BD·Littérature jeunesse

« Pilo » T1 de Julien Mariolle

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Pilo » T1
Auteur : Julien Mariolle
Genre : Bande dessinée / Littérature jeunesse
Éditeur : Bamboo Éditions

.

résumé du livre

Quelle profession aimeriez-vous exercer quand vous serez grand ? Le petit Pilo a plein d’idées : ninja, superhéros, pirate, sorcier, gladiateur, dentiste pour dinosaures, mécanicien pour soucoupes volantes… Rien que des chouettes métiers qui font rêver ! Mais pas un ne convient au directeur de son école. Un vrai rabat-joie, celui-là ! D’après lui, Pilo n’aurait « aucun sens des réalités ».

.

Ma critique

Petite déception avec cette bande dessinée dont l’humour sentait vraiment le réchauffé. Malheureusement, j’ai eu l’impression d’avoir un condensé de blagues dignes d’un P’tit Spirou, Toto, Kid Paddle, Boule et Bill, ou Cédric… La seule chose qui m’a plu, c’est le fait que Pilo, notre jeune héros, a vraiment une imagination débordante au point de ne pas s’en rendre compte… couv40619547Il n’a pas conscience d’être dans une bulle imaginaire et s’amuse de tout et de rien. D’ailleurs, cela ne semble pas alerter spécialement sa mère qui est malheureusement très occupée par son travail… Ignorant les rabats joies comme le directeur de son école ou la maîtresse, Pilo laisse ses rêves le guider et n’hésite pas à inventer des choses ou à faire des jeux de mots. C’est qu’il a du répondant, le gamin ! En soit, les blagues ne sont pas mauvaises néanmoins, elles sentent le déjà vu ! Quant au dessin, je n’ai pas spécialement accroché. On est dans un style traditionnel, coloré, simple et joli… Le rendu est sympathique cependant, j’aurais préféré que l’on sorte des sentiers battus, car le coup de crayon ressemble beaucoup à nos BD « classiques »… Mais bon, cela passe bien.

Malgré le fait que je n’ai pas vraiment souri ou ri au cours de ma lecture, quelques scènes ont été sympathiques. Je pense notamment à la conclusion de l’entretien avec le directeur (c’est touchant) ou encore la scène avec la mamie à la boulangerie (tellement vraie !). Le reste ne m’a pas spécialement marquée. On sent que l’auteur pose les bases de sa saga : derrière quelques gags ou scènes loufoques, une histoire pointe le bout de son nez… À voir si les personnages évoluent ou si l’ambiance restera la même que dans ce premier opus… Par contre, un grand bravo pour l’annexe en fin d’ouvrage qui permet de découvrir comment on fait une BD. Les pages sont belles, claires et illustrées de photos et de dessins. On apprend vraiment plein de choses tout en visualisant l’envers du décor. Nul doute que ces pages seront un bon support aux enseignants souhaitant aborder le thème de la BD en classe.

Cet album n’aura donc pas su me convaincre, car la plupart des éléments (le dessin ou les chutes) sont assez classiques. Cela dit, je pense que certains jeunes adeptes des BD humoristiques sauront être conquis. Si ces derniers me réclament la suite à la médiathèque, je pense la lire, car je n’aime pas rester sur une déception et préfère laisser une chance à ce petit héros pétillant et à l’imagination débordante.

.

ltgwe.

48hbd-logo-02.

Citations

– Sais-tu quel métier exerce ta maman ?
– Ma maman est fermière.
– AH oui ?
– Oui. Elle fait des piqûres aux gens quand ils sont malades.
– Je vois : « infirmière ».

—————

– Faire perdre leur temps à des honnêtes gens comme ça, c’est une honte ! Il se prend pour qui, ce petit insolent ?! Ça manque de coups de pied au derrière cette vermine, moi j’vous dis !
– Faut pas exagérer non plus, c’est qu’un gamin !
– Mouais, c’est ça ! Donnez-moi donc une baguette !
– Une baguette, hop !
– Ha non, pas celle-là ! Elle n’est pas assez cuite ! La croûte est toute molle !
– Et voilà !
– Donnez m’en une bien dorée ! C’est quand même pas sorcier. C’est quoi ça ? Elle a une boursouflure ! Ça doit être creux dedans ! J’en veux pas. Donnez-moi celle-là, tout derrière. Elle a l’air potable. Ah non ! Elle a les bouts cramés. Donnez m’en une autre. Une qui soit ni trop molle, ni trop dure, ni boursouflée, ni cramée, hein ?’ Je tiens à mes derniers chicots ! Par contre, elle ne va pas rentrer dans mon sac ! Vous pouvez me la couper en deux ?

—————

Les trucs rigolos, ça se vole pas, ça se partage.

.

Ma note

2,5/5

2 réflexions au sujet de « « Pilo » T1 de Julien Mariolle »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s