Bit-Lit·Fantastique/Fantasy

« Black lament » (Black wings T4) de Christina Henry

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Black lament » (Black Wings T4)
Auteur : Christina Henry
Genre : Bit-Lit
Éditeur : Milady

.

résumé du livre.
La mort dans l’âme… Anéantie par la mort d’un proche, Maddy retrouve espoir en faisant une grande découverte. Mais sa joie est de courte durée : son grand-père veut détenir le pouvoir de ses deux lignées. Maddy est prête à tout pour l’en empêcher, mais que peut faire une Agente de la mort contre Lucifer lui-même ? Et lorsque l’Agence commence à interférer dans ses missions, Maddy soupçonne qu’elle est sur le point de se faire renvoyer. Ils devraient pourtant savoir qu’elle n’est pas du genre à renoncer sans se battre…

.

Ma critique

Des problèmes ! Toujours des problèmes ! La pauvre Maddy n’a jamais le temps de se reposer et ce nouvel opus va de nouveau le lui faire comprendre. En effet, la belle hybride va devoir faire face à de nombreux combats, des infiltrations, des rebondissements ainsi que des nouvelles rencontres. Les monstres ou les créatures venant perturber son quotidien seront légion et tout se finira souvent dans un bain de sang. Il faut dire que, suite aux actions passées de l’héroïne, beaucoup de gens lui en veulent, à commencer par le peuple des Faes… couv16723926J’ai apprécié le fait de découvrir des nouvelles personnalités féeriques, notamment les Seigneurs Titania et Oberon ainsi que le mystérieux Puck qui jouera un rôle important dans les tomes à venir ! Les Faes sont tellement pleins de mystère, de ruse, de fourberie, de manipulation et de puissance qu’ils me fascinent. Même si l’on se doute que leur intervention est toujours intéressée, avec eux, on ne sait jamais sur quel pied danser… J’ai donc hâte de voir ce que ces êtres nous réservent pour la suite !

J’ai retrouvé avec plaisir le groupe de Madeline : Beezle le glouton qui ne change pas (ce qui est un défaut comme une qualité, car il reste amusant, même si j’aimerais que l’on diversifie ses vannes sur la nourriture !), l’adorable JB (j’aimerais tellement qu’on le mette davantage en avant car, dans cette suite, on se rend compte à quel point il est gentil et tient réellement à Maddy…), Samiel (qui va se découvrir des sentiments pour un personnage secondaire ayant du peps), Jude (un allié sur lequel on peut toujours compter) et… Nathaniel ! Ce dernier va semer le doute chez l’héroïne. En effet, cette dernière éprouve des sentiments de plus en plus confus pour lui. Elle le perçoit toujours négativement à cause de son rôle passé cependant, elle se rend également compte qu’il est là pour la soutenir dans ses péripéties. Mais est-ce une ruse ou bien de la sincérité ? Une chose est certaine : ce personnage revient sur le devant de la scène et je pense que cela continuera dans le prochain opus ! Pour ma part, j’ai déjà ma petite idée… On verra si je me fourvoie ou non.

L’histoire continue d’avancer progressivement et de façon implacable. Cela reste néanmoins encore très trouble ! À chaque fois que l’on pense comprendre où l’auteure veut en venir, un nouvel élément vient tout chambouler ! Or, j’apprécie vraiment de ne pas anticiper les choses. En tout cas, le récit gagne clairement en noirceur. Entre la perte d’un être cher dans le tome précédent et le futur critique de Maddy, la petite équipe va devoir faire face à de nouveaux twists qu’il est difficile de prévoir. Suite à ces bouleversements, la personnalité de Madeline s’en voit changée : la jeune femme se met à franchir les limites… Elle plonge dans la torture, la violence, la haine, le chagrin et la colère. Jusqu’où ira-t-elle comme ça ? J’aime le fait que la saga devienne de plus en plus sombre et mature. Cela tranche avec l’humour et l’ambiance joviale de l’équipe de héros. Merci encore aux éditions Milady pour cette lecture ! Cette série me plaît toujours autant : les personnages évoluent et sont toujours attachants, le scénario est rempli de scènes d’action, de combats et de surprises, on continue de creuser l’univers et la tension ne baisse jamais. Bref, de la bit-lit comme on aime ! Mais quel dommage que ce soit si court. Vivement le tome cinq !

.

Imprimer     

.

Citations

– L’amour est une faiblesse. Quand on tient à quelqu’un, on peut nous faire du mal.
Beezle me regarda.
– On est vraiment impitoyables, non ?
– Je sais mieux que n’importe qui que l’amour peut mettre en pièces.
– Mais l’amour ce n’est pas que la douleur, dit-il, de l’inquiétude dans les yeux. Il y a du bonheur aussi, n’est-ce pas ?
– Juste assez pour que la blessure soit d’autant plus profonde lorsqu’elle survient.
.
—————
.
Les cicatrices à l’extérieur ne sont rien à côté de celles à l’intérieur.
.
—————
.
On mange assez de pizza comme ça à la maison. Beezle pense que les plats à emporter sont l’un des quatre groupes d’aliments.

.

—————
.
Ça ne sera pas la dernière fois que tu t’effondreras. Mais il faut que tu te relèves chaque fois.
.

Ma note

4,5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s