Romances

« Maybe not » de Colleen Hoover

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Maybe not »
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance / Roman contemporain
Éditeur : Hugo & Cie

.

résumé du livre

Quand il a l’opportunité de s’installer en colocation avec une jolie blonde, Warren accepte sans hésiter. Ce pourrait être une expérience excitante… Mais peut-être pas. Surtout quand cette coloc est Bridgette, une fille un peu froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine pour une personne, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l’intention de le tester sur Bridgette. Réussira-t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ? Peut-être. Mais peut-être pas.

.

Ma critique

Ayant adoré « Maybe someday », j’ai eu envie de découvrir Colleen Hoover à travers d’autres titres. Or, j’ai découvert que l’auteure avait un petit spin-off du roman en se concentrant sur Warren et Bridgette, un couple aussi détonnant et atypique qu’attachant. Étant donné que mon amie Mikasa avait apprécié ce petit roman, j’ai voulu tenter à mon tour en espérant me ranger à son avis. Malheureusement, j’ai été très déçue par cette lecture que j’ai trouvée bâclée, expéditive et sans intérêt. couv49104338Pour quasiment sept euros, cet ouvrage de cent cinquante pages est bien trop court et n’apporte pas grand chose ! Je n’imagine pas la déception des lecteurs commençant par ce récit au lieu de lire « Maybe someday » avant…

Dans ce spin-off, on va découvrir comment le couple s’est rencontré. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que leurs premiers échanges ne manquent pas de piquant ! Comme avec ses autres colocataires, Warren ne peut s’empêcher de faire des farces à cette jolie nouvelle avec qui il partage sa salle de bain… Sauf qu’il est loin de se douter que la belle a du répondant ! Non seulement, elle déjoue ses pièges, mais elle est également très douée pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Ces petites taquineries et les échanges pleins de mordant sont la seule chose que j’ai appréciée dans ce livre. En effet, j’aime lorsque les tandems de type « chien et chat » se querellent, se cherchent, puis concrétisent leurs émotions ! Or, le jeu de séduction entre ces deux personnages m’a convaincue ! Du moins, en partie…

… En effet, je n’ai pas adhéré au fait que Warren soit sous le charme dès la première rencontre avec Bridgette. Dès lors, il en fait une fixette au point que cela devienne assez lourd, voire inquiétant… Quand on connaît le personnage dont les mots sont souvent crus, on ne s’inquiète pas outre mesure… Mais, là, on se demande réellement comment la jeune femme a pu ressentir de l’amour pour cet homme qui ne regarde que des pornos toute la journée, la matte sans vergogne, la taquine sans arrêt et ne discute pas avec elle… Son point de vue aurait été nécessaire pour comprendre… Leur relation a finalement été très rapide et trop facile. L’auteure aurait pu développer davantage leur romance ou le passé de son duo (surtout celui de Bridgette que l’on effleure à peine !). Finalement, on n’apprend rien de plus que dans « Maybe someday ». Ce dernier apportait un condensé d’émotions, de thématiques intéressantes et un scénario parfois surprenant. Rien à voir avec ce petit ouvrage assez plat et cliché ! Pire : on nous ressert les mêmes scènes en changeant simplement la narration (Warren au lieu de Sydney) ! Le tiers, voire la moitié de « Maybe not », est donc une redite !

Je ressors donc frustrée par cette lecture que j’oublierai vite, car elle ne m’a rien apporté, si ce n’est de la déception. Certes, la plume de l’auteure est toujours aussi agréable à lire et cela m’a fait plaisir de retrouver tous les personnages que j’avais aimés, mais ce n’est pas suffisant. Cela ne justifie pas le prix de ce petit roman qui, à mes yeux, ne propose qu’une relation charnelle entre deux colocataires qui sont passés de la haine à l’amour.

.

Citations.
Je sais. Une pétasse qui a fini par rencontrer le connard de son cœur.

.
—————
.
– Tu as déjà aimé quelqu’un, Bridgette?
Silence. Total. Jusqu’à ce que ses paroles tombent comme des éclats de verre.
– Difficile d’aimer des branleurs, Warren.
[…]
– Peut-être que tu n’as pas encore rencontré le bon branleur.
.
—————
.
La seule différence entre tomber amoureuse et être amoureuse c’est que ton coeur sait déjà ce que tu ressens alors que ton esprit s’entête à ne pas l’admettre.
.
—————
.
Je jurerai que l’enfer a un interphone et que si mon réveil sonne en boucle et à toute force c’est pour masquer les cris des âmes perdues.
Raison pour laquelle je ne tuerai jamais personne, parce qu’il n’est pas question de supporter de tels sons pour l’éternité. Même pas cinq secondes.
.

Ma note

1/5

 

21 réflexions au sujet de « « Maybe not » de Colleen Hoover »

  1. Je n’ai toujours pas lu Maybe Somedsy j’y vais à reculons parce que le synopsis ne me tente pas vraiment sauf pour le problème d’audition du garçon, et parce que trop d’avis positifs du coup j’ai peur d’être déçue. Mais ouais j’avais vu ces quelques pages qui forme une histoire a presque 7€ comme tu dis et wtf?! Hugo a craqué…

    Aimé par 1 personne

    1. Figure-toi que moi non plus, le résumé ne me tentait pas ! Et puis une amie me l’a offert. Malgré mes apriori, j’ai adoré !

      Oui, 6e5/7e pour une histoire courte qui ne sert à rien, c’est clair que c’est craquer…

      J'aime

  2. Arf ça m’étonne pas, je trouve les Colleen Hoover sont assez inégaux : parfois c’est génial, d’autres fois c’est plein de platitudes… Et j’ai tellement de mal moi aussi avec ces personnages qui tombent sous le charme dès la première rencontre. C’est dommage :/ En revanche tu m’as donné envie de découvrir Maybe Someday que je n’ai pas lu 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ma première déception avec elle, mais je crois avoir déjà lu des lecteurs pensant comme toi. Il y a du bon comme du vraiment mauvais/moyen.
      Oui, c’est dommage que cela arrive dès la première rencontre… Si l’auteure avait fait quelques bonds dans le temps en disant que les deux persos passent du temps ensemble, ça irait… Mais là, c’est directement de l’attirance haine/amour… u_u

      Oh, fonce ! Maybe Someday est mon favori de Colleen Hoover pour le moment. 🙂 J’espère que tu aimeras aussi !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s