Coup de coeur·Fantastique/Fantasy·Romances·Young adult

« The Curse » T1 de Marie Rutkoski

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « The Curse » T1
Auteur : Marie Rutkoski
Genre : Young Adult / Fantastique / Romance
Éditeur : Lumen

.

résumé du livre

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la « malédiction du vainqueur » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise. Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

.

Ma critique

Vous connaissez le fameux « Nooooon ! » de Luke Skywalker lorsque Dark Vador lui avoue qu’il est son père ? Et bien, c’est à peu près le même cri que j’ai poussé lorsque j’ai vu que j’étais arrivée au bout de ce roman… Bon sang, il me FAUT la suite ! Ce roman est l’un de mes coups de cœur de l’année. Avec Mikasa, qui a lu avec moi cet ouvrage, nous avons dévoré chaque chapitre avec passion. couv55978731On n’en pouvait plus : on ne pensait qu’à la suite de l’intrigue, à un potentiel rapprochement entre les deux héros ou à un retournement de situation imprévu. On s’est fait totalement happer par l’ambiance de « The Curse » !

À mes yeux, ce qui fait la force de ce roman Young Adult, ce sont ses deux protagonistes. Kestrel correspond vraiment au type d’héroïne que j’apprécie : elle est attentive, stratège, réfléchie, forte mais pas trop (elle se fait souvent maîtriser au combat, donc elle n’est pas badass), jolie, douée pour un instrument de musique et taquine à travers ses dialogues. Chose rare dans la littérature YA, elle est également adepte des jeux d’argent et de pari : elle pratique le « Crocs et venin », un jeu inventé par l’auteure. Par ailleurs, elle forme un joli duo avec son amie Jess. Leur relation complice fait plaisir à lire et permet au lecteur de découvrir la personnalité douce et affectueuse de Kestrel… Arin, un esclave surnommé « Forgeron » est un personnage qui m’a vraiment plu. C’est un homme observateur, plein de mystère, franc, direct et engagé envers ses semblables. Les quelques chapitres permettant de comprendre son point de vue ou de mieux le cerner m’ont plu. Je suis totalement tombée sous son charme… Mais comprends également les sentiments partagés de Kestrel. Leur relation va être terriblement difficile avec tout ce qu’il s’est passé. Pourtant, je les trouvais terriblement mignons tous les deux… Hélas, je crains le pire pour la suite. Avec Mikasa, nous nous sommes fait quelques hypothèses et espérons que, malgré les embûches, ce joli tandem se retrouvera… Marie Rutkoski retranscrit à merveille les émotions. C’est touchant, subtil et loin d’être niais. Les autres personnages comme Enai la nourrice, Ronan le frère de Jess, La Triche le vendeur d’esclave, Irex un rival sont également intéressants. Quel plaisir d’être touchée par certains et d’en détester d’autres !

Le monde inventé par l’auteure m’a séduite. Suite à une guerre passée qui a renversé la tendance, il y a deux classes sociales : les Valoriens (les riches/nobles qui ont gagné la bataille) et les Herranis (les esclaves/la main d’œuvre). On ressent bien la tension qui règne entre ces deux peuples. Malheureusement pour nos deux héros : l’une est une belle valorienne fille de générale et l’autre un esclave herrani… On a là une sorte de Roméo et Juliette, mais en mieux ! Les rebondissements sont nombreux et, bien que l’on connaisse les desseins secrets de chaque protagoniste, on a envie de savoir la suite. Que ce soient les rapprochements de Kestrel et Arin ou les scènes d’action, j’ai tout aimé ! Et quelle fin ! Rahhhh ! Je ne l’avais pas vue venir. À ce merveilleux cocktail mêlant stratégie, jeux de pouvoir, romance et action s’ajoutent les thématiques de la guerre et de la rébellion. Pour un premier tome, je trouve que Marie Rutkoski a bien creusé son univers. Tout est clair et intéressant. Je n’ai pas ressenti de manque particulier. L’intrigue est maîtrisée et bien menée. On ne décroche pas. Bref, tout m’a conquise…

J’ai mis plusieurs jours à me remettre de cette lecture tant j’ai aimé ce que j’ai lu : j’imaginais ce qu’il pourrait se passer dans le second tome ou me ressassais certaines scènes… J’ai hâte que la suite sorte ! Nul doute que ce sera encore une belle future lecture prometteuse et addictive avec Mikasa ! Hiiii ! J’ai hâte !

.
—-> couvrez la critique de Mikasa

.

Citations

Porte ces boucles au prochain dîner où tu seras invitée. Raconte à tout le monde que tu les as payées une somme scandaleuse, et personne n’imaginera que ce sont des imitations. N’est-ce pas là la magie des histoires : rendre vrai ce qui est faux et faux ce qui est vrai ?
.
—————
.
Elle pouvait le forcer. Si elle en donnait l’ordre, il obéirait.
Mais elle ne voulait pas de son obéissance. Ce dont elle avait envie, c’était qu’il désire la voir.

.
—————
.
Elle regarda le ciel blanc se muer en neige et frémir au-dessus d’une mer de plomb. De petites étincelles glacées lui effleuraient la peau. Il neigeait au-dessus d’elle, au-dessus de lui, mais Kestrel savait qu’aucun flocon ne pourrait jamais les toucher tous les deux à la fois.

.

Ma note

  5/5

Publicités

16 réflexions au sujet de « « The Curse » T1 de Marie Rutkoski »

  1. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas été intéressé par ce roman à sa sortie malgré tous les bons avis que j’ai pu lire à son sujet … Peut être à cause de la couverture qui me fait un peu penser à « la sélection » (saga que j’ai aimé sans qu’elle soit exceptionnelle). Mais ta chronique va me convaincre de le tenter, j’avoue que je suis maintenant assez curieuse ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s