Romans policiers / Thriller

« L’ombre de l’assassin » (Stillhouse Lake T2) de Rachel Caine

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’ombre de l’assassin » (Stillhouse Lake T2) 
Auteur : Rachel Caine
Genre : Thriller psychologique / Roman policier
Éditeur : L’Archipel

.

résumé du livre

Gwen était parvenue à sauver ses enfants des griffes de son ex- mari, le tueur en série Melvin Royal. Mais celui-ci vient de s’évader de prison. Et elle prend peur. Alors que seule une poignée de personnes connaissent son nouveau numéro de portable, elle reçoit ce texto glaçant :  » Vous n’êtes plus en sécurité nulle part  » ! Fuir ou se terrer de nouveau ne servirait à rien. L’heure a sonné d’inverser les rôles… De proie, Gwen veut devenir prédateur. Et, avec l’aide du frère de l’une des victimes de Melvin, éliminer ce dernier. Mais à mesure que leur traque avance, le doute envahit ceux qui croient en Gwen. Est-elle aussi étrangère aux crimes de son mari qu’elle le prétend ? Pour preuve cette photo compromettante qui circule sur les réseaux sociaux…

.

Ma critique

couv14236230Suite directe de « L’ombre de la Menace », « L’ombre de l’assassin » se déroule peu de temps après son prédécesseur. On y retrouve les mêmes personnages : Gwen, son mari psychopathe, ses deux enfants, Lanny et Connor, ainsi que leur ancien voisin Sam. Si j’estime que l’ouvrage est compréhensible sans avoir lu le premier volet, je recommande tout de même la lecture de ce dernier, car notre attachement aux personnages et notre ressenti sur leur évolution ne sera pas le même… Pour ma part, j’ai adoré retrouver tout ce petit monde ! Décortiquer leur façon de penser grâce à la polyphonie narrative, comparer la psychologie de chacun au fil des tomes et comprendre le chemin parcouru m’a enchantée. Ainsi, j’ai trouvé que cette suite était aussi bonne que le premier opus. Certes, on est sur une ambiance complètement différente toutefois, l’effet « page-turner » a de nouveau opéré !

Comme l’indique le résumé, Gwen va décider de prendre le taureau par les cornes en choisissant de ne plus se cacher. Après avoir placé sa progéniture entre bonnes mains, elle va décider d’enquêter sur son ancien époux ainsi que sur Absalom. Les découvertes qu’elle fera seront très macabres, sanglantes, affreuses et glauques ! Si vous êtes une âme sensible, vous serez sans doute bouleversé(e) par les scènes de crime détaillées avec minutie. C’est tout simplement inhumain ! Une chose est sûre : l’ambiance pesante, sinistre et angoissante saura vous trouver… La pauvre Gwen devra avoir l’estomac bien accroché pour encaisser les terribles actions qui ont eu lieu dans son dos et qui continuent de déferler… Elle devra également faire preuve de sang-froid, car de nouvelles épreuves l’attendent. En effet, l’organisation de malfaiteurs est bien déterminée à lui faire du mal, à la discréditer et à lui faire perdre des alliés. Je ne m’attendais pas à ce que les choses iraient aussi loin… J’ai vraiment pu admirer le courage, la détermination, la vivacité et le dynamisme de cette mère de famille ! Beaucoup auraient baissé les bras, surtout après l’histoire de la vidéo. Gwen est réellement une héroïne incroyable.

Bien que la narration du côté de Lanny et Connor soit un très lente au début, le rythme va progressivement gagner en intensité. L’apothéose résidera dans son dernier tiers immersif, alarmant et sinistre ! C’était si addictif que j’ai terminé les cent dernières pages aux côtés de ma fille. Celle-ci a longuement joué dans sa chambre afin de permettre à sa mère, assise près d’elle, de ne pas lâcher son livre… Or, le dénouement m’a énormément plu ! Rachel Caine a été géniale : elle sait conclure un roman correctement, tout en offrant des pistes potentielles pour un troisième opus. Ce thriller psychologique a de nouveau su démontrer son talent ! Hélas, j’ai appris que l’auteure était récemment décédée du cancer… On perd une très belle plume… J’espère que les éditions l’Archipel continueront quand même la série Stillhouse Lake. Dans tous les cas, je garderai un ressenti très positif de ces deux volumes.

.

Citations

.

J’ai vu des gens qui faisaient ce choix-là. Ils aimaient leurs enfants, leurs chiens, leurs chats, mais ça ne les empêchait pas de se comporter comme des monstres chaque fois qu’ils en avaient l’occasion. Les gens sont compliqués. Ce serait facile de prétendre que ton père est un monstre, parce qu’on tue les monstres en général. D’accord ? Mais il ne se comportait pas comme un monstre avec toi. Ça ne devrait jamais être facile de tuer. Jamais.

—————

Ça suffit. J’en ai assez de me cacher. Je veux me battre.
.
—————
.
J’aime écrire à la main sur du vrai papier. J’aime croire que ça résistera mieux à l’épreuve du temps, alors qu’Internet, c’est juste des pixels qui peuvent s’effacer d’une seconde à l’autre. Comme s’ils avaient jamais existé.

—————

Les cauchemars ne font plus peur une fois qu’on se réveille.
Ce n’est pas le cas des souvenirs.
.
.

Ma note

4,5/5

7 réflexions au sujet de « « L’ombre de l’assassin » (Stillhouse Lake T2) de Rachel Caine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s