Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances·Romans policiers / Thriller

« La croix d’ossements » (Mercy Thompson T4) de Patricia Briggs

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La croix d’ossements (Mercy Thompson T4)
Auteur : Patricia Briggs
Genre : Bit-Lit/Urban Fantasy/Romance/Thriller
Editeur : Milady

Déjà qu’elle n’était pas sortie indemne de sa dernière enquête, la pauvre Mercy va devoir subir les conséquences de ses actes lorsqu’elle s’est dressée contre les vampires dans le tome précédent… couv61023723Ainsi, Marsilia (la reine de l’essaim de vampire des Tries Cities) compte bien lui faire payer… Parallèlement, la jeune femme doit faire face à ses démons intérieurs, à l’arrivée de sa mère et au retour d’une vieille amie qui a besoin de son aide car sa maison serait hantée. Voilà un beau mélange entre les spectres, les loups-garous, les vampires et les Faes ! Qui a dit qu’on allait s’ennuyer ?

Maintenant que Mercy a fait son choix, elle apprend à passer du temps avec Adam… Ce qui n’est pas évident étant donné le traumatisme qu’elle a subi dans le troisième tome de la saga… Heureusement, le bel Alpha l’aime sincèrement et saura se montrer patient… Avec douceur, il va essayer de lui redonner confiance en elle tout en la protégeant… Ce qui est presque une cause perdue étant donné que Mercy semble très douée pour se fourrer dans un énorme guêpier !

La meute de loups-garous et son fonctionnement seront mis à l’honneur dans ce quatrième tome. Ayant déjà lu la série « Alpha et Omega », je n’ai pas appris grand chose de ce côté-là car Anna et Charles avaient déjà parlé de plusieurs liens : celui entre les membres d’une meute et celui qui unit deux compagnons. Par ailleurs, les autres personnages (les alliés comme les ennemis) se dévoilent peu à peu, ce qui est très appréciable. J’ai aimé en savoir plus sur le passé ou le caractère de certains membres de la meute.

Dans « La Croix d’Ossements », les protagonistes que j’ai préféré sont le petit Chad et Stefan. Pour Chad, ce gamin a été un réel coup de coeur. Il est vraiment adorable ! J’ai apprécié la façon dont il a fait connaissance avec Mercy. L’un comme l’autre se sont apprivoisés, c’était très touchant. Quant à Stefan, j’adhère toujours autant à son humour et à son affection pour notre chère changeuse. Par contre, je dois avouer qu’il est un poil masochiste : comment peut-il jurer fidélité après tout ce qu’il a vécu ?…

Une fois de plus, ce quatrième tome a su me conquérir pour son intrigue prenante, ses personnages hauts en couleurs et pour ses nombreuses péripéties. Certes, la trame du récit est toujours la même (une enquête et un grand méchant à combattre à la fin), mais qu’importe. J’aime beaucoup l’univers et la plume de Briggs et n’arrive toujours pas à me lasser. A noter qu’une fois de plus, l’illustrateur Daniel Dos Santos a conçu une superbe couverture ! Le dessin est à l’image du livre : génial, tout simplement.

 

Citations :

Il détestait jurer devant les femmes. C’était toujours un petit triomphe personnel quand je parvenais à lui faire proférer des insanités.

—————

J’entendis le bruit si reconnaissable d’une cartouche que l’on faisait passer dans la chambre d’un pistolet et jetai un regard à ma mère qui visait Stefan d’un Glock au look improbable. L’arme était rose et noire. On pouvait toujours compter sur ma mère pour posséder un pistolet de Barbie à la fois mignon et mortel.

 

Ma note :

  5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s