BD·Fantastique/Fantasy

« Indigo » (Harmony T2) de Mathieu Reynès

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Indigo » (Harmony T2)
Auteur : Mathieu Reynès
Genre : Bande dessinée ados-adultes / Comics / Fantastique
Éditeur : Dupuis

.

résumé du livre

Six ans plus tôt : Harmony est une jeune orpheline qui, parce qu’elle présentait des symptômes de dégénérescence neuronale, a été intégrée dans le programme de recherche du docteur Torres. Aujourd’hui saine et sauve, l’incroyable talent qu’elle a développé, la télékinésie, intéresse en revanche beaucoup une société militaire privée. Cette dernière évince rapidement William Torres du programme. Son objectif est clair : monter un camp d’entraînement afin de développer, pour son propre profit, les aptitudes d’Harmony ainsi que celles d’autres enfants potentiellement concernés. Cette organisation arrivera-t-elle à faire de ces enfants des machines de guerre ? Mais surtout, William laissera-t-il Harmony courir un tel danger ?

.

Ma critique

Voici un second tome qui me redonne goût en la saga ! J’ai trouvé le dessin plus soigné et travaillé, tandis que le scénario a pris de la consistance. Ça a été une surprise, car je n’avais pas lu le résumé en quatrième de couverture : contre toute attente, on fait une pause dans le scénario afin de faire un bond dans le temps. On va alors découvrir ce qu’il s’est passé avant le premier opus. Ainsi, le lecteur va en apprendre plus sur la jeunesse d’Harmony et sur l’évolution de son pouvoir. On va également faire la rencontre de plusieurs protagonistes. Parmi les plus sympathiques, on notera William Torres, un chercheur chargé d’Harmony qui a vécu un drame, ou encore Taz, un surveillant. couv38926440Ces deux personnages secondaires vont rendre le quotidien de la jolie blonde acceptable et ont su attiser ma sympathie… À l’inverse, Thomas Barns et sa clique ont réussi à me hérisser le poil. Tout est fait pour que l’on déteste cet antagoniste cruel et imposant. Avec intransigeance, ce tyran va imposer des règles strictes, un climat de peur et va pousser à bout chaque enfant doté de pouvoirs surnaturels. C’est un « méchant » assez ordinaire, mais il joue à merveille son rôle. Il est difficile de ne pas ressentir de la haine pour lui !

Comme dit plus haut, cette suite sert de gros flash-back permettant de creuser le personnage d’Harmony, mais aussi d’introduire de nouveaux protagonistes tels que Payne (un télépathe) et la petite Eden (une clairvoyante capable de jeter des éclairs). Ces deux jeunes vont subir le même traitement qu’Harmony. Bien qu’il est difficile de développer l’intrigue et chaque individu en si peu de page, l’auteur a réussi à faire en sorte que le lecteur s’attache au trio. Ces trois jeunes se soutiennent, se protègent, s’amusent et font de leur mieux pour répondre aux attentes de la société scientifique qui les détient… Or, les voir souffrir ne m’a pas laissé de marbre…

Même si c’est une lecture rapide et toujours classique dans son genre, « Indigo » a répondu à mes attentes et a su me surprendre. Cela dit, je comprends que certains soient frustrés par cette intrigue coupée en pleine action. Ce procédé laisse plusieurs questions en suspens. Mais, pour ma part, je n’ai pas été dérangée par cette coupure de rythme… Je dirais même que, au contraire, c’était nécessaire, puisque j’ai enfin pu apprécier l’ensemble des personnages… Enfin, je tiens à souligner qu’il existe une BO à écouter gratuitement sur le site de Dupuis. C’est dommage, j’ai vu cette information en rendant la bande dessinée à la médiathèque néanmoins, je me rattraperai en écoutant la musique accompagnant le troisième tome !

.

ltgwe

.

Citations

Je ne veux pas les pousser à bout, ils ne réagissent pas bien au stress qui a tendance à décupler leurs aptitudes…

—————

– Ce sont des enfants, pas des soldats… !
– C’est en les traitant comme des soldats que vous obtiendrez des résultats ! Je veux savoir de quoi ils sont vraiment capables !

—————

– Payne, quand tu auras fini de squatter le lat, tu me le passeras, s’te plaît ?
– Prends-le.
– Sérieux, c’est le matin-là, j’ai pas envie de jouer.
– T’as peur de pas y arriver ?

.

Ma note

4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s