois, devenir un véritable sac de nœuds… J’ai globalement apprécié les différentes tranches de vie de Fallon et Ben toutefois, j’avoue avoir serré les dents face à certains rebondissements comme le cas de Jordyn ou le secret de Ben que j’ai trouvé bien trop gros pour être crédible… Vers la fin, j’ai eu l’impression que l’on était un peu dans la surenchère, en particulier durant la lecture du manuscrit de Ben… C’était tellement gros que c’en était prévisible ! Dommage que l’on tombe dans ce cliché… Cela dit, j’ai tout de même refermé l’ouvrage avec le sourire. 

« November 9 » n’est pas la romance de l’année cependant, j’ai passé un bon moment de lecture. Je me suis inquiétée pour les personnages, j’ai réagi face à certaines scènes et j’ai tourné les pages avec intérêt. L’auteure a su trouver le juste milieu entre émotions, humour, drame, sensualité et suspense. Elle m’a donné envie de découvrir d’autres titres de son cru.

.

Citations

Tu ne trouveras jamais ta voie si tu te laisses guider par quelqu’un d’autre.
.
—————
.

Tu ne peux pas encore partir. Je n’ai pas fini de tomber amoureux de toi.

.
—————
.
J’essaie toujours de me rappeler, dit-elle, que tout le monde porte des cicatrices. Souvent pires que les miennes. La seule différence étant que chez moi, ça se voit, mais pas chez la plupart des gens.
.

Ma note

4/5

14 réflexions au sujet de « « November 9 » de Colleen Hoover »

  1. J’ai vraiment adoré ce roman de l’auteure : un petit coup de coeur 💕
    Cette histoire peut paraître un peu cliché parfois mais c’est une romance alors j’ai tendance à passer outre, sachant que je n’ai jamais vu une romance sans clichés.
    Maintenant, certaines le sont plus que d’autres, on est d’accord mais, ici, j’ai vraiment adoré les émotions et la façon dont Colleen Hoover a tourné le récit 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s