Fantastique/Fantasy·Romances

« Les dragons de l’Impératrice » d’Alice Sola #plib2021

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les dragons de l’Impératrice »
Auteur : Alice Sola
Genre : Fantastique / Romance / Réécriture
Éditeur : Magic Mirror
#ISBN9791097222130

.

résumé du livre

 
Au cœur de la cité impériale, entre les paravents, les ombrelles et les coiffes des nobles dames, rôde un murmure, prémisse d’une terreur sans nom. La Princesse Turandot cache le monstre qui l’habite dans le sang et la cruauté tandis que l’empereur, son père, détourne le regard. Dans l’ombre, l’avènement du démon approche. Les chemins de trois héros vont s’entremêler et croiser celui de la Princesse Cruelle. Destinée, chance ou malédiction ? Hua Mulan, qui dissimule sa féminité depuis des années, le Général de guerre Shen et Calaf, le prince déchu, devront chercher ce qu’on ne peut trouver pour tenter de délivrer l’héritière et le peuple. Mais l’empire, coupable et corrompu, peut-il seulement être sauvé ?

.

Ma critique

couv33030260Même si l’histoire de Mulan est bien différente du roman original, je suis une grande fan de l’adaptation de chez Disney. Celle-ci a bercé mon enfance, notamment grâce à son héroïne courageuse, entêtée, loyale et maligne qui changeait des habituelles princesses provenant des autres dessins animés. À l’époque, la belle guerrière avait été une sorte de modèle qui m’avait offert une autre vision de la Femme. Alors, lorsque j’ai appris que « Les dragons de l’Impératrice » revisitait l’histoire de Mulan, j’ai frétillé d’impatience. De plus, je me doutais que l’on serait sur un texte plus mature, complexe et fantastique qu’avec les deux œuvres de Disney, ce qui n’était pas pour me déplaire ! Hélas, le soufflet est retombé petit à petit… Si bien que j’ai refermé cet ouvrage avec de la déception. C’est regrettable, car il y avait de bons éléments… Mais également des points noirs que je n’ai pas réussi à surmonter !… Il est à noter que j’ai lu ce one-shot en lecture commune avec l’adorable Callysse. Merci encore à elle pour nos échanges quotidiens et pour le fait de m’avoir donné envie de poursuivre malgré mon ressenti mitigé. Je pense que j’aurai regretté l’abandon de ce livre, car le dernier quart est vraiment prenant et m’a séduite

Contrairement aux nombreux avis positifs sur Livraddict, je n’ai pas réussi à rentrer tout de suite dans l’histoire. Le style de l’auteure ne me correspondait pas… J’ai également trouvé que le début était contemplatif et assez perturbant à cause de nombreux flashbacks qui cassaient le rythme. De plus, j’ai noté plusieurs coquilles ou fautes. Ceci dit, à mes yeux, c’est à la maison d’édition d’aider à les corriger… Quoi qu’il en soit, il m’a fallu un peu de temps avant de bien m’imprégner de l’univers… Ce qui est dommage, car il est riche et intéressant ! On distingue par exemple des créatures mythologiques, des divinités, des dragons, des pouvoirs magiques comme celui de la double-vue dont dispose Mulan, des démons, des malédictions, … C’est très varié ! On prend alors plaisir à découvrir toutes les subtilités de ce monde asiatique enchanteur.

Pour appréhender ce dernier, Alice Sola propose un double récit qui finira par s’entrecroiser. Ainsi, on ne suivra pas uniquement la belle Mulan déguisée en homme se battant aux côtés de Shen. On découvrira également le prince Calaf qui va essayer de s’attaquer à la princesse Turandot. J’avoue que je ne connaissais pas du tout ce personnage qui est pourtant développé dans un opéra éponyme ! Dans « Les dragons de l’Impératrice », Turandot est maudite : elle est hantée par un puissant démon qui attend son heure et la fait souffrir depuis des années… Or, sa main est promise à celui qui répondra à trois de ses énigmes. Ignorant ses tourments, Calaf est bien déterminé à mettre fin aux agissements de la jeune femme. Il décide alors de tenter sa chance en espérant se rapprocher d’elle pour pouvoir passer à l’action. Je trouve que l’union du conte de Mulan et de l’opéra avec Turandot est à la fois originale et réussie ! Il fallait y penser. En tout cas, ce roman m’aura donné envie d’en savoir plus sur cette fameuse princesse cruelle.

Les protagonistes sont nombreux néanmoins, je ne me suis pas perdue. On cerne très vite qui est important et on peut se concentrer sur les deux femmes au tempérament de feu. Toutes les deux sauront faire preuve de courage, de détermination et de valeurs. Ces messieurs auront également leur rôle à jouer cependant, j’ai été un peu déçue par Shen. D’ailleurs, contre toute attente, j’ai largement préféré le tandem Calaf/Rän à celui de Shen/Mulan. Leur destin me paraissait bien plus incertain, touchant et puissant que celui des deux combattants… Enfin, je regrette cependant le manque d’approfondissement de certains personnages secondaires (en particulier l’antagoniste !), le manque d’utilité pour d’autres ainsi que le côté manichéen d’une poignée d’entre eux…

Le mélange d’êtres mythologiques et fantastiques, de magie, de guerre, de politique, de complot, de honneur, de féminisme, d’émancipation et de romance est relativement plaisant. C’est un cocktail osé toutefois, il se mélange bien ! Hélas, quelques éléments sont venus parasiter cet ensemble, notamment le début difficile, le rythme en dents de scie, certains personnages décevants ainsi que les romances qui se tissent trop rapidement à mon goût ! Je regrette également le retour de certains héros dans l’épilogue. La mort de plusieurs d’entre eux était osée. C’était un parti-pris original qui m’avait agréablement surprise ! Dommage que les choses aient finalement changé… En lisant les avis des autres lecteurs, j’ai réalisé que j’étais l’une des rares personnes à ne pas avoir apprécié la fin et à être déçue par cet ouvrage pourtant prometteur. Ainsi, je vous conseille de vous faire votre propre avis, en particulier si l’idée de mélange un personnage féministe emblématique et un couple d’un opéra dramatique vous séduit ! Je croise les doigts pour que vous aimiez autant que la majorité des lecteurs ce livre à la couverture magnifique. En outre, je serai curieuse de découvrir votre ressenti et d’échanger avec vous.

.

Découvrez vite l’avis de Callysse :

callssse

logo-plib.

Citations

– Qu’est-ce qui a des étincelles rouges et qui est chaud comme une flamme, mais qui n’est pas du feu.
– Le sang.
.
—————
.
Je crois en toi si fort, que même si tu me chasses un million de fois, je reviendrai toujours. Et je te rappellerai que je serai à jamais sur ton chemin pour t’aider à avancer.
.
—————
.
Contrôle ta colère ou elle fera le jeu de ton ennemi.
.
—————
.
Jure-moi que tu ne t’enfermeras pas dans la cruauté si je t’offre mon cœur, et mon serment t’appartient.

.

Ma note

2/5

16 réflexions au sujet de « « Les dragons de l’Impératrice » d’Alice Sola #plib2021 »

  1. Sachant quand même qu’en général nos déceptions se rejoignent lol je pense éviter cette relecture.
    Elle me tentait mais je craignais quelque chose de trop jeunesse et un peu inabouti dans l’écriture ce qui semble être le cas.alirs je préfère me concentrer sur d’autres titres qui ont plus de chance de me convaincre ^^!

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne le classerais pas en jeunesse…. Ni spécialement en young adult. J’ai du mal à définir un âge, en fait ! Mais je dirais plutôt pour les adultes, même si de grands ados peuvent le lire sans difficultés…
      Quoi qu’il en soit, je pense que tu soulèveras les mêmes défauts que Callysse et moi, donc oui, concentre toi sur d’autres titres.^^

      Aimé par 1 personne

  2. Je l’avais sélectionné, quasi certaine de l’apprécier, mais j’avoue que mon enthousiasme, s’il n’est pas éteint, est un peu refroidi. Mais cela ne m’empêchera pas de lui donner sa chance, d’autant que comme toi, je trouve l’idée de mélanger un conte et un opéra très originale et non dénuée d’intérêt. Quant à la fin, elle semble un peu déroutante…

    Aimé par 1 personne

  3. Moi aussi, je suis une grande fan du Disney, du coup… ce livre me fait moins envie maintenant que j’ai lu ton avis LOL. Je l’avais sélectionné à l’étape des 25, mais comme je n’aurai pas le temps de le lire avant le prochain vote, je me fie complètement à ton opinion. D’ailleurs, je pense que j’aurais également eu un peu de mal à rentrer dans le récit, car j’avais lu les premières pages sur Internet, sans pour autant accrocher à la plume.

    En tout cas, c’est bien dommage que le duo qui ait obtenu ta préférence ne soit pas celui de Mulan/Shen :/.

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais, non, tu ne retrouveras pas l’ambiance du Disney. Je pense que tu ne seras pas totalement conquise non plus (mais il est probable que tu aimes plus que nous) ! Je suis d’accord que c’est dommage que mon duo favori ne soit pas celui avec Mulan. 😦
      Au moins, tu as essayé pour la plume ! C’est vrai que c’est particulier…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s