Science Fiction·Young adult

« Warcross » T1 de Marie Lu

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Warcross » T1
Auteur : Marie Lu
Genre : Young adult / Science-Fiction
Éditeur : PKJ

.

résumé du livre

La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable jamais inventé : Warcross. Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel…

.

Ma critique

Avant de donner mon avis, je tiens à remercier Bountynette pour le prêt de ce livre qui me faisait de l’œil à force d’être vu partout sur les réseaux sociaux ou les blogs ! Il y a vraiment eu une sacrée communication autour de cet ouvrage. De plus, je n’ai lu aucune mauvaise critique à ce jour. On est face à des ressentis unanimes disant que cette lecture cartonne ! J’avais peur d’aller à contre-courant ou d’être déçue par ce roman toutefois, j’ai rejoint les adeptes de « Warcross » : ce fut une belle surprise ! L’univers est réellement le point fort de cette saga. En effet, on se retrouve dans un monde futuriste où les technologies sont omniprésentes. Les écrans, les jeux et le virtuel font complètement partie de la vie des humains. À y réfléchir, c’est réellement notre monde en plus évolué. On voit déjà cela se développer avec les casques de réalité virtuelle, une technologie en pleine expansion qui convainc de nombreux joueurs. Par ailleurs, tout devient de plus en plus en réseau (montres, chauffage, sécurité d’un habitat, électroménagers et autres objets interconnectés). Mais « Warcross » n’est pas encore notre monde… Oui, même si on a l’impression que certaines personnes ont leur portable greffé dans la main, sachez notre planète a encore quelques pas à faire avant d’en arriver là… Et heureusement ! Cela dit, on y sera un jour, c’est certain ! couv21191658Dans cet ouvrage, tout est lié à Warcross, un jeu en ligne auquel s’adonne le monde entier. Ainsi, le simple fait d’agir ou d’aller quelque part avec un véhicule a des conséquences dans le jeu. Souvent, on gagne de l’expérience. On distingue aussi des robots qui enregistrent nos goûts afin de proposer des repas à notre convenance. Il y a également la police qui fiche les gens sur le web et utilise les citoyens chasseurs de primes pour les aider dans leur travail. La frontière entre le jeu et le réel n’a jamais été aussi fine…

Dans un New-York et un Tokyo futuristes, on va suivre Emika, une jeune femme intelligente, loyale, sympathique et douée en informatique. Son physique atypique (cheveux arc-en-ciel et corps tatoué) et le fait qu’elle se révèle être une anti-héroïne (elle a été renvoyée de son université, a fait de la prison et a du mal à payer ses dettes) font d’elle un personnage très intéressant à suivre. Même si elle a du mal à gérer ses sentiments naissants pour son employeur, elle garde la tête sur les épaules. C’est une femme mature, qui ne va pas tergiverser pendant des heures et qui va plutôt avoir tendance à observer et à agir en conséquence. Elle est à la fois courageuse et entêtée sans pour autant ressembler aux héroïnes trop badass d’aujourd’hui. J’ai donc grandement apprécié son originalité ! (Au passage, cette particularité semble être l’un des points forts de Marie Lu qui m’avait déjà surprise avec Adelina, l’héroïne de « Young Elite ».) Emika est une chasseuse de primes doublée d’une hackeuse. Or, c’est en voulant voler un objet rare en plein championnat de Warcross qu’elle va se faire remarquer. Aussitôt, les choses vont se bousculer, puisqu’elle va faire la rencontre du beau Hideo, le créateur du jeu qu’elle admire. Dès lors, elle va s’engager pour un travail mouvementé… La jeune femme n’aura pas le temps de souffler : elle doit apprendre à jouer en équipe alors qu’elle est plutôt du genre loup solitaire, va faire la connaissance de ses nouveaux équipiers, va enquêter et va tenter de ne pas succomber à son mystérieux patron.

La narration est vraiment très fluide. De plus, on distingue plusieurs éléments visuels comme des barres de vie dans le jeu, des tchats/sms, des montées de niveaux, etc. Cela renforce l’immersion dans l’univers et rend la lecture agréable. On notera également l’action qui est vraiment bien gérée. Il n’y a pas de temps morts. Par ailleurs, j’ai été impressionnée par le dynamisme des combats pendant le championnat. Les détails et l’action rendent les scènes très faciles à s’imaginer. J’avais l’impression d’être en pleine partie de WOW, de LOL ou d’un autre MMORPG ! Étant moi-même une joueuse, ce fut un régal. Concernant l’intrigue, on plonge complètement dedans. On se questionne sur l’identité de Zéro, un hacker étrange et on se demande jusqu’où va aller cette enquête trépidante loin d’être sans danger. La sauce prend vraiment ! Cela dit, j’ai été déçue par certaines choses… En effet, j’avais rapidement deviné les deux révélations finales ! warcrossmarieluphotoAyant déjà lu ce twist dans d’autres romans, je trouve cela dommage. Je m’attendais à plus d’originalité de ce côté-là, mais je pense que l’auteure réussira quand même à avoir certains lecteurs… C’est ce côté prévisible qui a fait que je n’ai pas eu un coup de cœur pour ce premier tome. Espérons que la suite saura davantage me surprendre !

En tout cas, je comprends complètement le succès de ce livre, car on plonge dans un sacré univers qu’il est bien difficile de quitter… « Warcross » plaira aussi bien aux adeptes du genre young adult qu’aux joueurs de MMORPG. J’ai aimé le fait que, derrière son thriller, l’auteure pointe du doigt les dangers des technologies. L’être humain devient de plus en plus habitué à ces objets possédant de plus en plus de fonctionnalités. On n’y voit que leur côté pratique… Mais on oublie que la plupart de ces éléments sont tous interconnectés. Il devient aisé de suivre des utilisateurs, de les géolocaliser, de connaître leurs goûts ou d’influencer leur existence. Nos objets du quotidien sont à la fois nos outils et nos surveillants. Jusqu’où cela ira-t-il ? Ce type de réflexions, j’en ai eu tout au long de ma lecture… Autant vous dire que j’ai adoré ça ! Voici donc une lecture divertissante et intelligente que je recommande malgré sa prévisibilité. J’espère que le second tome saura être aussi bon que son prédécesseur.

.

Citations

Je préfère habiter dans le réel. Il est si facile de se perdre dans l’illusion. 

—————

Tout commence par être de la science-fiction avant de devenir une réalité scientifique

—————

« Tout le monde a un prix, a-t-il prétendu. Dis-moi le tien. » 

.

Ma note

4/5

14 réflexions au sujet de « « Warcross » T1 de Marie Lu »

  1. Ah oui la comm je l’ai vu passer partout ! Mais malgré tout bien je n’étais pas forcément attiré par ce roman. Et puis finalement je me suis pourquoi pas le temps, il faut que j’aille l’acheter maintenant ahah
    Tu as réussi à attiser ma curiosité 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai acheté ce roman récemment, on en entend tellement parler que j’ai craquer facilement ^^ Je suis vraiment curieuse de le découvrir! J’ai hâte de me plonger dans cet univers, tout le monde s’accordant pour dire qu’il est vraiment bien exploité et intéressant. Dommage toutefois pour le côté prévisible … J’espère que je l’apprécierais au moins autant que toi!!

    Aimé par 1 personne

  3. Ce roman reçoit des avis extrêmement positifs, on est d’accord ^^
    D’ailleurs, c’est pour cela qui m’intrigue mais, en même temps, j’hésite…
    J’ai peur que ce soit un univers très science-fiction et que je n’accroche pas. En plus, je ne joue qu’au SIMS 4 et je ne suis pas une grande « geek » donc je ne sais pas trop.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s