Romans policiers / Thriller

« L’Apôtre de l’ombre » d’Oxanna Hope

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’Apôtre de l’ombre »
Auteur : Oxanna Hope
Genre : Roman policier / Thriller ésotérique
Éditeur : L’Atelier Mosésu

.

résumé du livre

Les monstres sont partout. Ils ne revêtent simplement pas toujours la même apparence. La vague de crimes à laquelle sont confrontés Thomas Van Eecke et son collègue Maxime Lanier, officiers à la PJ lyonnaise, fait partie de ces horreurs dont personne n’a envie de s’occuper. Entre découvertes macabres et révélations teintées d’ésotérisme, les nerfs des deux policiers vont être mis à rude épreuve. Et si derrière tous ces mystères se dissimulait autre chose ? Quelque chose de pire encore, comme un mal qui vous ronge et finit par vous détruire de l’intérieur. Parce que les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit…

.

Ma critique

J’ai découvert le style d’Oxanna Hope grâce à la saga « Lebenstunnel », une uchronie au top, et étais assez curieuse de plonger dans un autre récit de l’auteure. Grâce à mon amie Mikasa, j’ai pu retrouver sa plume dans un polar ! Merci encore !!! Certes, je n’ai pas autant accroché que sa saga précédente, car cela aurait été difficile de détrôner les aventures de Krista… Cela dit, j’ai trouvé ce roman policier bien construit et prenant. J’ai passé un bon moment. couv16360096Dans « L’apôtre de l’ombre », on suit deux policiers aux caractères différents, mais qui s’apprécient, s’entraident et parviennent à des résultats corrects grâce à leur collaboration. Complémentaires, ils vont prouver qu’ils sont efficaces en binôme ou de façon isolée… Thomas est un homme assez perdu dans sa vie sentimentale : il a une ex-femme qu’il cherche plus ou moins à reconquérir, une petite fille, une ancienne maîtresse légiste avec qui il travaille de temps à autre et craque facilement pour la gente féminine… Ce sera notamment le cas avec Marianna, une vendeuse dans une boutique de magie qui va hanter ses pensées… Mais le pauvre Thomas n’a pas uniquement des problèmes concernant ses sentiments ou ses « besoins primaires » : depuis son enfance, il fait de sombres cauchemars et ce, même éveillé. Or, ces songes semblent véritablement s’accentuer depuis que l’enquête sur cet étrange Apôtre a commencé… Maxime est un flic assez classique et bien plus simple que son collègue. Dire qu’il n’a rien de particulier est un peu péjoratif, mais c’est l’image que je conserve de lui : un collègue avec de l’humour, sympa, honnête et protecteur. J’ai apprécié ses interventions ainsi que les scènes le concernant cependant, il faut reconnaître qu’il est assez relayé au second plan, car c’est Thomas que l’on met le plus en avant. Dit comme ça, on peut penser que j’ai ressenti un manque ou n’apprécie pas ce déséquilibre entre les deux personnages principaux toutefois, ce n’est pas le cas : j’ai aimé ce tandem dans son ensemble

L’enquête commence très fort puisque l’on va se retrouver face à un tueur en série qui vient d’exterminer toute une fratrie d’enfants allant de dix à dix-sept ans. La narration se place parfois du côté de l’assassin, ce qui permet d’avoir un aperçu de sa démence et de son goût pour le sang… En effet, l’homme semble avoir un but sinistre et va passer plusieurs fois à l’acte. La police semble désemparée et ne comprend pas certains signes sur les corps des victimes, ni le lien entre les familles exterminées… Heureusement, le tandem Maxime/Thomas va faire de son mieux pour démêler ce véritable sac de nœuds. oxannaapotredelombreSi j’ai aimé le rythme, le petit penchant pour l’ésotérisme et le scénario imaginé par l’auteure, j’ai tout de même été surprise de savoir qui était l’antagoniste dès le début ! C’est assez rare dans un polar, de connaître l’identité du tueur dès le départ. De coutume, on essaye de deviner qui commet les crimes… Ici, on va plutôt s’orienter sur l’enquête en elle-même ainsi que sur plusieurs mystères qui vont surgir au fil des chapitres. Plusieurs secrets et non-dits vont éclater au grand jour et j’avoue qu’Oxanna Hope a fait assez fort, car je n’avais rien vu venir ou assez tardivement ! Je suis donc ravie de m’être fait avoir par l’auteure, car je n’apprécie pas le fait de tout deviner à l’avance. « Lebenstunnel » avait déjà tapé très fort avec ses rebondissements de dernière minute. Une fois encore, Oxanna Hope prouve qu’elle maîtrise les twists et les retournements de situation à merveille !

Cette lecture avec une fin intense et haletante plaira à ceux et celles qui aiment les thrillers ésotériques. Si vous appréciez les récits creusant dans le passé des personnages et avec un tueur en série dément, celui-ci devrait vous convaincre ! Pour ma part, j’ai beaucoup aimé plonger dans les ténèbres avec Thomas et Maxime… Il est à noter que ce one-shot pourrait faire une très bonne saga. Oxanna Hope, une Sire Cédric au féminin ? Adorant cet auteur, ce ne serait pas pour me déplaire…

.

Citations

Il se souvenait parfaitement de ce que son agresseur lui avait dit alors qu’il s’apprêtait à l’égorger comme un vulgaire gibier : le mal est en toi, je dois rétablir l’ordre.
.
—————
.
Ce ne fut que lorsqu’il vit Thomas toucher le bandage qui lui enserrait la gorge que Maxime se décida à franchir le pas.
– Tu as mal ? demanda-t-il.
– Non, j’adore cette impression que ma tête va se détacher de mon cou d’une seconde à l’autre.
– Désolé d’apprendre ça, Marie-Antoinette.
.
—————
.
Comme pour tous parents, la venue au monde de leur premier enfant représentait tout ce pour quoi la vie vaut d’être vécue. Donner de soi, donner de sa chair, de son amour pour créer un être minuscule qui se résume à un compromis entre deux personnes qui s’aiment… C’était sans doute ce que l’on pouvait appeler une parcelle de paradis.
.

Ma note

♥ 4/5

2 réflexions au sujet de « « L’Apôtre de l’ombre » d’Oxanna Hope »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s