Romances

« La vie est un arc-en-ciel » de Cecelia Ahern

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La vie est un arc-en-ciel »
Auteur : Cecelia Ahern
Genre : Romance / Littérature contemporaine
Éditeur : J’ai lu

.

résumé du livre

Sur les bancs de l’école, Rosie et Alex s’étaient juré de ne jamais de séparer. Leur existence bascule pourtant le jour où le jeune garçon déménage avec ses parents aux États-Unis. Cet éloignement forcé sera le premier d’une longue série d’imprévus, comme seule la vie sait en réserver, et les deux « amis » devront apprendre à y faire face. Au fil de leur correspondance, les non-dits et les rendez-vous manqués se devinent… Serait-il possible qu’au plus profond d’eux-mêmes, Rosie et Alex pensent toujours à leur vieux serment? Mais si parler d’amour est une chose, trouver le moment opportun, dans une vie qui les dépasse, en est une autre…

.

Ma critiqueCecelia Ahern fait partie de mes auteurs favoris de l’année 2019 ! Ayant bien accroché à ses romans contemporains, j’ai acheté deux de ses romances en croisant les doigts pour que je passe un aussi bon moment qu’avec les autres. Finalement, je ressors satisfaite de ma lecture, mais pas aussi conquise que je ne l’aurais cru ! En effet, j’ai trouvé que l’histoire d’amour était trop classique et pleine de clichés. On se serait cru dans un film américain avec plein de petits twists prévisibles ! Au fil des chapitres, on constate qu’il y a vraiment trop d’amourettes, des rebondissements attendus (nouveau compagnon, cocu, travail, décès, etc.) et quelques répétitions… 51RLzGO5zOL._SX307_BO1204203200_Cela faisait too much, ce qui a nui à mon ressenti global… Le récit aurait été encore meilleur s’il n’avait pas été aussi long et si j’avais ressenti un peu plus de surprises au fil de l’histoire…

Cela dit, ces éléments n’ont pas été rédhibitoires pour autant ! En effet, comme dit plus haut, j’ai bien aimé ce roman. Tout d’abord, il correspondait pile à ce que je désirais lire sur le moment : une romance simple avec des personnages attachants. Les personnages principaux, Rosie et Alex, ont très vite su se montrer adorables, drôles, touchants et débrouillards. J’ai adoré leurs échanges que ce soit entre eux ou avec leurs proches. Rapidement, on ne souhaite que le meilleur pour ce tandem, que ce soit ensemble ou séparément. Ce sont deux protagonistes investis dans leur vie et dans leur travail. Malgré la distance qui les sépare ou les chemins qu’ils ont empruntés, ils sont toujours là pour le meilleur comme pour le pire. Leur entourage est également super. Katie, la fille de Rosie, a été le personnage que j’ai le plus apprécié, car c’est une demoiselle pleine d’humour et de franchise. Elle sait se montrer vache avec ceux qu’elle n’aime pas et fonce tête baissée pour réaliser ses rêves. Ressemblant énormément à sa mère, j’ai aisément accroché à son tempérament. Ruby, l’amie de Rosie, est également un personnage secondaire très sympathique. Véritable bout en train, elle a réussi à me faire rire plus d’une fois. Les parents de l’héroïne ont également su trouver une place dans mon cœur, en particulier la mère. Ce sont vraiment les personnages qui font la force de cet ouvrage. Sans eux, je doute que j’aurais réussi à passer outre les défauts.

« La vie est un arc-en-ciel » tire son originalité grâce à son format : on est uniquement sur des retranscriptions de mots, de lettres, de mails et de tchats. Il ne s’agit pas uniquement d’échange entre les deux héros. Cela peut être également des courriers officiels ou des conversations avec leurs proches. Vous l’aurez compris : on est sur un roman épistolaire contemporain. Pour ma part, j’ai mis un peu de temps à m’y faire, puis je me suis laissée portée avec plaisir. J’ai aimé le fait que cette histoire s’étende sur plusieurs années : on suit tout ce petit monde de leur enfance jusqu’à leur cinquante ans ! Autant dire qu’il va s’en passer des choses et que l’on prend vraiment le temps de s’attacher à eux progressivement. Les voir grandir, avoir des difficultés, les surmonter et faire des rencontres a été captivant. Je ne trouve rien à redire sur le style de l’auteure : elle arrive toujours à m’emporter avec ses mots simples. Ainsi, j’ai hâte de retrouver sa plume avec « La vie et moi » qui m’attend dans ma PAL de janvier…

.

Édit : Oh, l’ouvrage a été adapté en film ! Je verrai ça très prochainement.^^

.

Citations

Lorsqu’on est enfant, les parents représentent une sorte d’échelle de Richter pour mesurer la gravité d’une situation. Quand tu tombes et que tu ne sais pas trop si tu as mal ou non, tu les regardes. S’ils ont l’air inquiet et se précipitent vers toi, tu fonds en larmes. S’ils rient, tu te relèves et tu continues.
.
—————
.
Katie : Maman, je déteste les hommes.
Rosie : Je te félicite, ma chérie, bienvenue au club. Tu recevras sous peu ta carte d’adhérente, je suis si fière de toi.
.
—————
.
Tous les deux, vous n’avez aucun sens du timing… quand apprendrez-vous à être au même endroit au même moment ?

.

Ma note

♥ 3,5/5

 

 

7 réflexions au sujet de « « La vie est un arc-en-ciel » de Cecelia Ahern »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s