Fantastique/Fantasy·Romans policiers / Thriller·Young adult

« Paranoïa » T1 de Melissa Bellevigne

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Paranoïa » T1
Auteur : Melissa Bellevigne
Genre : Thriller psychologique / Fantastique / Young Adult
Éditeur : Le Livre de poche

.

résumé du livre

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

.

Ma critique

Malgré son résumé intrigant, ce premier tome n’a pas réussi à me convaincre… Je m’attendais à adhérer davantage au scénario et, surtout, à m’attacher à au moins l’un des personnages… Ma déception vient surtout de ces derniers qui n’ont malheureusement pas réussi à me toucher. Lisa, la psychiatre, m’a fait énormément penser à Stella dans « Rien qu’à moi » d’Elisabeth Norebäck que je venais juste de lire la veille. Ces deux professionnelles n’ont pas comme seul point commun leur métier ! Elles vont toutes les deux sombrer dans une espèce d’obsession ou de démence pour connaître la vérité et en s’attachant à leur patiente, si bien qu’elles vont perdre pied progressivement. Bien qu’aimant et patient, leur mari (effacé dans l’intrigue) aura bien du mal à les garder dans le droit chemin. couv42473023J’ai donc eu l’impression de copie conforme… Cela dit, j’ai nettement moins accroché avec Lisa qui est développée moins en profondeur que Stella et qui fait également une fixette sur le fait qu’elle ne peut pas avoir d’enfant, alors que sa patiente est enceinte et ne le souhaite pas vraiment… Cette psychologue dégage quelque chose de malsain et ne m’a absolument pas donné envie de l’apprécier…

Judy, la seconde narratrice, est d’abord perçue comme une jeune femme intelligente, vive, paranoïaque et observatrice… Elle est loin d’être la « folle ayant des hallucinations » que tout le monde annonce… Mais au fur et à mesure où l’on avance dans l’histoire, on se rend rapidement compte que c’est surtout un personnage déboussolé, dépassé par les événements et assez naïf. J’aurais souhaité un peu plus d’échanges entre elle et sa psychologue afin de mieux apprendre à les connaître toutes les deux. En revanche, Alwyn, la personne qui a fréquenté Judy par le passé, fait la force de cet opus ! J’ai beaucoup aimé sa nature, ses secrets ainsi que sa relation évoluant petit à petit avec sa protégée. J’étais curieuse de voir sa véritable nature, ses desseins ainsi que les raisons qui ont fait qu’il ne se trouve pas dans l’hôpital psychiatrique avec Judy. Étant donné que l’ouvrage était classé dans le genre Fantastique, je me demandais si le côté paranormal allait concerner Alwyn ou si cela allait être autre chose dans le récit… Hélas, il faudra finalement attendre les cinquante dernières pages pour obtenir cette réponse ! C’est un peu long… De plus, c’est un élément assez survolé qui sera sans doute développé dans le second volet de cette duologie. Dommage !

J’espérais être davantage prise par l’histoire de ce thriller dont la fin m’a parue brutale et peu convaincante… C’était assez moyen. Malheureusement, seul le cas d’Alwyn (qui, à ma grande surprise, est devenu le personnage central) m’a poussée à aller jusqu’au bout ! Même si je suis frustrée de ne pas avoir toutes les réponses à mes questions, je ne pense pas lire la suite.

.

.

Citations.
Je me suis rendu compte que la vie est un paradoxe. Que les gens passent sans se préoccuper vraiment des autres, sans savoir ce qui se trame derrière certaines portes. Que le temps passe vite, trop vite, qu’on a le choix une seconde, et que, la suivante, tout nous tombe dessus, qu’on ne contrôle plus rien.

—————

Le temps ne s’arrêtait-t-il donc jamais pour laisser une chance à ceux que la vie n’a pas épargnés ?

—————

Je voulais qu’il disparaisse Je voulais être normale, que mes parents n’est pas honte de moi, qu’ils m’aiment 

—————

La vie est franchement mal faite, tout de même ! Cette foutue loterie se trompe de gagnants : certains remportent un lot sans avoir joué, et ceux qui ont les bons numéros ne reçoivent rien, c’est d’une tristesse !

.

Ma note

♥ 2/5

19 réflexions au sujet de « « Paranoïa » T1 de Melissa Bellevigne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s