Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Romans policiers / Thriller

« Instinct » T1 de Vincent Villeminot

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Instinct T1
Auteur : Vincent Villeminot
Genre : Roman adolescent / Fantastique / Thriller
Editeur : Nathan / Blast

résumé du livre

Tim ne garde qu’un souvenir troublant de l’accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang. A-t-il rêvé ? Ce n’est pas l’avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l’emmène dans son institut de recherche où vivent d’autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C’est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable…

.

Ma critique

instinct« Instinct » est un livre que j’avais dû lire en diagonale dans le cadre de mon travail. J’avais beaucoup aimé, cependant j’avais été frustrée de ne pas pouvoir le lire dans son intégralité. Or, les vacances m’ont permis de remédier à cela. J’ai donc pris plaisir à me retrouver face au style de l’auteur qui possède une plume très agréable et saisissante. En effet, Vincent Villeminot a su me conquérir aussi bien avec ses descriptions qu’avec ses dialogues. Sans oublier ses personnages, toujours riches et atypiques. Pour l’heure, je n’ai jamais rencontré des protagonistes fades à travers ses romans… Bien au contraire ! Ils ont toujours un caractère fort et, même s’ils paraissent stéréotypés d’un premier abord, se démarquent souvent par un caractère original.

.

Il a tout d’abord Shariff, ce jeune adolescent de douze ans, pourtant mature, à l’humour ravageur qui est adepte des citations littéraires. Ce garçon est une perle qui apporte une bouffée de fraîcheur au groupe grâce à ses blagues ou à sa philosophie… Et pourtant, il n’a absolument pas confiance en lui. C’est sans doute ce qui fait de lui quelqu’un de très attachant…

Flora est une demoiselle qui m’a fortement fait songer à Stéphane de « U4 » en raison de la carapace qu’elle s’est forgée, de ses blessures passées, de son franc-parler sous le coup de la colère et de son impulsivité. Malgré son tempérament, c’est une jeune fille que l’on a envie de protéger. Par contre, je dois avouer ne pas avoir adhéré à la romance naissante. Nos deux amoureux le disent eux-mêmes : c’est trop précipité pour être crédible ! En quelques jours, ils se considèrent comme inséparables. Bien que de tels événements puissent rapprocher rapidement deux personnes, j’aurais souhaité quelques scènes supplémentaires mettant en lumière notre jeune couple… J’espère que le second tome en apportera.

Passons enfin à notre héros, Timothy Blackhills. Je pense que les jeunes lecteurs masculins s’identifieront aisément à lui en raison de son caractère : il est franc, assez curieux, déterminé, naturel et loyal envers sa nouvelle famille. Pourtant, il a également quelques vices cachés comme la drogue dont il tirera un trait assez vite… C’est un héros plutôt crédible qu’il me tarde de découvrir davantage dans la suite de la saga. L’auteur souhaitant poser son décor, les autres personnages sont moyennement décrits. Hormis le professeur McIntyre, on en sait assez peu sur les personnes dirigeant l’institut…

.

J’ai trouvé que le suspense était bien mené. Doucement, mais sûrement, on suit Tim, ce jeune homme qui se pose plein de questions suite à son traumatisme. Il ignore la signification de ses rêves et de ses visons de l’accident. Les témoignages portent à croire qu’il n’y avait pas d’humain vivant dans cette voiture accidentée… En revanche, un grizzly en a émergé. Il a effrayé des personnes venues porter assistance à la famille Blackhills, puis il s’est attaqué à un daim… D’où sort cet ours ? Est-ce dû à la prise de drogue ? Est-ce un rêve ? Lorsque McIntyre, un professeur étrange lui apporte des réponses relevant de la science-fiction et lui propose de se rendre à l’institut de Lycanthropie, Tim accepte. Le lecteur va le suivre dans ses interrogations pendant une centaine de pages : cette histoire de métamorphanthropie, il n’y croit pas. Il va donc essayer de percer le mystère de ce lieu étrange où il a atterri. Le rythme est bien dosé et on ne peut que comprendre les doutes de notre protagoniste… On se demande ce qu’il va trouver, s’il est vraiment capable de se métamorphoser et surtout qui il va rencontrer… Une fois que Tim est arrivé à l’institut, la narration s’élargit et finit par alterner entre les trois personnages principaux. Cela apporte une vision plus large de l’univers proposé par l’auteur et permet au lecteur de découvrir les pensées, les peurs ou les envies des différents protagonistes.

Cette lecture va vous surprendre : si vous vous attendiez à lire « encore une fois » une histoire de loup-garou, vous vous trompez ! Dans ce premier tome, aucun personnage ne se transforme en lycan… En revanche, certaines métamorphoses sont surprenantes ! Je pense notamment à Shariff qui n’a vraiment pas de chance… Non seulement son gène animal est atypique, mais en plus il se transforme très souvent ! À l’inverse, j’avais très vite trouvé la mutation de Flora, car les indices surviennent assez rapidement. J’ai apprécié celle du professeur McIntyre car, même si je connaissais et avais vu cet animal, je n’en savais pas autant sur lui. Une lecture divertissante et enrichissante ?! J’en redemande !

Le dénouement est très attendu, néanmoins il est également poignant. Il laisse présager plusieurs pistes pour le second tome. J’ai d’ailleurs hâte de mettre la main dessus, car cette série est prometteuse ! D’autant qu’elle met en avant plein de belles idées comme la tolérance, la condition humaine ou animale, etc. Si vous aimez l’action, les personnages hauts en couleur et les métamorphoses animales, alors je vous invite à découvrir rapidement ce thriller ado teinté de fantastique. Et vous, en quoi aimeriez-vous vous transformer ?

.

Citations

Je ne jure jamais, Timothy. Seuls les menteurs ont besoin de jurer pour prouver qu’il leur arrive parfois de dire la vérité.

—————

Bienvenue dans notre monde de dingues, Tim… Ici, on voit dans un conte à dormir debout, et on en est les acteurs principaux.

—————

– Je suis en train de t’expliquer que tu es un héros, que tu le veuilles ou non…
– Un… héros ? Le type planqué sous son lit ?
– Cela n’a rien à voir. Depuis l’Odyssée, on sait bien que le héros n’a rien de fantastique… Il n’est ni plus courageux, ni plus malin ni plus beau que les autres, sinon j’en serais un… Il a juste un destin, et il affronte ce destin-là.

.

Ma note

♥  4/5

8 réflexions au sujet de « « Instinct » T1 de Vincent Villeminot »

    1. Olalalala « Stéphane »… Pour moi c’est LE roman de U4. J’ai adoré ce personnage atypique qui a clairement un caractère se démarquant des autres. Si tu n’as pas encore lu cette saga, je te conseille vivement de commencer par elle.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s