Romances

« Secret Défense d’aimer » T1 d’Axelle Auclair

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Secret Défense d’aimer » T1
Auteur : Axelle Auclair
Genre : Romance / Littérature contemporaine
Éditeur : Hugo & Cie

.

résumé du livre

Quand Sabine, une jeune militaire, est mutée au ministère de la Défense, elle est loin de s’attendre à ce que seront ses nouvelles fonctions. Elle apprend avec excitation et un peu de crainte qu’elle sera affectée à l’équipe administrative qui gère une cellule ultra-secrète, composée de trois agents très spéciaux dont personne ne doit connaître l’identité ni le visage. Pas même elle. Elle découvre très vite que celui qui lui donnera le plus de fil à retordre porte le nom de code Condor. C’est une sorte de machine de guerre bien huilée, totalement dévoué à ses missions hautement confidentielles. Au point d’en oublier qu’il est aussi un homme. Et cette condition va se rappeler à lui lorsqu’il fait la connaissance de Sabine. Elle le perturbe par son humour, son inaltérable bonne humeur, son efficacité aussi. Soudain, le soldat d’élite commence à percevoir ce que le monde civil peut lui offrir et son univers est sur le point de basculer.

.

Ma critique

Voici une romance qui a bousculé mes habitudes et qui a su me surprendre à bien des reprises ! C’est grâce à plusieurs blogueuses que j’ai découvert cette trilogie qui, malgré les couvertures simples, mystérieuses et punchy, me faisait surtout envie pour le décor militaire. En effet, je n’avais jamais lu d’histoire d’amour dans un tel milieu et j’étais curieuse de découvrir cet univers, tout en sachant que l’auteure a passé une partie de sa vie dans l’armée de terre. Le fait qu’elle sache de quoi parle et qu’elle mette en avant l’idée d’une Femme dans un tel monde m’intéressait grandement. Or, je n’ai pas été déçue. Je dirais même que ce premier tome avait un goût de trop peu, alors qu’il fait plus de cinq cent pages ! Vous vous en doutez : à peine ce livre terminé, voilà que je commandais directement la suite… Mon portefeuille va me faire la tête, mais j’espère retrouver très vite Sabine et la cellule CCL !

En plus du contexte original et bien développé, j’ai grandement apprécié les personnages principaux. Sabine est une jeune femme dont le tempérament m’a séduite. Stricte, carrée, douée, efficace, courageuse, forte, rigoureuse, sportive mais sans plus, attentionnée et drôle, la belle recrue a du répondant, mais sait aussi s’adapter à ses interlocuteurs. Ce n’est pas plus mal, car il lui faudra faire preuve de sang-froid lorsqu’elle intègrera une équipe spécialisée dans la lutte contre le terrorisme… En particulier avec Condor, le chef de l’escadron ! À l’inverse de l’adorable Lynx ou du malicieux Cobra, Condor est une personne sérieuse, caractérielle, terre-à-terre, professionnelle, très franche et assez odieuse avec la gente féminine. Il aime le travail bien fait et qu’on lui obéisse. Sa vie est entièrement dévouée à son emploi, si bien qu’il se montre intransigeant avec son entourage. Les relations, amicales comme amoureuses ne lui disent rien ! D’ailleurs, il ne connaît rien aux codes ou interactions sociales et n’a aucune notion de l’humour. Pourtant, il va progressivement réaliser qu’il ressent de l’attirance pour ce petit brin de femme qui travaille pour lui. Or, il n’a pas l’habitude d’éprouver des sentiments. Il est plutôt du genre psychorigide, concentré sur ses missions, a ses petites habitudes solitaires et a souvent un comportement inattendu, voire étrange. J’ai d’ailleurs adoré connaître son point de vue lorsque la narration basculait de son côté. Le voir finalement humain, anxieux et parfois hypersensible m’a émue. Je me suis également demandée si, sans le dire, Axelle Auclair n’avait pas proposé un héros ayant un syndrome d’Asperger. Pour moi, il a énormément de signes allant dans ce sens. D’une certaine manière, il m’a fait songer à Sheldon, dans la série tv « The Big Bang Theory ». Je pense que, sans ce protagoniste atypique, je n’aurais pas autant aimé ce titre. Comme l’héroïne, ses réactions m’ont complètement chamboulée et je ressentais des papillons dans le ventre dès que je voyais le tandem se rapprocher…

« Secret défense d’aimer » a échappé de peu au coup de cœur. La seule chose que j’ai vraiment regrettée, c’est le début qui est un peu long à se mettre en place. Sur mes gardes, je me demandais également où l’auteure allait et si la romance allait emprunter un chemin classique. Heureusement, ce ne fut pas le cas. Une fois que l’héroïne fut intégrée à la cellule, puis qu’elle a rencontré de visu ses trois collègues, je n’ai plus décroché. J’ai été intéressée par le monde militaire avec les entraînements, les missions ainsi que la vie au ministère de la Défense à Paris. Voir la jolie archiviste apprivoiser, connaître, taquiner, puis s’attacher autant que nous à Cobra, à Condor et à Lynx m’a conquise. Le petit côté glouton et plein d’humanité du trio a fortement su me charmer. De plus, je me suis bidonnée plus d’une fois avec certaines situations ou répliques croustillantes (surtout avec le chef de cellule qui ne comprend pas les images ou les codes sociaux) ! Enfin, j’ai été captivée par le jeu de séduction de Condor, très touchant, parfois maladroit et déstabilisant. Le dernier quart du livre est assez porté sur le sexe toutefois, je n’ai pas trouvé que c’était vulgaire. Les passages étaient bien décrits, émotifs et pleins de tendresse. Bref, un bon cocktail qui me donne envie de lire la suite dès qu’elle arrivera dans ma boîte aux lettres !

.

Citations

Vous ne souhaitiez pas travailler chez nous, n’est-ce pas ?
– Pas vraiment. Je vais être sincère, j’ai passé un week-end infernal avec l’un de vos gars qui a été…
Je cherche mes mots, car je ne peux pas me permettre d’être insultante envers l’un de ses collègues, ce serait me tirer une balle dans le pied pour nos futures bonnes relations. De plus, je n’ai pas connaissance de grade de Monsieur le fou et avec ma chance, ce sera le plus haut.
– Odieux ? Immonde ? Finit-elle à ma place en souriant.
Je n’ai pas dévoilé grand-chose sur le personnage, mais nul doute qu’elle sait qui est évoqué.
– Non, attendez. Il a été le pire des mufles. C’est bien ça ?
Elle le connaît bien, en plus.
– Eh bien, je vais me contenter de dire que nous parlons bien de la même personne.
.
—————
.
Je me suis planté ! Je n’en reviens pas. Mon mec au top est une gonzesse. Si je n’étais pas habitué à contenir mes émotions, je fracasserais mon téléphone contre le mur. J’étais persuadé que ça ne pouvait être qu’un gars pour faire preuve d’une telle maîtrise, alors c’est la grosse déconvenue. Pour la rapidité, les femmes assurent aussi, ça n’a jamais été le problème. Ce qui l’est, c’est leur caractère de pleurnicheuse. L’ancienne archiviste chialait un jour sur deux d’après l’adjudant-chef. Cela dit, je m’en fiche bien tant que j’obtiens le travail réclamé. Elle peut le faire en larmes ou sur le trône si ça lui chante.
.

—————
.
On les voit comme des machines froides, alors qu’en définitive ils nous offrent la seule chose qu’ils possèdent : leur vie. Y a-t-il plus grand don de soi ?
.
—————
.
– Je veux bien lâcher un peu de lest par rapport aux autres. Être moins agressif, mais tout en restant vigilant. Cela vous irait ?
– Ce serait un bon début, oui. Vous pourriez ne pas dégainer votre arme dès que l’on me dit bonjour, s’esclaffe-t-elle.

.

Ma note

5/5

10 réflexions au sujet de « « Secret Défense d’aimer » T1 d’Axelle Auclair »

  1. À première vue, une romance contemporaine et dans le milieu militaire, ce n’est pas vraiment pour moi, mais tu vends super bien le personnage de Condor avec une analogie à Sheldon qui ne peut que m’intriguer ! Je ne sais pas si je me lancerai, mais ce pavé semble avoir de beaux atouts derrière une couverture plutôt abstraite…

    Aimé par 1 personne

    1. J’avoue que la couv’ est assez abstraite et ne m’aurait pas accrochée si je n’avais pas lu d’aussi bons avis.
      Le mélange militaire/romance m’interpelait, car je ne connaissais pas, mais c’était bien vu et original ! Je te la conseille.^^ C’est une très très bonne surprise.

      Aimé par 1 personne

  2. OH, mais c’est que ça pourrait vraiment me plaire en fait. De base je ne suis pas forcément attirée par les environnements militaires en romance (même si ça m’arrive d’en lire), mais là je pense qu’avec l’humour et le décalage entre les personnages je pourrais beaucoup accrocher.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s