Littérature jeunesse·Romances·Romans policiers / Thriller·Young adult

« Qui ment ? » (One of us is lying T1) de Karen M. McManus

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Qui ment ? » (One of us is lying T1)
Auteur : Karen M. McManus
Genre : Roman policier / Thriller psychologique / Romance / Littérature ado – young adult
Éditeur : Nathan

.

résumé du livre

Une intello, un sportif, un délinquant, une reine de beauté… un meurtrier. Qui allez-vous croire ? Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

.

Ma critique

À plusieurs reprises, j’ai eu vent de ce roman pour ados au suspense bien géré. Grâce à Chloé, une adorable adhérente de la médiathèque, j’ai pu assister à ce théâtre macabre où les secrets, les faux-semblants, les rumeurs et les émotions seront sous les projecteurs. J’ai globalement apprécié ce roman choral à quatre voix. Jusqu’où bout, Karen M. McManus va balader le lecteur de droite à gauche. On en vient à douter de tout le monde : non seulement des quatre narrateurs, mais également de leur entourage. Adorant anticiper le fin mot de l’enquête, j’avais deux ou trois théories… Le véritable dénouement en faisait partie cependant, j’ai vraiment dû attendre la révélation finale pour en avoir la confirmation ! Je suis donc ravie d’avoir été embarquée par cette histoire ! L’auteure a proposé une affaire sombre, complexe et bien ficelée. Sans hésitation, je pense que les jeunes lecteurs et les adultes appréciant la littérature ado / young adult devraient aimer autant que moi « Qui ment ? ».

Le décor est planté en une poignée de chapitres : cinq adolescents vont se retrouver en colle pour une raison qui leur échappe. Malheureusement, ce coup monté sera le cadet de leurs soucis, puisque l’un d’entre eux va brusquement mourir. Or, le drame ne semble pas être le fruit du hasard… D’ailleurs, très vite, les autorités vont affirmer que le coupable est parmi le quatuor. Commence alors l’étrange enquête autour de la mort de Simon… J’ai été sous le charme de cette ambiance pesante en milieu scolaire. Grâce à la narration multiple, on comprend que les héros sont loin d’être parfaits. Tous ont des choses à cacher… Malheureusement pour eux, le meurtre va progressivement tout révéler au grand jour… Pour les jeunes, c’est une véritable descente aux enfers. Mais pour nous, lecteur, le rendu est très addictif ! En ce qui me concerne, c’est avec plaisir que j’ai essayé de comprendre les non-dits des protagonistes. Certes, leurs confidences sont relativement « classiques » néanmoins, elles sont amenées avec fluidité et maîtrise. De ce fait, on n’est pas déçu lorsque l’on devine un secret.

Le rythme de ce livre mélangeant polar et thriller psychologique est plutôt correct : le début est aussi rapide qu’efficace, tandis que le dernier quart est haletant. Toutefois, je reconnais avoir ressenti quelques longueurs vers la moitié du roman. Certains passages étaient très calmes… Voire déroutants, car ils orientaient ce titre vers un autre genre : la romance ! En effet, je ne m’attendais pas à ce que l’on insiste autant sur l’histoire d’amour entre deux des suspects. D’ailleurs, contrairement aux autres lecteurs, ces deux personnages sont ceux qui m’ont le moins plu… Cette romance entre une intello pas si studieuse que ça et un bad boy pas si rebelle qu’il n’y parait m’a paru assez clichée et pas assez aboutie. Certes, ce rapprochement était relativement crédible et parfois mignon néanmoins, je préférais de loin la personnalité ou l’approfondissement d’Addy et de Cooper !

J’ai également été un peu chagrinée que l’on n’assiste pas à des coups bas de la part du quatuor : les suspects sont finalement très soudés, alors qu’ils ne se connaissent pas. Ils s’accordent une confiance presque aveugle ! De plus, ils ont surtout l’air de subir les retombées de l’enquête ainsi que les terribles révélations de d’« Askip », une application conçue par l’ado décédé. Finalement, on est surtout sur une ambiance lycéenne nocive, tendue et efficace, mais relativement banale (fête étudiante, cours, problèmes dans les couloirs, jalousie, matchs sportifs, sorties, sexualité, etc.). Je pensais que l’on quitterait un peu plus le lycée cependant, ce désir est personnel. Cela ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture, de vous recommander cette enquête et d’avoir envie de découvrir un autre écrit de l’auteure ! (Pour ceux qui ont déjà lu ce titre, sachez qu’il existe une suite : « Qui meurt ? », sortie le premier avril 2021. D’après les avis, ce second tome est aussi addictif et plein de rebondissements… Il faudra que je mette la main dessus…)

.

Citations

Mon père a insisté pour que j’apprenne à écrire de la main droite au CM1, juste après m’avoir vu lancer au base-ball pour la première fois. « Ton bras gauche, c’est de l’or, m’a-t-il dit. Ne va pas gâcher ça avec des conneries qui n’en valent pas la peine. » A savoir, de son point de vue, tout ce qui n’a pas de rapport avec le baseball.

—————

Si on m’avait demandé il y a dix minutes, j’aurais dit que je n’ai pas de truc particulier pour attirer les filles. Tout à coup, je réalise que si : je les attire justement parce que je m’en fous.

—————

Il y a des choses qu’on ne peut pas défaire, même avec les meilleures intentions du monde.

—————

Une sextape. Une grossesse. Deux tricheries aux exams. Et ce ne sont que les alertes de la semaine. Quiconque ne connaîtrait le lycée de Bayview que par l’appli à scandale de Simon Kelleher pourrait se demander comment ses élèves trouvent le temps d’aller en cours.

.

Ma note

4/5

16 réflexions au sujet de « « Qui ment ? » (One of us is lying T1) de Karen M. McManus »

        1. Bah j’avais plusieurs idées possibles, dont le dénouement.^^ Du coup, c’était très probable, mais pas évident pour moi.
          (Après, je pense que ça dépend vraiment des lecteurs. Un polar peut surprendre certains et se faire démêler dès le début par d’autres !)

          Aimé par 1 personne

          1. Totalement d’accord avec toi! Cela dépend de si on a envie de chercher aussi. Il m’arrive parfois par flemme de me laisser embarquer par un polar sans chercher à démêler les nœuds de l’intrigue pour deviner la fin avant l’heure. C’est bien de poser le cerveau de temps en temps lol

            Aimé par 1 personne

  1. Contente que tu aies globalement accroché à ce thriller YA qui m’avait très agréablement surprise.
    Je comprends ton ressenti face au couple que j’ai apprécié malgré le côté très cliché, et partage ton avis sur le fait qu’on aurait pu s’attendre à plus de coups bas de la part des suspects….
    En ce qui concerne la révélation, je l’avais assez vite devinée, mais je pense que ça tient au fait que j’avais lu un thriller qui reprenait le même genre de schéma. Sinon, j’aurais probablement été surprise.

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore la manière dont tu construis tes chroniques, c’est super bien fait 🙂
    J’ai l’honneur de te dire que nous avons attribué les mêmes notes à ce livre aha ! Si ça t’intéresse, je te laisse ici le lien de ma propre chronique 🙂 https://labibliothequedecloe.fr/chronique-sur-le-livre-qui-ment/

    J’ai baissé la note de ce bouquin pour une raison différente de la tienne, toutefois. Effectivement, je n’ai pas ressenti ces longueurs dont tu parles… Toutefois, j’ai été déçue par la fin. Il FALLAIT pour moi que le coupable soit un des quatre. C’était dit dans le résumé, c’est ce qui faisait toute la richesse et la complexité du roman selon moi. Les points de vue alternés étaient excellents justement pour cela ; pour que le suspense reste, qu’on soupçonne mais qu’on aime tout le monde à la fois, alors que le coupable est tapi là, quelques parts.

    J’ai lu le livre jusqu’au bout avec cet espoir, même lorsqu’ils ont arrêté tu sais qui, et etc. Quand j’ai eu fini, j’étais vide, déçue. Puis, quelques heures après, j’ai accepté cette fin, et j’ai décidé de retirer un point seulement.

    Mais bon, j’aurais voulu une autre fin, avoir un vrai menteur, un vrai traitre…

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis entièrement d’accord avec toi concernant le traitre. J’espérais que le groupe soit moins soudé que ce soit au cours de l’affaire ou parce que, justement, l’un d’eux jouait double jeu… Mais non… Enfin, pas comme ça. C’est dommage. Donc je comprends parfaitement ton envie de vrai menteur/traitre ! 😀

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s