Fantastique/Fantasy

« L’enragée » de Jennifer Tellier #PLIB2022

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’enragée »
Auteur : Jennifer Tellier
Genre : Fantasy
Éditeur : 404 Éditions

#ISBN9791032404553

.

résumé du livre

Le royaume de Kardamen attire toutes les convoitises. Sur le point de mourir, le roi entreprend la quête secrète et désespérée de retrouver ses héritiers, des jumeaux disparus depuis bien longtemps. La mission s’annonce périlleuse et il engage celle que l’on appelle l’Enragée, la mercenaire la plus redoutée du pays, pour accompagner ses soldats. Mais, en réalité, qui est cette guerrière froide et impitoyable, que les légendes décrivent comme une sauvage assoiffée de sang, et quels secrets a-t-elle enfouis au plus profond de son âme ? Alors que les tensions s’accentuent entre les royaumes quant à l’avenir de Kardamen, l’Enragée devra prendre en main son destin car une menace bien plus ancienne et dangereuse plane sur le monde, mettant en péril la vie de tous…

.

Ma critique

couv26127300Repéré grâce au PLIB, j’ai eu la chance d’obtenir un exemplaire de ce titre suite à un concours organisé par l’autrice. D’ailleurs, je remercie encore cette dernière pour l’envoi et pour la dédicace ! Même avant de le recevoir, ce roman me faisait de l’œil, si bien que j’avais voté pour lui lors du choix des 25 finalistes. J’étais ravie de le retrouver dans la sélection définitive. Or, étant donné sa taille, j’avais décidé de choisir le bon moment pour le sortir de ma pile à lire. Finalement, j’ai opté pour l’emmener avec moi durant mes vacances. Ce fut une bonne idée, car j’ai pu le dévorer durant tout mon séjour. C’était parfait pour me distraire dès que j’avais un peu de temps libre !

Les adeptes d’Heroic Fantasy devraient être satisfaits de cette aventure. En effet, les personnages sont nombreux (sans pour autant me perturber !) et il ne se passe pas un chapitre sans qu’il y ait de l’action ! Cette aventure est sans temps morts ! Il y a des combats, de la magie, des complots politiques, des mariages arrangés, des tentatives d’assassinat, des guerres de clans, des morts, des révélations (certaines sont assez clichées, j’en conviens…). Attendez-vous à ne jamais souffler ! En outre, l’héroïne ainsi que sa relation avec les autres personnages évoluent sans arrêt. C’est très intéressant.

Globalement, j’ai aimé cette lecture cependant, j’émets tout de même quelques réserves sur certains éléments. Ce qui m’a fait le plus défaut, ce sont les nombreuses traversées dangereuses dans tout le royaume. C’était assez répétitif : l’Enragée et ses camarades se battent. Il y a quelques morts. La guerrière finit par montrer sa surpuissance, avant de tomber de fatigue ou de se blesser. Le chevalier la soutient pendant qu’elle se repose quelques heures ou une journée. La demoiselle se découvre un nouveau talent magique, puis elle repart à l’aventure. Le fait que cela arrive trois / quatre fois donne un sentiment de redondance… À tort, car il ne se passe jamais la même chose ! Et pourtant, cela m’a frappée à plusieurs reprises.

La romance est l’un des points m’ayant le plus divisé. Honnêtement, j’ai apprécié la dynamique du tandem ainsi que l’évolution de leurs sentiments respectifs. Fascination, entraide, respect, confiance, franchise, protection, amitié, amour et attirance physique, … Tout se bouscule chez ce duo vraiment complémentaire. J’ai pris plaisir à voir l’héroïne et le chevalier se chercher, se repousser, puis créer un lien aussi fort que complexe. Malgré les épreuves et les décisions de chacun, tous deux savent qu’ils peuvent toujours compter l’un sur l’autre. Dommage que cette relation soit parasitée par les enjeux politiques. Je comprends que cela ajoute de la tension et que cela permet de renforcer leurs émotions… Mais, bon sang ! Vers les trois-quarts du roman, je n’avais qu’une seule envie : tuer Jaska, ou enfin mettre le binôme en couple ! L’autrice a réussi à ne pas me laisser de marbre face à cette romance. C’est, à mon sens, un mal comme un bien !

crossed-medieval-swords-ornament-tattoo-art-vintage-hand-drawn-vector-illustration-79729763

Mon ultime bémol vient du fait que Kern la Rouge est trop puissante à mon goût. En plus de savoir se battre de façon admirable et d’avoir un mode « berserker », la jeune femme est capable d’avoir un lien avec son faucon, de projeter son âme dans celui-ci pour en prendre le contrôle, d’avoir des visions, de manipuler autrui par la pensée, de résister à la mort, de soigner les gens, voire de les ressusciter, etc. C’est beaucoup trop pour un seul personnage !!! Il aurait fallu que ses compagnons possèdent également un peu de pouvoir ou puissent lui être un peu plus utiles. Là, tout reposait sur elle. Cette surpuissance m’a empêchée de craindre pour la vie de Kern et de certains compagnons. Dommage…

J’ai conscience d’avoir relevé plusieurs éléments négatifs pouvant bloquer certains lecteurs… Néanmoins, sachez que, malgré tout, j’ai apprécié cette lecture ! Dès que je pouvais lire, je retrouvais Kern avec plaisir et je n’avais pas envie de m’arrêter. La plume de Jennifer Tellier est vraiment très fluide, tandis que l’action constante permet de s’immerger dans l’intrigue. Par ailleurs, je me suis attachée à cette héroïne courageuse, indépendante, sûre d’elle, forte, loyale, déterminée et directe. Même lorsque certaines responsabilités lui incombent, elle reste fidèle à ses principes ! Elle n’a pas besoin de l’amour d’un homme pour progresser ou pour protéger les autres. En outre, tout le système de la magie m’a plu. C’est très riche et bien creusé ! Enfin, j’ai été séduite par l’atmosphère guerrière. Bien qu’ils soient nombreux, je m’étais habituée à certains camarades. La mort de certains d’entre eux m’a peinée.

Pour moi, le dénouement fut dans la logique des choses. À vrai dire, je n’imaginais pas une autre fin ! L’autrice propose quelque chose de cohérent, tout en laissant une ouverture, au cas où elle désire écrire une suite…

.

plib2022

.

Citations

.

Elle n’en avait pas cru ses yeux ! Il lui parla de cet état dans lequel elle se mettait lors de batailles. Les compagnons avaient tenté d’étudier le phénomène, en vain.

—————

– Les choses sont différentes chez moi, vous savez. Je considère ces hommes comme mes égaux.
Interloquée, mais néanmoins au fait des moeurs de ses voisins, la guerrière se fit plus curieuse.
– Vraiment ? Je veux dire… Je sais que… ailleurs, les hommes ont le même statut que les femmes, ils sont même souvent leurs supérieurs. Ils dirigent dans la plupart des royaumes… Ce qui me semble… répugnant. Je ne comprends pas comment c’est possible… Ce sont des animaux sans cervelles… seulement capable de travaux manuels, inaptes à réfléchir… Alors, comment vous, la Grande Protectrice, une princesse et une reine, pouvez-vous les considérer autrement que ce qu’ils sont ?

—————

J’suis une princesse, oui ou non ? Alors, j’ai bien le droit de faire un peu ce que je veux, bordel de merde !

—————

Non, personne ne pouvait épouser une telle femme. Ce serait comme emprisonner un oiseau assoiffé de liberté.
.

Ma note

4/5

16 réflexions au sujet de « « L’enragée » de Jennifer Tellier #PLIB2022 »

  1. Malgré un décor séduisant, je fais confiance à tes bémols sur la romance et les répétitions qui pourraient vite m’agacer… Je préfère à la limite attendre de voir si l’autrice ne proposera pas quelque chose de mieux la prochaine fois. Dommage parce que j’aime les classiques de l’héroïc fantasy ^^
    Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

        1. Oui ! Il a l’air trop bien (d’après les avis), mais sa taille m’effraie pour le moment. Surtout que je suis sur un gros roman de 800p, donc je ne veux pas enchaîner deux gros. Je compte le lire, mais je veux d’abord avancer sur d’autres lectures.^^ Curieuse d’avoir ton retour !!! Aimes-tu pour le moment ?

          J’aime

          1. Je viens de terminer la première partie et même si le rythme est un peu lent et que cela manque peut-être d’actions pour le moment j’aime vraiment beaucoup cette lecture. À voir si ça se maintient voir mieux sur les 2 tiers restants

            Aimé par 1 personne

  2. Ravie que malgré tes bémols, tu aies bien plus apprécier que moi ce roman. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages et j’ai trouvé le ton assez maladroit. Du coup, j’ai apprécié de lire ton avis qui apporte un autre ressenti vis-à-vis de l’histoire !

    Aimé par 1 personne

  3. Le rythme un peu redondant, l’histoire d’amour frustrante (même si ça peut être positif) et un personnage principal surpuissant me rende méfiante. Avec l’avis d’Audrey en plus, je ne suis pas sûre que ce roman soit fait pour moi, mais c’est chouette que tu aies pu l’apprécier 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. En lisant le synopsis, je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait une romance au milieu de tant de combats :o. Enfin, ce fut une bonne chose pour toi puisqu’elle t’a manifestement plu. Personnellement, j’aurais sûrement apprécié que les enjeux politiques prennent le pas sur l’histoire d’amour, mais… c’est peut-être le signe que le livre n’est tout simplement pas pour moi ;).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s