BD·Fantastique/Fantasy

« Le Tango de la Mort » (Freaks’ Squeele T3) de Florent Maudoux

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Le Tango de la Mort (Freaks’ Squeele T3)
Auteur : Florent Maudoux
Genre : Fantastique/Bande dessinée adulte/Comics
Editeur : Ankama Editions

Dans ma critique du volume précédent, j’avais éprouvé un manque au niveau de l’histoire et du suspense. couv68140776Certes, une intrigue commençait à émerger, mais ce n’était pas encore ça… Avec « Le Tango de la Mort », cette impression va être rapidement balayée. En effet, après un duel entre les deux écoles (plutôt amusant grâce aux idées des différents protagonistes), l’auteur a mis en avant son scénario avec des secrets, des combats ainsi qu’un argument de taille : si Ombre et Xiong Mao ne font rien, Chance va périr lors de son duel contre Ange de l’école Saint-Ange… Ainsi, les trois quarts de la BD vont porter sur la préparation au combat. Le groupe va donc se scinder.

D’un côté, on va avoir Chance qui va s’entraîner avec ses camarades. Son comportement et ses expressions me fait toujours autant sourire. La pauvre va vraiment en baver… Jusqu’à ce que le mystérieux Funérailles lui propose une leçon particulière… « La guerre est comme un tango avec la mort. » assure-t-il à son élève. C’est bien vrai. Avec cet étrange professeur, Chance va apprendre à se mouvoir lors d’un duel, à esquiver, à anticiper les mouvements de son adversaire, à garder l’équilibre, à frapper lorsqu’il le faut, … Ce cours particulier d’escrime va d’ailleurs rapidement dégénérer… J’ai apprécié ces entraînements car ils mêlaient humour et philosophie, ce qui tranchait avec l’ambiance du second groupe.

Ombre de Loup et Xiong Mao vont descendre dans un lieu où le temps n’est pas le même (un peu comme la « Salle du temps », une machine qu’utilise San Goku pour s’entraîner dans Dragon Ball). Le temps passe moins vite : deux ans en bas correspondent à peu près à deux mois sur Terre. Deux ans. C’est le temps dont dispose Xiong Mao pour forger une arme pour son amie. Cette mission sera longue et bien plus difficile que j’imaginais… Les deux étudiants vont apprendre à se connaître et vont s’entraider. J’ai beaucoup aimé les flashbacks ainsi que les remises en question de Xiong Mao. J’ai découvert quelques scènes de son passé, ses peines, les prémices de son amour pour les armes blanches ainsi que son entraînement. Dans le volume précédent, le lecteur avait appris à connaître Ombre. J’espère que l’on en saura plus sur Chance dans le quatrième tome ! Petit plus : de temps en temps, on découvre les pages d’un journal contant les aventures d’Ombre et de Xiong Mao. Cette dernière va évoluer : en songeant à son passé et en se remettant en cause suite à ses échecs, elle va se rendre compte de ses qualités. Elle a enfin fait la paix avec son passé… L’évolution de ce personnage m’a grandement touchée.

L’humour et les références à d’autres œuvres BD/séries/films sont toujours présents, mais moins qu’autrefois. Il y en a surtout au début, lors du combat entre les deux écoles. Ensuite, cela devient ponctuel. Florent Maudoux s’étant concentré sur l’avancée de l’histoire, les gags sont donc moins nombreux. Ce n’est pas plus mal, car la série avait vraiment besoin d’avancer au niveau de l’intrigue. J’espère que le tome suivant saura judicieusement allier intrigue et humour au fil des pages. En ce qui concerne les dessins, ils sont toujours aussi bien travaillés. Quel dommage que les pages colorisées ne soient pas plus nombreuses !

La série « Freaks’ Squeele » me plaît toujours autant. Pour le moment, je ne ressens aucune lassitude et prends toujours plaisir à suivre les (més)aventures de cette équipe de bras cassés. Show must go on ! Rendez-vous au prochain tome…


Citation :

Tu sais ma fille, une lame est en quelque sorte comme une déesse de la mort. N’oublie jamais qui elle est. Traite-la, ne serait-ce qu’un instant, avec légèreté et mépris et tu risquerais bien d’y laisser un doigt. Mais si tu la tiens avec respect, si tu sais en prendre soin. Alors elle peut devenir ta meilleure alliée. Une bonne lame ne te trahira jamais.
– Alors les lames sont meilleures que les gens ?
– Le raccourci est tentant.

 

Ma note :

♥  4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s