Romances

« Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) » de Caro M. Leene

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) »
Auteur : Caro M. Leene
Genre : Romance contemporaine
Éditeur : Harper Collins

.

résumé du livre

Dans la vie, Aubrey a trois fantasmes : Ryan Gosling, Liam Hemsworth et Jace Adam. Jace Adam, le riche businessman qu’on aperçoit dans toutes les soirées branchées de la ville, le patron de la start-up new-yorkaise numéro un et… son crush de lycée. Mais attention, si elle s’est fait embaucher dans son entreprise, c’est uniquement pour profiter d’une opportunité professionnelle en or, pas pour le mater en douce ! D’accord, elle doit avouer que Jace est encore plus séduisant qu’avant, avec ses cheveux en bataille, sa petite fossette et son charisme d’entrepreneur à succès. Mais Aubrey aussi a changé : elle n’est plus l’élève timide et réservée qu’elle était à l’époque. Cette fois, elle ne laissera pas cette peste de Serena, l’éternelle petite amie et désormais associée de Jace, lui mettre des bâtons dans les roues. Elle sera une employée modèle et se limitera à des échanges strictement professionnels… ou presque !

.

Ma critique

Quand je vois le nom Caro M. Leene dans les publications du mois, je ne résiste jamais longtemps ! En effet, les œuvres de cette autrice sont souvent synonymes de comédie romantique, de plume légère, de sujets actuels ainsi que de tandems forts et complémentaires. D’avance, je sais que je vais généralement passer un bon moment de lecture sans prise de tête. Ainsi, malgré le titre à rallonge et le genre de relation patron/employée dont je ne suis pas spécialement fan, j’ai tout de même suivi mon instinct en achetant ce nouveau roman estival ! Et j’ai bien fait. C’était sans prétention et agréable à lire. Certes, on ne sort pas spécialement des sentiers battus néanmoins, je ne cherchais pas quelque chose de novateur non plus en m’attaquant à ce titre. J’avais simplement besoin de m’aérer la tête le temps d’un week-end. Or, « Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) ! » a parfaitement su faire le job.

couv56217707Comme toujours dans les romances contemporaines actuelles, on est sur une double narration avec un point de vue masculin et féminin. Cela permet de mieux cerner les héros, de découvrir leurs failles, leur entourage ainsi que leur façon de penser. C’est également très intéressant pour suivre leur attirance mutuelle, voir la relation se tisser des deux côtés et bien prendre conscience de certains quiproquos sans que l’autre personnage n’en sache rien. Personnellement, j’affectionne donc ce procédé qui permet d’avoir une belle vision d’ensemble.

Du tandem, c’est Aubrey qui a su me toucher le plus. En effet, la demoiselle a une personnalité franche, intelligente, dévouée, travailleuse, ambitieuse, sincère, généreuse et pleine d’humour. Malgré la fatigue et le fait qu’elle ne soit pas obligée de le faire, elle vient toujours en aide à sa meilleure amie dans le besoin. Pour cela, elle n’hésite pas à avoir deux jobs ou à faire des heures supplémentaires ! Une fille en or… Mais également une fille blessée. En effet, Aubrey n’a jamais digéré un épisode de son passé universitaire où, lors de la préparation du bal de fin d’année, on lui a volé son travail ainsi que ses idées. Bien sûr, elle aurait certainement pu apprendre à passer outre. Hélas, ces anciens étudiants ont de nouveau croisé sa route… En effet, elle va retrouver le beau Jace et de sa petite-amie Serena, tous deux à la tête d’une célèbre entreprise. Déjà à l’époque, celle-ci était une peste jalouse, hautaine, mauvaise, cruelle et insensible. Malheureusement, cette cheffe d’entreprise ne sortira pas de ce rôle : elle s’opposera farouchement à l’élévation de l’héroïne. J’avoue que j’en attendais un peu plus de cette antagoniste… Certes, elle joue bien sa fonction en allant vraiment loin dans les coups bas toutefois, un peu plus de nuances ou de subtilités aurait été les bienvenues… (À force, j’avoue faire une légère overdose de ce genre de personnage secondaire…)

Jace m’a laissé un sentiment partagé. Celui qu’il a été au début du livre m’a beaucoup plu. En effet, j’ai aimé son côté bellâtre, attentif, curieux, méfiant, sincère et professionnel. Puis, une fois la seconde moitié de l’ouvrage passée, j’ai eu un peu plus de difficultés à ne pas serrer les dents. Ainsi, Jace a enchaîné les erreurs et les quiproquos. Certes, ses mauvais choix ont permis à cette histoire d’amour d’évoluer et d’être pleine de rebondissements, mais cela m’a plutôt agacée. Ce qu’il s’est passé est tout à fait le genre d’événements/engueulades qui m’agacent dans les téléfilms ou les romances. Je sais bien que ce n’est pas lié à l’auteure cependant, j’éprouve une certaine lassitude avec ce genre de twist convenu, voire incontournable !

Malgré les points négatifs cités plus haut, j’ai tout de même passé un bon moment, notamment durant les deux premiers tiers où le couple a appris à se connaître. Jace et Aubrey étaient tellement mignons ! Notamment lorsqu’ils se retrouvaient seuls ou échangeaient des messages/photos via les réseaux sociaux. Hormis Serena, l’entourage du duo est également un chouette point fort ! La plupart de ces individus saura être là pour écouter, donner une impulsion, protéger ou gronder les membres du binôme principal. Ce sont des amis comme j’aime en retrouver en littérature… Enfin, on notera quelques sujets intéressants comme la célébrité/popularité, la confiance, les dérives des réseaux-sociaux, le métier lié à la communication ainsi qu’à l’événementiel, etc. Bref, voilà un instant livresque distrayant pour l’été !

.

Citations

– Aubrey, nous sommes au deuxième étage ! N’imaginez pas que vous allez pouvoir vous enfuir !
Démasquée !
– Savez-vous que certains chats ont survécu à une chute de trente-deux étages ?
Il hausse un sourcil et peine à retenir son sourire.
– A-t-on une photo de ces pauvres bêtes après l’atterrissage ? Car je ne suis pas certain que survivre à une chute de trente-deux étages soit une bonne chose et, entre nous, je vous déconseille fortement de sauter par la fenêtre. Je vous rappelle que je suis votre professeur principal, je connais vos notes dans les autres matières et le sport n’est pas un domaine dans lequel vous excellez.

—————

Est-ce qu’il sait qu’il est en train de libérer une armée de papillons dans mon ventre ?

—————

– Je ne pleure pas, dis-je en essuyant rageusement mes joues du dos de la main.
Il penche la tête sur le côté et hausse ses sourcils dans une mimique plutôt comique.
– Tu transpires drôlement des joues alors… En même temps, il doit faire une chaleur à crever sous cette couverture de mamie. Un peu too much pour un 24 juillet, si tu veux mon avis !

—————

Il n’est jamais trop tard Audrey, murmure-t-il. Jamais. Tu peux faire croire à qui tu veux que nous deux, c’est fini, tu peux faire semblant de garder le contrôle, mais je sais, je suis même persuadé qu’au fond de ton cœur, une petite voix te supplie de me laisser une chance. Alors prépare-toi, car ce n’est pour l’instant qu’un simple murmure mais il va grandir jusqu’à devenir une évidence. Je sais que j’étais le dernier des abrutis, que je t’ai fait du mal. Je sais aussi que je me suis royalement planté en faisant confiance à Serena, mais je vais me battre comme un fou pour que tu me pardonnes. Je sais que tu n’es pas encore prête, mais ce n’est pas grave, j’attendrai.

.

Ma note

 

4/5

12 réflexions au sujet de « « Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) » de Caro M. Leene »

  1. Une autrice que j’ai envie de découvrir mais ce ne sera pas avec ce titre. Comme toi je ne suis pas fan des romances patron/employé et le synopsis ne m’attire pas des masses. En plus ton avis me conforte dans mon idée que ce n’est pas pour moi

    Aimé par 1 personne

  2. je n’ai pas encore lu ce roman mais j’en ai très envie 🙂 je viens de lire une romance de Noel de cette autrice, je suis hors saison mais quand je l’ai croisé à la bibliothèque je n’ai pas pu m’empêcher de l’emprunter !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s