BD·Science Fiction

« La ville » (Niourk T2) d’Olivier Vatine et Stefan Wul

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La ville (Niourk T2)
Auteurs : Olivier Vatine et Stefan Wul
Genre : Bande dessinée adulte/Science-Fiction
Editeur : Ankama

couv22014517Malheureusement, la suite de « Niourk » fut assez décevante… J’ai trouvé les scènes très rapides et tout s’enchaînait beaucoup trop vite ! Au bout de quatre pages, on passait directement à autre chose… C’en est presque frustrant ! N’ayant pas lu le roman, j’ai été un peu perdue par toutes les rencontres qui s’enchaînaient à toute allure… Le scénario m’a donc moins plu. Pourtant, il y a énormément de bonnes choses à développer comme le combat contre les poulpes, la ville de Niourk dévastée, les expériences des robots ou des scientifiques, Coffy et Tomoe qui ne semblent pas trop s’apprécier, etc. La confrontation des deux univers (celui de la tribu et des dieux/des Hommes plus civilisés) est trop courte, alors que j’aurais souhaité davantage de questionnements ou d’échanges entre les personnages. Après tout, la tribu pensait être les derniers survivants de l’espèce humaine, alors pourquoi ne pas développer cela ? L’auteur semble vraiment vouloir aller à l’essentiel et faire avancer son scénario à tout prix. Certes, il est difficile de condenser tout un roman en une trilogie, mais quand même…

Les dessins me plaisent toujours autant, cependant j’ai trouvé les teintes beaucoup plus sombres que dans le premier tome. Heureusement, les décors sont toujours de toute beauté ! J’aime énormément les scènes avec la statue de la liberté où l’on aperçoit la nature qui a repris ses droits. Les paysages urbains sont également à couper le souffle. Par ailleurs, certains passages sont impressionnants, notamment l’armée des morts qui viennent à la rencontre de l’enfant noir…

Malgré les superbes graphismes, mon ressenti reste le même : je suis déçue. Quel dommage que j’ai cette sensation de « trop vite expédié » ! J’espère que le troisième tome sera dans la même lignée que le premier…

 

Citations :

– Je me suis bricolé un arc.
– Un arc ?! Alors là, ça y est : elle a pété les plombs ! Coffy, reine de la jungle et des ruines maudites !… N’oublie pas de tuer une ou deux panthères pour te faire un bikini.

—————

Comme tous les jeux, chaque partie a une fin…

—————

L’enfant noir a mangé la cervelle du vieux, parce qu’il a trouvé le vieux mort à Santiag, la ville des dieux. Il a mangé sa cervelle et il a pris le collier des ancêtres. Il a aussi mangé la cervelle du jaguar et il a fait de l’ours son ami. Il a le bâton brillant que les dieux lui ont donné. L’enfant noir est l’ami des dieux. L’enfant noir est le vieux et il est aussi le jaguar. C’est pour cela qu’il est plus fort que le vieux. C’est pour cela qu’il a fait plus de choses que le vieux.

 

Ma note :

♥  2/5

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s