Littérature jeunesse

« L’attentat – Satya » (Blue cerises) de Jean-Michel Payet

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : L’attentat – Satya (Blue cerises)
Auteur : Jean-Michel Payet
Genre : Roman pour adolescent
Editeur : Milan

Je continue mon petit périple au cœur de la série « Blue cerises » avec « L’attentat – Satya ». Bon… Je dois avouer que j’avais quelques appréhensions, surtout avec ce qu’il se passe ces derniers temps, mais j’avais tort ! couv34489080Cet attentat n’est pas du tout comme je l’imaginais : c’est doux, attendrissant et insolite. Je vais éviter d’entrer dans les détails afin de ne pas spoiler, mais sachez que cela n’a rien à voir avec les horreurs que l’on connait…

Dans ce petit roman, on suit le quotidien de Satya, un jeune garçon qui a perdu ses parents et qui est élevé par ses deux grands-mères libraires. Il est comme ses camarades : il fait la fête, passe du temps avec ses potes, aide sa famille comme il le peut, etc. Si j’avais trouvé que le récit d’Amos manquait de descriptions liées à l’amour, ce n’est pas le cas ici. On suit la rencontre atypique de Satya avec une étrange demoiselle nommée Indiana. Peu à peu, des liens invisibles se tissent. Les scènes entre ces deux ados se succèdent et laissent toutes des marques au lecteur. On ne peut que comprendre les sentiments de ce jeune narrateur… Car, à mon sens, ce livre parle beaucoup plus de cette belle et mystérieuse jeune fille que de la fameuse disparition. Les rendez-vous sont tous poétiques et émouvants. C’est presque Indiana l’héroïne de cet ouvrage… En tout cas, elle m’a beaucoup touchée…

J’ai pris plaisir à retrouver certains personnages de « Cibles mouvantes ». En effet, en plus des autres Cerises, on croise de nouveau la route d’Eloïse B. et de Chani, la jumelle d’Amos qui va essayer d’enquêter sur Indiana. Les auteurs semblent avoir mélangé les récits avec brio. Il me tarde de lire les deux autres tomes afin de compléter la petite histoire ! D’autant que celle-ci m’a surprise. Je ne m’attendais pas à une telle chute. La vérité sur Indiana m’a émue… J’espère la retrouver dans les autres volumes… En ce qui concerne la plume de Jean-Michel Payet, je dois avouer avoir moins accroché qu’à celle de Sigrid Baffert. Non pas qu’elle soit mauvaise, mais j’ai relevé quelques propos que des ados n’emploieraient pas forcément. Cela dit, le livre se lit très bien, surtout si l’on aime la romance…

Je ne l’avais pas dit dans la critique d’Amos, cependant je trouve les couvertures peu accrocheuses… Après quelques recherches sur internet, j’ai découvert que les quatre tomes avaient été reliés en un ouvrage. La couverture est beaucoup plus jolie et attirante. Aussi, si vous êtes intéressé(e) par cette série, je vous recommande ce nouveau format. Sur ce, je vous donne rendez-vous demain avec les aventures de Zik, cette jeune fille qui semble passer ses nuits sur les toits…

 

Citations :

– Elle est gentille, Indiana. Et bien courageuse.
Je m’en doute. Les squaws sourient face au danger et savent marcher bravement au-devant des tuniques bleues. Ça doit être pareil avec les tuniques blanches.

—————

L’eau s’apprend par la soif.

 

Ma note :

♥  4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s