Littérature jeunesse

« Les chroniques d’Hurluberland » d’Olivier Ka

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Les chroniques d’Hurluberland
Auteur : Olivier Ka
Genre : Roman jeunesse
Editeur : Éditions du Rouergue

résumé du livre

Hurluberland n’est pas une ville comme les autres. Il s’y passe toujours des choses incroyables : des chanteuses qui font pousser les fleurs, une couturière qui pleure des diamants ou un pêcheur qui découvre une île minuscule. Dans ce recueil d’histoires, découvrez les étonnantes aventures des habitants d’Hurluberland.

.

Ma critique

Cet ouvrage est un ensemble de nouvelles plus ou moins sympathiques qui se déroulent dans la petite ville d’Hurluberland. Leur schéma narratif est assez proche du conte, puisque l’on a un héros (à chaque fois un habitant différent), une rencontre (un humain ou un objet), une conséquence et une morale. Si d’habitude un recueil de nouvelles ne m’attire pas vraiment, je dois avouer que celui-ci m’a permis de passer un bon moment, Les chroniques d'Hurluberlandcar j’aime beaucoup les contes et les fables. D’ailleurs, j’ai trouvé intéressant le fait que les personnages se croisent d’un récit à un autre. Cela permet d’avoir une jolie vision d’ensemble et de connaître presque tous les habitants.

Plusieurs textes m’ont grandement plu. C’est par exemple le cas du premier récit intitulé « Les chanteuses de jardins » qui met en scène trois demoiselles au physique atypique et à la voix féerique. Lorsqu’elles chantent, elles font pousser la végétation… Cette information va jusqu’aux oreilles du Roi qui est bien décidé à avoir le plus beau jardin du pays. Bien que la chute soit attendue, j’aime beaucoup les histoires liées à la nature. De plus, j’ai trouvé la plume de l’auteur agréable, maîtrisée et d’une douce finesse. C’est un très bon conteur. « Le poulet mécanique » est également très sympathique : j’ai aimé l’intrigue ainsi que les valeurs mises en avant dans la conclusion. « Les larmes d’Adélaïde », « La porte au bout du chemin », « La maison aux mille chambres », « L’échelle dans le ciel » m’ont plu chacune à leur manière, cependant je n’ai pas eu le coup de cœur comme les deux que je vous ai cité.  Par contre, certaines nouvelles m’ont laissée de marbre. C’est le cas de « L’île minuscule », « L’épais brouillard », « Le jour du Grand Vent » et « L’arbre savant ». Je n’ai pas toujours vu l’intérêt de ces histoires (surtout celle du vent qui est sans doute le texte que j’ai le moins apprécié du livre) ou n’ai pas adhéré aux fins proposées.

Je suis donc partagée par ce roman jeunesse qui m’a à la fois passionnée et déplu… Cela dit, je ne pensais pas que je lirai aussi vite cet ouvrage. Pour un recueil de nouvelles, c’est vraiment agréable. Je pense que certains adultes peuvent autant apprécier qu’un élève de CM2/6ème. De plus, le style d’écriture d’Olivier Ka est très travaillé et simple à suivre. Si vous aimez les contes romancés, vous adhérerez sûrement à cet univers loufoque où la magie et les vices se côtoient à merveille.

.

Citations

Que chaque jour tes pleurs fassent à présent ton bonheur…
.
—————
 .
Tout en s’éloignant, Madeleine dit :

– Sauf votre respect, ô mon Roi, apprenez qu’à vouloir posséder, on finit étouffé sous ses effets.
A côté d’elle, Joséphine ajouta :
– Avec toute la considération de votre rang, Majesté, sachez que la beauté va de pair avec la rareté.
Et enfin, alors que les trois femmes étaient maintenant à bonne distance de la scène, Hildegarde conclut :
– Sans vouloir vous offenser, Sire, dites-vous bien que dans une seule fleur se trouve le monde entier.
.
—————
.
Vous savez, l’argent s’en va, l’argent s’en vient, tandis que l’on gardera toujours en mémoire ce qui un jour nous a émerveillé.

.

Ma note

♥  3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s