Romans policiers / Thriller

« Un mur entre nous » de Caroline Corcoran

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Un mur entre nous »
Auteur : Caroline Corcoran
Genre : Thriller psychologique
Éditeur : Hauteville

.

résumé du livre

Lexie et Tom vivent à Londres dans un charmant appartement dans lequel ils espèrent accueillir un enfant. Mais récemment, il semblerait que quelqu’un s’introduise en leur absence dans leur petit nid d’amour. Un livre déplacé, une armoire ouverte, le double des clés qui disparaît… Tom est convaincu que sa compagne se fait des idées. Ces derniers temps, elle est à cran. Mais Lexie n’a pas le moindre doute : quelqu’un surveille ses moindres faits et gestes. Quelqu’un lui veut du mal. Est-il encore temps d’éviter le pire ?

.

Ma critique

D’abord attirée par le résumé et la petite phrase sur la couverture, je n’ai pas hésité à choisir ce livre dans le catalogue des nouveautés Bragelonne/Haute Ville (que je remercie de nouveau pour cet envoi). L’intrigue avait l’air vraiment très alléchante et j’étais curieuse de voir quelles relations entretenaient les deux voisines. Hélas, je suis ressortie très déçue de ma lecture, car l’histoire a pris un chemin que je n’attendais pas. Cela pourra sans doute plaire à certains toutefois, cela n’a pas été mon cas… 81me3y6syhlEn effet, je pensais qu’on allait assister à une réelle montée en puissance avec la paranoïa de Lexie dont les affaires personnelles sont déplacées. Je m’attendais à plus de tensions. Je me demandais également comment allait fonctionner le tandem face à tous ces désagréments et s’il y allait avoir une espèce d’enquête. On est en réalité sur un rythme très calme et, surtout, sur une thématique actuelle difficile au sein d’un couple : l’incapacité à concevoir. À ma grande surprise, ce sujet va prendre les trois-quarts du récit au point que cela en devienne lourd… Lexie, qui a malheureusement fait une fausse-couche par le passé, tente d’avoir un bébé depuis deux ans avec Tom. Cette idée la hante au point que son quotidien est réglé sur du papier à musique. Dès qu’elle ovule, il faut un rapport. Interdiction de manger gras ou de boire de l’alcool. Travail à domicile, pour éviter le stress au boulot avec les collègues. Les échecs ont eu un énorme impact sur le duo qui bat de plus en plus de l’aile, notamment à cause de Lexie qui use sans cesse d’agressivité. Je comprends aisément que ces ratés pour avoir un enfant obnubilent cette narratrice. C’est une peine compréhensible ! Cependant, j’ai trouvé que la jeune femme était pénible à focaliser uniquement sur cela. J’attendais à ce que  l’on aborde autre chose dans ce thriller psychologique… Ainsi, si je devais résumer ce roman, je me contenterais de deux phrases : « C’est l’histoire d’un couple qui n’arrive pas à avoir d’enfant. Leur voisine décide de leur pourrir la vie gratuitement. » Et c’est là tout mon regret : à mes yeux, il n’y a pas grand-chose de plus à ajouter ! Pas de suspense ou de rebondissement et surtout pas de crainte pour les personnages ! C’est tellement dommage ! J’en attendais beaucoup plus…

Ce qui fait la force d’« Un mur entre nous », c’est le personnage d’Harriet. J’ai trouvé cette narratrice intrigante, borderline, inquiétante et incroyable. Découvrir son passé, en particulier avec un personnage pervers narcissique et toxique, m’a beaucoup plu. Tout ce qui concerne sa famille et son travail m’a également séduite. Sa personnalité est véritablement complexe ! J’ai pris plaisir à essayer de la comprendre et à la voir agir. Je me demandais sincèrement ce qui dictait ses actes et jusqu’où elle agirait en pourrissant la vie de ses voisins. Il est encore plus intéressant de la comparer avec Lexie. Certes, elles ne se ressemblent pas du tout physiquement, mais on constate rapidement qu’elles ont de nombreux points communs comme le manque de confiance en elles, la jalousie qui les force à s’espionner en écoutant à travers le mur ou en surfant sur le web, la dépression, la paranoïa, etc. Mais alors, qu’est-ce qui justifie une telle animosité l’une envers l’autre ? Pourquoi embêter, voire envier l’autre à ce point ? C’est ce qui m’a donné envie de tourner les pages.

Hélas, cette histoire qui commençait si bien a fini par s’essouffler à cause du manque de dynamisme, de l’omniprésence du thème des bébés et de l’impression de tourner en rond. Vers la moitié du livre, j’ai commencé à ressentir des longueurs et un manque d’intérêt. Les choses stagnaient et le rythme me manquait. Le dénouement tant attendu n’a finalement pas réussi à me convaincre. Je ressors donc déçue par cette lecture pourtant si prometteuse ! Bien évidemment, il s’agit d’un avis purement personnel : j’avais d’autres attentes et je ne pensais pas qu’on mettrait autant l’accent sur l’incapacité à concevoir un bébé. De ce fait, je suis curieuse de voir les avis de ceux qui liront ce roman et impatiente de pouvoir échanger !

.

eokynf9xsau0uyp

.

Citations

Je suis encore à la recherche d’une bonne raison de ne pas me complaire dans l’anonymat de cette ville ; quelque chose, ou quelqu’un, qui m’aiderait à m’y sentir chez moi. J’ai quitté Chicago, ma ville natale, il y a quatre ans et je suis toujours aussi isolée à Londres. Je fais pourtant tout ce que je peux pour tisser des liens. Parfois, je me dis que quand on traîne derrière soi un passé comme le mien, on ne peut jamais vraiment être proche des autres. C’est trop risqué. Trop compromettant. 
.

—————
.
J’éteins la télévision et reporte mon attention sur mes voisins. Ils doivent faire ça sur leur canapé, parce que l’accoudoir vient cogner par intermittence contre le mur. Pardon, soyons précis : il vient cogner contre MON mur. 
.
—————
.
Je presse de nouveau mon oreille contre le mur, tellement fort cette fois que la peau me brûle. Mais la douleur ne m’a jamais arrêtée.

.

Ma note

2/5

16 réflexions au sujet de « « Un mur entre nous » de Caroline Corcoran »

  1. Si la thématique centrale peut toucher, c’est dommage de réduire ce thriller à cela ou, du moins, ce n’est pas ce que je recherche dans ce type de livres…
    Mais merci de ton avis qui m’évitera de me lancer dans une lecture qui n’est pas vraiment faite pour moi.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s