Romans

« Du domaine des Murmures » de Carole Martinez

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Du domaine des Murmures »
Auteur : Carole Martinez
Genre : Roman historique
Éditeur : A vue d’œil

.

résumé du livre

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son vœu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe… Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte.

.

Ma critique

Avant de discuter avec Florence Cochet, une auteure dont j’ai lu quelques écrits fantastiques, je n’avais jamais entendu parler de cet ouvrage, qui a pourtant eu le prix Goncourt des lycéens en 2011. Bien que ce ne soit pas son genre de prédilection, elle m’avait expliqué avoir apprécié « Du domaine des Murmures », notamment le style de Carole Martinez. Pour ma part, j’ai effectivement été touchée par cette plume poétique, puissante et travaillée néanmoins, je pense que c’est la seule chose que je retiendrais de ce livre… Les situations injustes, cruelles, violentes et réalistes m’ont malheureusement déplu. De plus, je n’ai pas accroché au fait que la foi soit omniprésente. couv11804020Bien sûr, en lisant le résumé, je savais que ce serait très religieux néanmoins, je ne pensais pas à ce point… La Religion est le fil conducteur de ce roman : Dieu guide les actions de l’héroïne, son enfant issu du viol est vénéré comme un saint à cause de faux stigmates, on parle de miracle et d’actes guidés par le Seigneur, … Cela n’est pas vraiment ce que je recherche en littérature.

Le rythme est lent et l’histoire se déroule dans un huis-clos.Il ne faut donc pas s’attendre à de l’action ou à des retournements de situation… Si vous n’êtes pas un adepte des récits calmes avec une atmosphère mystique et lyrique, mieux vaut passer votre chemin. En revanche, l’auteure laisse place à de belles réflexions ainsi qu’à des valeurs importantes comme l’amour d’une mère. C’est une ode à la vie, au pardon et à la dignité. Escarmonde est vraiment une jeune femme courageuse, douce et lucide. Malgré ce qu’elle subit et sa nouvelle condition, elle va au bout de ses convictions, ne se plaint pas et continue de vivre en gardant la tête haute… Je ne me suis pas attachée à elle cependant, j’ai été impressionnée par ses choix… Le dénouement s’est avéré trop difficile pour moi et m’a laissé un goût amer entre les lèvres. Bien que la plume de Carole Martinez soit raffinée, je ne pense pas découvrir d’autres titres d’elle. Cet ouvrage hors du temps ne m’a malheureusement pas convaincue.

.

Citations

À défaut de croire en Dieu, j’ai commencé à croire en moi, en la force de ma parole dont je voyais chaque jour croître l’incroyable pouvoir.

—————

Et moi, j’étais entrée dans ma cellule comme en un navire, j’y avais essuyé des tempêtes, abordé des terres inconnues, j’y avais tout perdu et tellement espéré. Comment pouvait-on tant apprendre, tant changer, tant souffrir, tant vieillir, en si petit espace ?

—————

Des ronces nous agrippent aux mollets, nous griffent au visage, de petites araignées brunes courent sur la mousse entre les feuilles. Nous avançons sous une voûte que seuls de rares rayons parviennent à traverser. Quelques glaives lumineux zèbrent d’or les sous-bois comme dans les enluminures d’un vieux livres de contes.

.

Ma note

♥ 2/5

Publicités

8 réflexions au sujet de « « Du domaine des Murmures » de Carole Martinez »

  1. Je ne connaissais pas et si la plume de l’autrice me plairait certainement, le côté religieux n’est pas fait pour moi…C’est en tout cas toujours intéressant de découvrir des récits qui nous sortent de notre zone de confort même si l’expérience ne se conclut pas toujours sur une note positive.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est un livre que j’ai beaucoup aimé. C’est sûr que le thème de la religion est omniprésent, le livre se déroulant en pleine époque des Croisades ; C’était une période vraiment dans l’excès religieux, c’est peut-être aussi ce qui t’a gêné.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s