BD·Romances·Romans policiers / Thriller·Science Fiction·Young adult

« L’envol des éphémères » (Phobos T1) de Victor Dixen et Francisco Eduardo

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’envol des éphémères » (Phobos T1)
Auteurs : Victor Dixen et Francisco Eduardo
Genre : Bande dessinée / Science-Fiction / Young Adult / Thriller / Romance
Éditeur : Glénat

.

résumé du livre

Six filles. Six garçons. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils veulent marquer l’histoire avec un grand H. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Elle veut trouver l’amour avec un grand A. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour… Même si le rêve tourne au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

.

Ma critique

 

phobosVictor Dixen se lance dans le support BD en adaptant sa saga incontournable, « Phobos ». Pour réaliser cette nouvelle série graphique, il va collaborer avec Eduardo Francisco que je ne connaissais pas du tout. Apparemment, à tort, car il a un coup de crayon qui me plait beaucoup ! On est sur un style plutôt Comics qui colle vraiment bien au récit. Certes, tous les personnages ne correspondent pas à l’image que je me faisais d’eux (ex : Harmony, Serena, Mozart, Louve), mais on s’y fait ! Quant aux autres non cités, ils sont très réussis et dégagent beaucoup de choses (ex : Safia, Léonor, Kelly, Kirsten, Alexei et Tao sont géniaux !). Les planches, la gestion des couleurs et les expressions des personnages m’ont conquise. En outre, certains passages sont vraiment à couper le souffle !

L’histoire est bien reprise dans ses grandes lignes et reste compréhensible pour ceux n’ayant pas lu le roman. Pour ceux qui ont terminé la saga et qui ont envie de la redécouvrir en bande dessinée, sachez qu’il y a quelques raccourcis, mais la trame générale ainsi que la tension et l’ambiance sont là ! Pour ma part, cela m’a donné envie de relire les débuts de « Phobos ». Peut-être cet été ? Une chose est sûre, c’est un ouvrage réussi qui complète à merveille l’univers de Victor Dixen.

Double mention spéciale avec, tout d’abord, l’intégration de bonus en fin d’album. Le lecteur y découvrira les prémices de la BD (les croquis, le cahier des charges, une interview, le travail d’une planche, etc.). C’est très intéressant ! Enfin, un grand merci à ma binôme L_Bookine qui a pu rencontrer l’auteur au Salon du livre à Metz et qui a ramené une belle dédicace pour la médiathèque ! Le tampon de Marcus est canon !!!

.

Citations

– Cette rose-là a des épines. Elle m’a piqué.
– Peut-être qu’il te faut une fleur à la tige lisse. Et moi, il me faut un partenaire qui ne me fasse pas perdre la tête.  
.
—————
.
Mille sabords ! Tu m’as fait un moussaillon dans le dos ! Un bébé mignon tout plein, pas le genre qu’on jette aux ordures…
.
—————

.
J’ai décidé d’être une danseuse étoile au sens propre : parmi les constellations. 

.

Ma note

 

4,5/5

16 réflexions au sujet de « « L’envol des éphémères » (Phobos T1) de Victor Dixen et Francisco Eduardo »

  1. C’est drôle car je suis totalement fan de Phobos mais ce format ne m’attire vraiment pas plus que ça. Peut-être que si je tombe sur une bonne occasion je le tenterais, mais ce n’est pas une priorité. Content qu’il t’ait plu en tous les cas 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s