BD·Littérature jeunesse·Romans policiers / Thriller

« L’affaire du rideau bleu » (Les Quatre de Baker Street T1) de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etien

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’affaire du rideau bleu » (Les Quatre de Baker Street T1)
Auteurs : Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etien
Genre : Bande dessinée / Littérature ados – adultes / Polar
Éditeur : Vents d’Ouest

.

résumé du livre

Sherlock Holmes est un brillant détective connu dans tout Londres. Pourtant, sur certaines affaires, il fait parfois appel à des espions peu communs : trois enfants répondant au nom de Billy, Charlie et Black Tom. Alors qu’ils viennent d’être payés pour une mission de filature, Black Tom quitte ses amis pour aller rejoindre Betty, une petite fleuriste pour qui il éprouve quelques sentiments. Alors qu’il se trouve sur le trottoir d’en face, il assiste à une scène aussi singulière que soudaine : elle se fait enlever par des hommes, qui fuient en calèche. Le seul indice retenu par Black Tom est le tatouage que porte à la main l’un des kidnappeurs : un crâne surmonté d’une couronne, avec deux roses sur les côtés. Les trois enfants filent avertir Sherlock Holmes, au 221bis Baker Street. Comble de malchance, celui-ci s’est absenté pour une enquête… Ils doivent donc mener la leur, et commencent par se rendre auprès d’un dénommé Patch, espérant recueillir quelques informations. Là bas, l’accueil qui leur est réservé n’est pas vraiment celui qu’ils attendaient. Mais qu’attendre du roi des mendiants… ?

.

Ma critique

Quelle belle surprise ce premier tome ! Après avoir ressenti plusieurs déceptions ou lectures mitigées avec la sélection des 48H de la BD, j’avoue que j’ai pris cet album avec beaucoup d’appréhension… Or, j’avais tort : j’ai tout simplement adoré « Les Quatre de Baker Street » ! Non seulement, j’ai été sous le charme du coup de crayon, mais j’ai aussi été séduite par l’atmosphère du récit et par le contexte dans lequel évoluent les héros ! Car, comme l’indique le titre, on va plonger à l’époque du réputé Sherlock Holmes et du Docteur John Watson. Avec un joli matou tigré en quatrième acolyte, Tom, Charlie et Billy constituent un trio qui côtoie le célèbre détective : ils l’aident dans des enquêtes en fournissant quelques tuyaux ou en offrant leurs services. Ils sont ses petites mains et ses oreilles œuvrant dans l’ombre… mais qui suivent sa trace. Le point de vue de ces enfants des rues était original et très plaisant ! couv54433459Cependant, il est à réserver aux adolescents et non aux jeunes lecteurs, car le monde de ce petit groupe est sombre, difficile et peu recommandable ! Au programme : bas quartiers, maisons closes, mendicité, pauvreté, infirmité, enlèvements, violence, trahisons et abus. C’est pourquoi je conseillerais plutôt cette série à des adolescents ainsi qu’à des adultes.

Le premier opus peut suffire à lui-même, car il narre une aventure, celle du trio devant sauver Betty, une jeune fleuriste qui va se faire enlever en pleine rue. À la fin de l’ouvrage, l’enquête est terminée. Par ailleurs, un extrait du second volet dans les dernières pages montre que les auteurs s’attaqueront à Jack l’Eventreur, preuve que chaque tome est une histoire complète. J’apprécie vraiment le concept, car j’en ai assez des séries à rallonge. En tout cas, cette histoire avec Betty m’a intéressée. Bien que courte afin de permettre à la saga de planter le décor, elle propose une pluie d’action, des scènes de course-poursuite et des affrontements. Les enfants des rues sont très débrouillards, courageux, malins, entêtés, drôles, soudés et loyaux. Chacun a une personnalité distincte et semble apporter quelque chose au groupe. De plus, leur amitié m’a fait chaud au cœur.

En plus d’une super aventure sans temps morts et de ces orphelins chevaliers dans l’âme attachants, j’ai été sous le charme des illustrations. Les planches sont magnifiques et dynamiques, les personnages très expressifs, les décors travaillés, les teintes judicieusement choisies et l’ambiance londonienne à l’époque Victorienne est très bien retranscrite. Superbe ! Nul doute que les adultes et les adolescents apprécieront la découverte ! J’espère sincèrement que mes lecteurs seront autant satisfaits que moi afin que je puisse lire la suite. À découvrir !

.

Citations

Hola, messire Black Tom ! Refrénez donc votre ardeur chevaleresque. L’heure est à la réflexion.
.
—————
.
– Old Bailey m’a appris tout un tas de trucs… avant qu’il ne devienne un clappendoggen…
– Un quoi ?
– C’est comme ça qu’on appelle les mendiants qui font semblant d’être infirmes… C’est ça, Tom ?
– Ouais ! Sauf que dans son cas c’est pas du chiqué. Comme il se faisait trop vieux et ne pouvait plus jouer les monte-en-l’air, Patch lui a fait mettre le pied dans un pressoir pour qu’il puisse encore servir comme mendiant.
.
—————
.
Je vous reconnais bien là, mon cher Watson : un optimiste incurable doublé d’un incorrigible romantique…
.
—————
.
– Ton fiancé ? Ha ! Ha ! Ha ! Et comment se nomme-t-il, petite grue ? Sire Lancelot du Lac ?
– Dites plutôt Lancelot du caniveau !

.

Ma note

 

♥♥♥♥♥ 5/5

 

10 réflexions au sujet de « « L’affaire du rideau bleu » (Les Quatre de Baker Street T1) de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etien »

  1. Ta chronique hyper enthousiaste me fait trop plaisir.
    J’ai justement acheté le titre lors des 48h de la BD un peu dur un coup de tête à cause du thème, de la couverture et du prix. Là tu me donnes trop envie surtout si en plus le tome de suffit à lui-même ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Ayant également craqué pour ce titre et en attendant beaucoup, je suis rassurée et ravie de voir à quel point ce premier tome t’a convaincue 🙂 J’ai hâte de rencontrer ces enfants des rues qui semblent t’avoir marquée.
    Je ne savais pas que cette première aventure se suffisait à elle-même et je trouve ça super ! Comme toi, je suis un peu lasse des séries à rallonge.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s