Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Legendary » (Caraval T2) de Stephanie Garber

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Legendary » (Caraval T2)
Auteur : Stephanie Garber
Genre : Fantastique / Littérature pour ados
Éditeur : Bayard

.

résumé du livre

Donatella reçoit la lettre d’un mystérieux ami avec qui elle passe un marché. Si elle lui livre le vrai nom de Légende, le maître du jeu Caraval, il l’aidera à retrouver Paloma, leur mère, qu’elle n’a pas vue depuis huit ans. Mais si elle ne respecte pas son engagement, la jeune fille perdra tout ce qui compte pour elle, peut-être même sa vie… Quand une nouvelle édition du jeu est organisée à Valenda pour les 70 ans de l’impératrice Élantine, Donatella doit y participer pour remplir sa mission. Dès son arrivée, les ennuis commencent. Elle devra faire preuve de ruse et de courage afin de gagner cette nouvelle partie…

.

Ma critique

couv26817094C’est avec difficulté que j’ai commencé la lecture de ce second tome… En effet, je n’avais pas souvenir que l’héroïne m’agaçait à force d’inventer sans arrêt des mensonges, même pour des choses simples ! Ainsi, la voir mentir à sa sœur Scarlett et aux autres m’a horripilée pendant un bon tiers du livre. Je ne comprenais pas pourquoi elle ne lui disait jamais la vérité, même lorsqu’il n’y avait aucun danger… La jeune Donatella, alias Tella, a également pour défaut d’être hyper naïve et de se croire stratège… Encore une fois, elle n’apprend pas de ses erreurs passées et va accepter des marchés sans réfléchir comme celui qu’elle va faire dans le bateau ! Elle fanfaronne souvent, se dit intelligente et capable de voir le jeu d’autrui cependant, elle tombe toujours dans les pièges !… Son caractère crédule, l’empêche aussi de comprendre des secrets qui m’ont paru évidents ! C’est par exemple le cas avec Dante, qui va lui faire savoir qu’elle l’intéresse réellement à plusieurs reprises… Mais la demoiselle ne le croit jamais et préfère le rejeter, même après plusieurs aides ou sauvetages de la part du jeune homme ! En relisant ma critique de « Caraval », j’ai alors réalisé que ce n’était pas Donatella la narratrice, mais Scarlett ! Cela explique le fait que je me souvienne très peu du tempérament de Tella…

Il m’a fallu un bon tiers du roman avant d’être enfin prise par l’intrigue. Il faut dire que le début est un peu long à se mettre en place et il m’a fallu un certain temps avant d’accepter le caractère ingénu de Donatella. Une fois que le nouveau jeu a commencé, je me suis régalée. De nouveau, l’idée d’acteurs, de compétition, de marchés dangereux et d’enquête m’a captivée. Je regrette néanmoins le fait que l’enquête est moins poussée que dans le premier opus… Dommage, car cela rendait la lecture haletante. Cette fois-ci, les jeux de pouvoir et la manipulation prennent une place majeure, prenant alors le pas sur tout le reste. Bien que j’adore ce type d’intrigue, je me doutais que l’héroïne s’en sortirait ou trouverait des alliés capables de l’aider, si bien que je n’ai aucunement craint pour sa survie… En ce qui concerne les révélations, j’avoue avoir été légèrement déçue : la plupart d’entre elles étaient prévisibles, notamment l’identité de Légende ! C’était l’un des défauts du premier opus. J’espérais donc que l’on éviterait de tomber à nouveau dedans… Heureusement, d’autres mystères comme l’identité du fameux « Ami » m’ont agréablement surprise.

850_400_association-entre-les-cartes-du-tarot-divinatoire-de-marseille-vii-a-xii

Les personnages secondaires masculins ont su me plaire. C’est notamment le cas de Julian, Dante et de Jacks. Dante est réellement quelqu’un de mystérieux, beau, gentil, patient, protecteur et dévoué à celle qui fait battre son cœur. J’étais toujours impatiente de le voir intervenir dans le scénario. Jacks s’est révélé être un homme ambigu, étrange, fourbe, vif et plein de non-dits. Sa relation avec Donatella a été explosive et tendue au point que je me demandais où tout cela mènerait les deux protagonistes… J’ai aimé en apprendre plus sur la mère des deux sœurs, car elle cache de nombreux secrets dont on se délecte au compte goutte ! Quelques voiles sur Légende vont également se lever toutefois, il y a encore beaucoup à faire, surtout après le dénouement qui apporte de nouvelles questions. Je suis certaine que le tome trois nous apportera des réponses ! J’aurais souhaité voir davantage Scarlett, qui va être bien trop effacée à mon goût. Mais peut-être que la suite la mettra davantage en lumière ! (Ce que j’espère, car c’était le personnage que je préférais !)

Malgré les points noirs soulevés, j’ai apprécié ma lecture, en particulier grâce à certains personnages et grâce à la notion de Fatalités rappelant le tarot divinatoire. Ces Fatalités ont énormément de pouvoir et sont aussi dangereuses que le jeu de Caraval. Je me languissais de les découvrir et de voir quel impact leur présence aurait sur l’héroïne. De nouveau, l’idée d’être perdu entre le réel et le jeu a su me conquérir. Comme Tella, on nage en plein doute : on se demande qui joue un rôle et qui est sincère. C’est très prenant ! L’univers a également su me happer, car il y a un formidable mélange de magie, de mystère, de nombreux personnages étranges et de danger ! Je suis curieuse de voir si l’auteure va se renouveler et apporter les réponses que j’attends dans l’ultime opus.

.

.

Citations

Voilà pourquoi l’amour était si dangereux – il transformait le monde en jardin fleuri, si séduisant qu’on oubliait trop facilement que les pétales de rose étaient aussi éphémères que les sentiments, finissaient par se flétrir et mourir, sans rien laisser d’autre que des épines…
.

—————
.
Je sais que Caraval peut être magique, romantique et merveilleux, mais on ne se débarrasse pas comme ça des sorts qui nous sont jetés, et la plupart du temps on ne se rend même pas compte qu’on a été ensorcelé… 
.
—————
.
Légende méritait vraiment le surnom qu’il s’était attribué. Tella se demanda si ses mises en scène avaient jamais une fin, ou si son univers était un labyrinthe infini mêlant fiction et réalité, où ceux qui s’y aventuraient finissaient perdus à tout jamais entre les deux…
.

Ma note

4/5

11 réflexions au sujet de « « Legendary » (Caraval T2) de Stephanie Garber »

  1. C’est marrant, de mon côté j’ai préféré Tella à Scarlett, même si j’avoue que les défaut que tu pointent m’ont de temps en temps agacée.
    J’ai hâte de lire Finale, car je pense que l’on va être surpris par les révélations à venir !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, comme quoi, c’est vraiment propre à chacun le ressenti des persos.^^ Mais ça me rassure si certains traits de caractère t’ont également agacée.
      Je pense aussi que ce troisième volet va être explosif en révélations ! ❤

      J'aime

  2. J’ai très peur de lire cette suite… Je n’en pouvais plus de Scarlett dans le premier tome mais j’étais aussi contente de ne pas avoir affaire à Donatella tellement je la trouvais encore plus exaspérante… Alors la suivre en personnage principal dans Legendary, je sens que ça va vite me gonfler… Après, savoir ce qui arrive à Julian et rencontrer les autres personnages m’intrigue et l’univers m’avait bien plu donc je le lirai sûrement.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s