Fantastique/Fantasy

« Dragon de glace » de George R. R. Martin et Luis Royo

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Dragon de glace »
Auteurs : George R. R. Martin et Luis Royo
Genre : Fantasy / Conte
Éditeur : Flammarion

.

résumé du livre

Adara ne se souvient plus de sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne le craint pas car elle est née durant l’hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l’année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.

.

Ma critique

Cette petite nouvelle m’a surtout plu pour ses illustrations aux teintes grises et bleutées qui retranscrivent à merveille les passages du récit. Les dessins de dragons sont particulièrement beaux et imposants ! couv46913158Les fans de cette créature seront certainement enchantés du coup de crayon de Luis Royo. J’ai également beaucoup aimé le travail des décors boisés ou encore la représentation de la petite Adara qui a un visage aussi poupin qu’adorable. Pour le plus grand plaisir des yeux du lecteur, quasiment toutes les pages sont illustrées !

Quant au texte, je l’ai trouvé intéressant. Il est vrai que c’est très court : on peut le lire en une demi-heure ou une heure grand maximum cependant, il est prenant. On va suivre la petite Adara, une enfant née un hiver glacial et qui, pour son père, est responsable de la mort de sa mère. On assiste à une véritable scission entre la petite qui ne s’épanouit qu’en hiver, s’amuse seule avec les animaux ou le dragon de glace, ne passe pas beaucoup de temps avec sa famille et ses proches qui s’activent chaque saison pour subvenir à leurs besoins. Adara est comme dans sa bulle… Il est assez difficile de la cerner ou de s’attacher à elle. Hélas, la guerre va vite rattraper la petite famille et des dragons de feu ainsi que des guerriers vont mettre à feu et à sang les villages voisins. L’ennemi arrive. Il faut fuir. Mais la petite Adara décide d’agir autrement et va voir son ami le dragon de glace… On pense avoir affaire à une simple aventure avec un combat de dragons élémentaires néanmoins, il n’y a pas que ça : on a là une symbolique du passage de l’enfance à l’âge adulte. L’innocente petite fille va devoir faire un choix et agir en conséquence. Comme le souligne Mikasa dans sa critique, cette fin est un peu frustrante ! Je suis d’accord avec elle, car je m’attendais à une autre réaction de la part de la fillette qui a pourtant eu une relation fusionnelle, passionnée et pure avec la créature de givre…

dragonborncome

L’intrigue reprend l’idée d’un conte : tout est paisible, la fillette s’amuse, brave l’interdit en profitant de l’hiver, vit au jour le jour et fait des rencontres enchanteresses… Puis vient l’élément perturbateur : la guerre, qui était déjà annoncée par les venues de Hal, l’oncle d’Adara et monteur de dragon dans l’armée royale. Hormis quelques répétitions, notamment sur le fait que l’héroïne soit spéciale et qu’elle est une enfant de l’hiver, la traduction est assez fluide, poétique et agréable à lire. Certes, on n’innove pas le genre et on se doute de comment tout cela va se conclure, toutefois les descriptions des saisons hivernales sont magnifiques et détaillées. J’ai également apprécié les scènes de bataille plutôt bien retranscrites ! Je pense que l’on peut mettre cet ouvrage dans les mains de certains adolescents ainsi que dans celles des adultes appréciant les contes et le genre fantasy. En ce qui me concerne, je suis ravie d’avoir suivi les conseils de Malecturothèque qui m’a donné envie de plonger dans cet univers glacé où les petites filles peuvent chevaucher des dragons rares et puissants… Pour les adeptes de la VO, n’hésitez pas à découvrir l’avis de LightandSmell qui vous parle de l’édition en anglais et présente une belle galerie de photos montrant les splendides illustrations de Luis Royo.

.

ltgwenew.

Citations

L’hiver l’avait effleurée, il avait laissé sa marque sur elle, et il l’avait faite sienne.
.
—————
.
– Tu es toi-même très froid avec elle. Tu ne l’aimes pas autant que tes autres enfants.
Adara se rappelait le rire de son père, alors.
– L’aimer ? Ah ! Hal, je l’ai aimée plus que tout, ma fleur d’hiver. Mais elle ne m’a jamais aimé en retour. Il n’y a rien en elle ni pour moi, ni pour toi, ni pour aucun d’entre nous. Une fillette de glace.
.
—————
.
Les sourires d’Adara se trouvaient dans une réserve bien dissimulée, où elle ne puisait qu’en hiver.
.

Ma note

♥  4/5

Publicités

15 réflexions au sujet de « « Dragon de glace » de George R. R. Martin et Luis Royo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s