Horreur·Manga·Romans policiers / Thriller·Young adult

« King’s Game Extreme » T3 de Nobuaki Kanazawa et Renji Kuriyama

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « King’s Game Extreme » T3
Auteurs : Nobuaki Kanazawa et Renji Kuriyama
Genre : Manga / Horreur / Thriller psychologique / Young adult
Éditeur : Ki-Oon

.

résumé du livre

Chaque nuit, par SMS, le King’s Game somme ses participants de se plier à un défi toujours plus extrême. Les joueurs ont 24 heures pour obéir… sous peine d’y laisser la vie ! Qui est l’expéditeur de ces mystérieuses injonctions ? Quelles sont les racines de ce jeu cruel ? Plus crucial encore : quand le message tombe et que la sentence est imminente, comment échapper à la mort ? 

.

Ma critique

Ce survival horror en manga est aussi bon que ses prédécesseurs et ne perd pas en rythme. Ainsi, la tension ne baisse pas : les têtes continuent de tomber, les manipulations se poursuivent, tandis que les morts sont toutes aussi sordides les unes que les autres. D’ailleurs, l’une des scènes située vers la moitié de l’ouvrage apportera au lecteur son lot d’émotions… J’ai vraiment été très touchée, car le scénario avait fait en sorte que l’on commence à s’attacher à certains personnages alors que l’on savait d’avance que cela allait mal se terminer… Hélas, comme le héros, on ne peut pas rester insensible face à ce qu’il se trame et on espère que les choses puissent changer… couv68756892Mais j’ai bien compris que c’était se leurrer : cet ouvrage est aussi sombre que trash. Il faut garder ses distances… J’ai eu la boule au ventre pour cette fois-ci et il ne faudra pas que cela se reproduise, car je sens que la fin de cet arc sera encore plus tragique que le précédent…

King’s Game avait habitué son lecteur à parfois faire du fan service en montrant quelques culottes, des morceaux de soutien-gorge, voire un peu plus au bout d’un moment… Ce troisième tome met en avant de la nudité via un gage similaire à la saison précédente sauf que, cette fois-ci, on n’est plus dans la suggestion… Ajoutons à cela quelques positions suggestives qui seront disséminées de-ci de-là… Je ne pense pas que cela puisse choquer le lecteur, car n’est pas du porno, tandis que le niveau de lecture est réservé aux grands ados (15/16 ans) et aux adultes. Ce qui est terrible, en revanche, c’est que l’un des personnages passe un coup de téléphone pendant l’acte pour narguer le héros et lui faire du mal. On comprend aisément la haine de Nobuaki ainsi que son chagrin… Enfin, l’un des temps forts de ce manga a été un jeu terrible mettant en scène des échanges de doigts que l’on doit se briser… Je n’en dis pas plus, car le principe est compliqué, gore, surprenant et répugnant. En tout cas, il m’a fait forte impression. À ce moment-là, la psychologie, les valeurs et les liens affectifs étaient au cœur des échanges entre les personnages…

Du côté des illustrations, on est toujours sur un coup de crayon intéressant qui colle bien à l’ambiance. J’aime beaucoup les traits des personnages déformés par l’horreur et la folie lorsqu’ils font preuve de propos ou d’actes inhumains. Cela renforce le sentiment d’épouvante. Cette suite est donc dans la lignée des deux autres tomes : sanglante, violente, psychologique, haletante, étonnante et sinistre. La fin est d’ailleurs surprenante, car on ne s’attend pas à ce que le récit se concentre sur l’un des protagonistes jusqu’alors assez distant et peu développé (volontairement).

.

CitationsNon ! Ne te réveille pas, tu vas souffrir pour rien !

—————

Les fractures, ça guérit avec le temps… Là, j’en rajoute un peu, c’est tout !

—————

Je n’ai pas envie de mourir… Alors… Tu veux bien… Devenir quelque chose de précieux pour moi ?

.

Ma note

4/5

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s