Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Young adult

« Lune d’été » (Indiana Teller T2) de Sophie Audouin-Mamikonian

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Lune d’été » (Indiana Teller T2)
Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian
Genre : Fantastique / Bit-Lit / Urban Fantasy / Littérature pour ados – young adult
Éditeur : Michel Lafon
.

résumé du livre

Alors qu’Indiana se remet à peine d’un drame concernant un proche, le père de sa petite amie Katerina est sauvagement agressé, laissé à moitié mort. Une seule certitude : cette attaque n’est pas d’origine humaine. Le jeune homme est prêt à tout pour découvrir l’auteur de cet ignoble crime. À moins qu’il ne s’agisse d’un complot visant à l’éloigner des siens… et à détruire ce qui l’unit à celle qu’il aime ? Entre une nouvelle menace vampire et les haines qui déchirent les clans, Indiana a plus que jamais besoin de ses dons de rebrousse-temps pour élucider ces mystères. Saura-t-il maîtriser ce pouvoir capricieux? Et comment protéger Katerina de ces sombres machinations ? Car la nuit, tous les loups sont gris, et un traître pourrait bien se cacher parmi eux…

.

Ma critique

Malgré mon enthousiasme concernant le premier tome des aventures d’Indiana Teller, je ne pensais pas que j’enchaînerais aussi vite avec la suite, car d’autres lectures m’attendaient. Or, le challenge mystère de Frogzine auquel je participe, exigeait de lire un ouvrage appartenant à la collection Michel Lafon… Pour valider ma participation, j’ai donc tout simplement acheté le second opus en croisant les doigts pour qu’il soit aussi drôle et dynamique que son prédécesseur ! Là-dessus, j’avoue ne pas avoir été déçue ! Indiana, le narrateur, fait toujours preuve d’humour, de cynisme et d’autodérision. Ses nombreuses réflexions sur une situation ponctuent chaque paragraphe. couv54210731Même si cela peut paraître un peu lourd de temps à autre, cela apporte une bonne dose de fraîcheur au texte. L’auteure essaye de faire rire ou sourire avec son héros. Cela fonctionne plus ou moins, notamment grâce à ses nombreuses références à la culture littéraire et cinématographique. Indiana est un véritable bout en train qui, même dans les pires moments, va agrémenter les descriptions avec des petits commentaires personnels. Sa gouaille sans pareille permet au lecteur de ne jamais s’ennuyer… D’autant que les ennuis lui collent toujours à la peau !

Le scénario de « Lune d’été » va se concentrer autour des vampires. Or, Sophie Audouin-Mamikonian a su proposer des buveurs de sang différents de d’habitude. On est loin des gentils vampires qui brillent au soleil, des nosferatus au visage taillé à la serpe ou déformé, du puissant Dracula ou des simples adeptes des cercueils… Ce type de créature est comme revisité, notamment grâce au Charisme que l’on pourrait comparer au Glamour des faes… Même les hybrides, que l’on nomme ici les SangVols, possèdent des caractéristiques qui leur sont propres. Bien que je ne sois plus une adepte de ces êtres aux longues canines, j’ai trouvé cela original et j’ai pris plaisir à découvrir les spécificités de ces êtres fantastiques. Le reste du bestiaire est encore flou néanmoins, les plus curieux pourront apprendre des informations supplémentaires sur chaque race grâce à un lexique assez touffu en fin de roman ! Reste à voir si les autres tomes de la quadrilogie metteront en avant d’autres créatures… En tout cas, je pense que les Semis et les achronautes/rebrousse-temps auront un grand rôle dans les événements futurs…

Indiana va devoir faire preuve d’ingéniosité et de force, car les rebondissements vont pas mal le secouer ! En effet, on est clairement sur un tome où les jeux de pouvoir, la manipulation et le chantage sont les clefs du succès ! Chaque clan essaye de prendre le dessus et d’utiliser l’autre. Ainsi, les alliances se font et se dénouent selon les révélations et les stratégies de chacun… La plupart du scénario est assez facile à deviner cependant, j’ai été surprise à deux reprises, notamment avec le personnage de Brandkel, l’un des antagonistes principaux. En revanche, la fin m’a parue courue d’avance, puisqu’elle est l’aboutissement de l’une de mes craintes dans le premier tome. J’aurais vraiment souhaité contourner ce cliché… Cela m’a totalement fait grogner (Peut-être pas autant que les loups-garous du livre, mais on ne devait pas en être loin…) ! J’ai donc été très déçue par cette conclusion tant redoutée… Malgré cela, j’ai globalement apprécié ce second tome, en particulier grâce au développement de chaque personnage (aussi bien les principaux que les secondaires ou les nouveaux comme la suave Annabelle), grâce au rythme endiablé, grâce à l’humour d’Indiana et grâce aux jeux de pouvoir auxquels tout le monde s’adonne ! Je compte lire la suite toutefois, je n’en fais pas une priorité, car je sens que le développement de ce que j’espérais éviter ne va pas me plaire…

.

33123338_1916684461697195_7115109424611459072_o(Ouvrage lu dans le cadre du Challenge Mystère. N’hésitez pas à cliquer sur la bannière.)

.

Citations

Je suis le fils d’un loup-garou, Benjamin Teller, et d’une humaine, Jessica Teller. Une partie de mes ancêtres est donc nettement plus poilue que l’autre. Ah, et leurs dents sont plus longues aussi.

.
—————
.
Il ne s’assit pas, continuant à nous dominer de toute sa hauteur. Ah, si c’était comme ça qu’il voulait la jouer, nous pouvions être deux. Buffy Summers et Anita Blake avaient été mes maîtres en matière de relations avec des vampires arrogants.
.
—————
.
C’est l’une des caractéristiques d’Indiana. Il n’est pas raciste. Il s’allierait avec des champignons si cela lui était utile.

.

Ma note

♥ 4/5

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Lune d’été » (Indiana Teller T2) de Sophie Audouin-Mamikonian »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s