Littérature jeunesse

« La brigade de la poésie » (Clodomir Mousqueton T2) de Christine Naumann-Villemin et Clément Devaux

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La brigade de la poésie » (Clodomir Mousqueton T2)
Auteurs : Christine Naumann-Villemin et Clément Devaux
Genre : Littérature jeunesse
Éditeur : Nathan

.

résumé du livre

Un groupe d’enfants a donné un défi à Clodomir : le vieil ours mal léché doit écrire un poème… Pas si facile ! Clodomir a beau y mettre tout son cœur, ses poèmes sont ridicules. Comment trouver l’inspiration ? De quel sujet parler ? Et comment ? Et si Marcel, son petit voisin, avait la solution ?

.

Ma critique

Après avoir adoré le premier tome de Clodomir Mousqueton, je n’ai pas hésité à emprunter la suite de cette saga pour répondre à la nouvelle thématique du challenge mystère organisé par Frogzine. Hélas, si j’avais eu de nombreux sourires avec le premier récit, celui-ci m’a déçue… couv58680426Le scénario est classique, peu amusant et finit avec trop de facilités. J’ignore s’il en est de même pour les petits lecteurs…

Dans cet ouvrage, on retrouve Clodomir qui va avoir affaire à un petit groupe d’enfants fans de poésie. Toujours fidèle à lui-même, notre bon vieillard se moque des gens et n’aime pas qu’on le dérange dans ses habitudes. Alors quand il entend des poèmes niais à souhait lui brûler les oreilles, il met au défi la marmaille de faire mieux qu’eux. Malheureusement pour lui, la tache est plus difficile qu’il n’y paraît… Mais, notre râleur n’a pas dit son dernier mot, puisqu’il va faire appel à Marcel, le petit garçon du premier tome à qui il avait volé le livre… J’ai aimé le fait que l’on retrouve les protagonistes de la série. Ils sont toujours aussi attachants.

Les dessins sont toujours sympathiques, colorés et expressifs. Ainsi, si l’histoire ne m’a pas convaincue, je me suis régalée avec les expressions faciles de ce cher Clodomir ! Sur le fond, cet ouvrage est mignon et reprend avec brio l’idée de l’affrontement intergénérationnel ainsi que le fait de mettre la littérature au centre du scénario. La mise en page est également très agréable et facile à suivre pour les petits lecteurs de 7/9 ans qui apprennent à lire ou qui souhaitent se lancer dans un premier roman divertissant… Toutefois, il est vraiment moins bon que son prédécesseur qui faisait vraiment dans l’humour décalé. De plus, j’avais l’impression que le livre était plus long ou contenait plus de rebondissements… La suite n’a donc pas été à la hauteur du premier opus, mais reste correcte…

.

cm2018-mars_orig(Ouvrage lu dans le cadre du Challenge Mystère. N’hésitez pas à cliquer sur la bannière.)

.

Citations

J’aime la neige en été.
Les coups de soleil de l’hiver.
J’adore quand l’automne sent le vert
Et quand au printemps c’est la rentrée.

—————

Peuh ! Un poème ! C’est idiot, ça ne sert à rien et c’est bête comme tout !

—————

– Dis-moi, p’tit gars, comment qu’on fait pour écrire un poème ?
Marcel resta silencieux un instant.
– Eh bien je crois qu’il faut déjà en avoir envie ! dit-il finalement. Et puis il faut ressentir des émotions si fortes que les mots sortent tous seuls !
– Comme quand on se tape sur les doigts avec un marteau ?
– Ah… Peut-être, sauf que ce ne sont pas des gros mots, qu’on a envie de dire…
– Ouais, fit Clodomir, on a envie de dire des grands mots quoi !

.

Ma note

♥ 2/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s