BD

« Jamais » de Bruno Duhamel

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Jamais »
Auteur : Bruno Duhamel
Genre : Bande dessinée / Littérature pour adultes
Éditeur : Bamboo

.

résumé du livre

Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance.

.

Ma critique

Cette bande dessinée m’a fait passer un bon moment. J’ai été émue par Madeleine, ce petit brin de vieille femme aveugle, au caractère bien trempé et à la langue bien pendue. À la manière de Carl Fredricksen, le héros de « Là-Haut », cette mamie refuse de quitter sa maison, car cette dernière représente toute sa vie. Qu’importe si le réchauffement climatique provoque l’érosion de la falaise sur laquelle est posée sa bâtisse. couv71158816Elle résistera et restera là, avec son chat Balthazar ! C’est qu’elle a du tempérament, Madeleine ! Voilà un sacré personnage, à la fois touchant, drôle, franc, têtu, râleur et attachant. J’ai pris plaisir à la suivre dans son quotidien et à déjouer les actes du maire, bien déterminé à l’envoyer en maison de retraite malgré elle…

L’humour est omniprésent, que ce soit dans les dialogues, les graphismes ou les situations. Certes, les sujets sont difficiles (cécité, handicap, deuil, solitude, responsabilité, catastrophes naturelles, etc.) cependant, l’auteur a réussi à rendre le récit très agréable. Il n’y a aucun pathos ni jugement. On tourne ainsi les pages avec aisance. J’ai particulièrement apprécié la bouille du chat obèse, toujours très expressif malgré la situation précaire de sa maîtresse. Madeleine et l’ensemble des protagonistes ont aussi des faciès très animés, dans un style à la fois réaliste et simple. On notera également des couleurs délicates et finement choisies, ce qui créé de belles ambiances. Grâce au coup de crayon et à l’ambiance de cette BD, on a l’impression d’être avec Madeleine sur les plages normandes, sentant l’embrun de l’océan et le bruit des galets sous nos pas… « Jamais » est une petite bulle de détente intelligente et émouvante qui saura certainement vous séduire le temps d’une vingtaine de minutes.

.

Citations

– Vous dites qu’elle est armée ? Quel genre ?
– Des grenades à manche … Son mari les aurait récoltées en même temps que les courgettes …

—————

Monsieur le maire ! Étant donné que la nature vous a épargné les inconvénients qui accompagnent le fait d’avoir un cerveau, je vais m’adresser directement à votre moelle épinière : je ne quitterai jamais cette maison !

—————

– Son mari a disparu en mer. la pauvre on a jamais retrouvé le corps… Il parait qu’elle continue de faire comme s’il était vivant… genre visions.
– Pour une aveugle de naissance, c’est pas d’bol…

—————

– Ben non c’est pas la peine de le planquer, votre pétard…D’une part, je me vois mal servir de témoin oculaire, d’autre part, on le sent à trente bornes, votre fourrage !
– Vas-y, c’est Daredevil, cette meuf ! 

.
.

Ma note

4/5

7 réflexions au sujet de « « Jamais » de Bruno Duhamel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s