BD

« Ne m’oublie pas » d’Alix Garin

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Ne m’oublie pas »
Auteur : Alix Garin
Genre : Bande dessinée
Éditeur : Le Lombard

.

résumé du livre

La grand-mère de Clémence souffre de la maladie d’Alzheimer. Face à son désespoir, elle prend la décision de l’enlever de la maison de retraite et de prendre la route en quête de l’hypothétique maison d’enfance de sa mamie. Une fuite, une quête, un égarement, l’occasion de se retrouver ? A moins que ce ne soit plutôt des adieux…

.

Ma critique

Quelle belle lecture émouvante ! Je m’attendais à être touchée par cette BD toutefois, je ne pensais pas être aussi bouleversée. Voilà un récit plein de tendresse, de sensibilité, de pudeur, d’humour et d’Amour familial. On va suivre l’histoire de Clémence qui, ne supportant plus de voir sa grand-mère dépérir en maison de retraite, va décider de l’emmener. Ce kidnapping n’est pas évident, car elle va se heurter aux nombreuses facettes de sa Mamycha. Celle-ci souffre d’Alzheimer. Parfois, elle « a la mémoire qui flanche, [elle] ne se souvient plus très bien »… Alors, elle crie, Mamycha. Elle fuit. Elle se débat. Elle pleure. Et puis, quelques instants plus tard, elle reprend pied avec la réalité. Aucune journée de ce voyage ne se ressemblera. Néanmoins, il y aura toujours des moments forts en émotion !

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un road trip intergénérationnel mettant en scène un ultime voyage… Ce genre de scénario, on en trouve pas mal en littérature. (Je vous recommande par exemple « Je ne cours plus après mes rêves de Bruno Combes, « La vie à tâtons » de Marie Fitzgerald ou « Le Dernier Voyage de monsieur Baxter » de Matthew Crow.) Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de déjà-vu ou d’ennui. Tout est fluide, sensible, doux, difficile et criant de réalisme. Certains passages ont beau être muets ou remplis de non-dits, les illustrations ont tout de même su me mettre en émoi. Nul doute que les lecteurs les plus sensibles auront les larmes aux yeux… Pour les autres, je gage que vous ne resterez pas indifférents ! Quoi qu’il en soit, je vous recommande vivement cette pépite au format BD.

.

> Bonus : une chouette vidéo avec l’autrice !

.

Citations

Même lorsqu’on prétend raconter l’histoire des autres, c’est un peu de soi qu’on parle, non ?

—————

Trop tard arrive plus vite qu’on le croit.

—————

Je sens tous ses regrets effleurer la surface, dans certains moments rien qu’à elle.

—————

J’oublie. Je pense que je perds la tête… Mais le pire, c’est quand ça me revient.

.

Ma note

5/5

5 réflexions au sujet de « « Ne m’oublie pas » d’Alix Garin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s