Science Fiction·Young adult

« U4 : Contagion » d’Yves Grevet, Vincent Villeminot, Carole Trébor et Florence Hinckel

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : U4 : Contagion
Auteurs : Yves Grevet, Vincent Villeminot, Carole Trébor et Florence Hinckel
Genre : Young Adult / Science-Fiction
Editeur : Nathan/Syros

.

résumé du livre

« Je m’appelle Séverine, le monde est ravagé et je crois que je suis enceinte. Je m’appelle Philippe, moi, président de la République française, je n’ai pas pu sauver ma propre famille. Je m’appelle Nicolas, je suis bloqué en Espagne avec mes potes : tout le pays est mort sauf nous, touristes français. Je m’appelle François, c’est de la folie mais par amour, je suis prêt à redevenir un hors-la-loi. Je m’appelle Koridwen, j’ai l’impression d’avoir déjà vécu ça… »

.

Ma critique

Après la lecture de Jules, je pensais avoir achevé la saga U4. J’étais globalement contente de chaque tome, même si les demoiselles, Kori et Stéphane, avaient su davantage me conquérir que ces messieurs. Or, j’ai été très surprise de voir ce cinquième volume sortir fin 2016 ! U4 : Contagion Yves Grevet, Vincent Villeminot, Carole Trébor et Florence HinckelAssez dubitative et perplexe, j’ai préféré attendre que la médiathèque en fasse l’acquisition, car je savais que les ados avaient été autant conquis que moi… Et bien, j’avoue que j’ai bien fait de ne pas me ruer en librairie, car j’ai été très déçue !

Certes, j’ai aimé me replonger dans l’univers de U4 néanmoins, j’ai trouvé les nouvelles assez inégales : beaucoup m’ont laissée de marbre, certaines ne m’ont plu que moyennement, tandis qu’une poignée a su me convaincre. Parmi celles que j’ai préférées, j’ai relevé « Happy » (Comme dans « La guerre des clans », on est aux côtés d’un animal qui parle avec les autres bêtes. Ici, on suit l’adorable chien de Yannis et on découvre des révélations sur Khronos…), « Stéphane » (Non seulement c’est mon personnage favori, mais j’ai surtout bien aimé ce mélange de légende/réalité), « François » (Cette nouvelle devrait plaire à tous les amoureux du Livre), « Isa », « Stephane et Yannis » et « Koridwen ». Ces deux dernières nouvelles proposent une suite à trois des opus, ce que j’ai grandement apprécié… Les autres récits m’ont partagée… Sur presque vingt nouvelles, je trouve le bilan assez médiocre… C’est dommage, car la majorité des textes est bien écrite : les nouvelles post-U4 retranscrivent bien l’horreur et la détresse des premières vagues mortelles, mais on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages puisque tout s’enchaîne de façon chaotique, émouvante et violente. On assiste à plusieurs témoignages de personnes atteintes par la maladie qui se sentent mourir, de personnes voyant leurs proches périr, de personnages secondaires qui ont rencontré le quatuor, … En soit, c’est assez complet et permet d’approfondir la série, toutefois ça n’a pas fonctionné avec moi. Je n’ai pas lu cet opus avec le même enthousiasme que le reste de la saga.

Parmi les nouvelles, on discerne deux bandes dessinées auxquelles je n’ai pas adhéré. Certes, elles sont fidèles aux récits, cependant je n’ai pas accroché à la représentation des quatre héros… Surtout celle des filles ! C’est une question de goût… J’ai lu sur d’autres avis que d’autres lecteurs avaient, au contraire, aimé ces BD. Globalement, je suis assez déçue… Et déconcertée : quand je revois mes critiques des autres tomes, je suis étonnée d’avoir été aussi peu emballée par « U4 : Contagion ». Je pense que le fait que l’ouvrage soit constitué de nouvelles est la cause de ce ressenti. Je n’ai pas réussi à « rentrer » dans le livre. J’ai la sensation d’avoir survolé plusieurs personnages, butinant des informations de droite à gauche, puis zappant sur une nouvelle révélation. Il aurait fallu des textes un peu plus longs. Tant pis, je préfère oublier cette déception et garder un bon souvenir du reste de la série… Par ailleurs, je déconseille cet ouvrage à ceux qui n’ont pas lu au moins l’un des quatre romans. Cela reste compréhensible, mais je pense qu’il faut avoir rencontré certains protagonistes pour réellement les apprécier…

.

Citations

Dans le miroir de la salle de bains, je crois invariablement surprendre un fantôme. Je n’ai plus jamais le courage de me maquiller. J’aurais l’impression de redonner des couleurs au visage d’une morte.
.
—————
.
Le présent et l’avenir nous appartiennent. Le silence ne me fait plus peur, plus jamais.
.

—————
.
Je sais que sa vie sentimentale est beaucoup moins importante que sa vie tout court, mais je préfère l’imaginer amoureux plutôt que mort. Ça m’aide à tenir. C’était ma façon de tenir, déjà, avant la catastrophe. J’ai toujours aimé les histoires d’amour dans les livres… sans en avoir jamais vécu une seule.
.

Ma note

  2/5

 

Publicités

19 réflexions au sujet de « « U4 : Contagion » d’Yves Grevet, Vincent Villeminot, Carole Trébor et Florence Hinckel »

    1. Je ne sais pas si je te spoil ou non en disant ça : cette nouvelle est assez courte et ne t’apportera pas beaucoup de réponse : dedans, Kori a la sensation de reconnaître des gens, d’avoir des souvenirs, elle sent qu’elle a vécu quelque chose mais n’a aucun souvenir… C’est intéressant à lire mais, comme toi, je m’attendais à autre chose.

      J'aime

  1. J’avais envie de lire ce roman mais ta chronique me freine finalement ^^ Bon en même temps pour l’instant je n’ai lu que l’histoire de Yannis et j’aimerais découvrir les autres! Du coup, peut être que pour celui-ci je le prendrais en médiathèque au lieu de me l’acheter …

    Aimé par 1 personne

  2. Honnêtement.. Après mûre réflexion et bien après avoir publié ma chronique, je peux dire que je n’ai pas aimer ce livre.. Je pense que ce livre est plus destiné aux fans de U4.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s