Romans policiers / Thriller

« Persona » (Les visages de Victoria Bergman T1) d’Erik Axl Sund

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Persona (Les visages de Victoria Bergman T1)
Auteurs : Erik Axl Sund (Jerker Eriksson et Håkan Axlander Sundquist)
Genre : Roman policier/Thriller
Editeur : Babel Noir

Je ressors bouleversée de cette lecture dont les thématiques m’ont tout simplement écœurées. Sur cinq cent pages, j’ai lu environ la moitié, puis j’ai abandonné… C’est vraiment très rare de ma part, cependant je n’en pouvais plus. Ce livre est tout simplement malsain ! couv521092J’ai eu l’impression d’être confrontée à un catalogue de parents pédophiles : pitchounettes de trois ans, bambins de sept ans, jeunes ados, … Tous ces enfants vont subir les pires horreurs de la part de leurs pères génétiques ou adoptifs ! La pédophilie est une thématique qui, de base, me dérange énormément. Je ne comprends et ne conçois pas comment on peut désirer et porter préjudice à des enfants. Que des adultes fassent des choses hard ou bizarres sous la couette, c’est leur problème, du moment que cela se fait entre adultes consentants… Mais là ce sont des enfants.

Dès le début, je me suis sentie mal à l’aise… Je me suis dit que cela passerait au bout d’une cinquantaine de pages… Mais non ! On va toujours plus loin dans l’horreur. Ce polar m’a donné la nausée… Ainsi, je n’ai pas réussi à rentrer dans l’intrigue, ni à m’intéresser aux personnages. Pourtant, l’idée de tueurs à multiples personnalités est intéressante. Malheureusement j’ai été incapable de passer outre certaines scènes de viols ou de séquestration. C’est trop pour moi. Siabelle a raison : il se passe déjà tellement de choses affreuses dans la vraie vie… Je n’ai pas besoin de la fiction pour être confrontée à ce genre d’aberrations.

Si vous êtes non-sensibles à la pédophilie et à la violence, alors peut-être aimerez-vous ce livre. Après tout, il n’est pas trop mal noté et a été conseillé par une amie du club des lecteurs de ma médiathèque… Pour ma part, j’abandonne : c’est trop sombre et glauque pour moi…

 

Citations :

Avec le temps, elle avait appris qu’il y avait mille façons de violer, maltraiter, avilir et assassiner quelqu’un. Les poings fermés devant elle, elle réalisa qu’il y avait bien des façons de bâcler un enquête et qu’un procureur pouvait faire de l’obstruction pour d’obscures raisons.

—————

Le travail de police consistait à faire la différence. Pas à simplifier. Il fallait s’adapter aux mutations de la société. Être policier, c’était vouloir aider, se soucier des autres. Pas rester retranché derrière les vitres fumées d’une voiture de patrouille blindée.

—————
Combien de souffrance un être humain peut il infliger aux autres avant de cesser lui même d’être un être humain et devenir un monstre ?

 

Ma note :

♥  1/5

Publicités

3 réflexions au sujet de « « Persona » (Les visages de Victoria Bergman T1) d’Erik Axl Sund »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s