Science Fiction·Young adult

« Le Crépuscule du monde » (Apocalypse Blues T2) de Chloé Jo Bertrand

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le Crépuscule du monde » (Apocalypse Blues T2)
Auteur : Chloé Jo Bertrand
Genre : Science-Fiction / Roman young adult – adulte
Éditeur : Bragelonne

.

résumé du livre

Le voyage a-t-il encore un sens quand la route n’existe plus ? Matthew, Charly, Kiran, Tobias et sa meute de loups ont survécu à l’effondrement de la caldeira du Yellowstone. Leur voyage se prolonge, alors qu’ils décident de rallier New York à pied, dans l’espoir d’y retrouver les parents de Charly. Ensemble, ils devront affronter les dangers de la route, les rencontres inattendues, mais aussi leurs propres démons, qui se révèlent toujours un peu plus dans ce crépuscule du monde tel qu’ils le connaissaient. Ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour s’en sortir… et sur la chance qui leur a permis de rester en vie jusqu’ici. Mais les accompagnera-t-elle jusqu’au bout ?

.

Ma critique

Wow ! Cette saga gagne en puissance ! Je suis contente d’avoir lu le second opus rapidement malgré mes quelques réserves dues au rythme dans la « La saison des ravages ». « Le Crépuscule du monde » surpasse de loin son prédécesseur, car il regroupe ses points forts tout en effaçant la majorité de ses faiblesses. Dans cette suite, on retrouve les quatre héros marchant en direction de New York afin de retrouver les parents de Charly.

couv42204058Ces narrateurs sont toujours aussi attachants et forment un noyau intéressant que ce soit individuellement ou entre eux. Une fois encore, c’est le petit Tobias qui a réussi à m’émouvoir le plus. Son traumatisme est toujours présent et, malgré tous ses efforts, il lui est difficile de surmonter ses fantômes. Son retour à l’animal lui permet de tenir bon cependant, il réside encore la barrière de la langue. Cette régression est vraiment bien développée, en particulier durant le début du roman. Camille, une bambine trouvée sur la route, va former un très joli tandem avec Tobias. Leur complicité, leurs différences et leur complémentarité m’ont énormément plu. Tous les deux sont très mignons. Ensemble, chacun s’apporte quelque chose et va se révéler utile au groupe, que ce soit psychologiquement ou par les actes. Matthew, le grand frère de Tobias, m’a également bouleversée. J’ai totalement adhéré à sa vision des choses, à ses blessures et à ses regrets de ne pas avoir su protéger son cadet. Même si son comportement a souvent un peu plombé l’ambiance, j’ai trouvé son évolution complète, saisissante et compréhensible. J’ai également apprécié la touche musicale qu’il a apportée au récit et qui ponctuent le voyage.

Comme je l’avais deviné, les deux autres protagonistes vont mettre en avant des thématiques actuelles et pas toujours abordées dans la littérature ado/young adult. Leur relation va se révéler complexe, sincère, solide, naturelle et belle. J’ai aimé le fait qu’on les observe se rapprocher petit à petit, se quereller, se découvrir et s’apprivoiser plus intensément que dans le premier opus. En plus de former un joli duo, chacun a finalement su m’émouvoir. Kiran, cet adolescent intelligent, compréhensif et observateur est resté fidèle à lui-même. Ses doutes sont bien amenés et on ne peut que compatir à ses craintes pour l’avenir. Comme autrefois, Charly a mis un peu plus de temps avant de trouver sa place dans mon cœur. Il faut avouer que sa vulgarité est toujours aussi marquée. Lire des « connard » ou « vas te faire foutre » à chaque phrase m’agaçait un peu. Puis, au fil de l’aventure et grâce aux lettres de ses proches que Chloé Jo Bertrand a placées entre quelques chapitres, ma vision du garçon a fini par changer.

J’ai été enchantée de retrouver le quatuor écorché et traumatisé par ce qui a été vécu ou qu’il va falloir surmonter. J’ai également été ravie d’apprendre à connaître des nouveaux protagonistes comme la petite Camille, la meute de loups ou encore divers personnages qui ponctueront ce road-trip post-apocalyptique. Même si le rythme est parfois très calme et se concentre sur le quotidien de ces jeunes survivants, cela ne m’a pas dérangée. Non seulement les rebondissements arrivaient régulièrement, mais j’étais surtout satisfaite de l’approfondissement psychologique de chaque héros. Ainsi, je n’ai pas souffert de l’ennui… La tension et la survie du groupe sont l’un des points forts de ce livre. En outre, la plume de l’auteure étant percutante, humoristique, cruelle, entraînante et pleine d’émotion. J’ai savouré chaque page en compagnie de Les fantasy d’Amanda qui m’a finalement rejoint dans cette lecture. Une fois encore, j’ai été ravie de nos échanges et du fait que nous soyons sur la même longueur d’onde. Toutes les deux avons été conquises par cette suite qui surpasse en tous points le premier volet. Enfin, on notera des ultimes chapitres terribles qui furent, pour moi, un véritable crève-cœur ! Quelle puissance émotionnelle ! Je n’avais qu’une hâte : enchaîner avec le troisième tome avec elle.

.

Découvrez vite le blog des Fantasy d’Amanda (et plus tard son avis) :

lesfantasydamandalc

.

Citations

– L’océan, reprend Charly, c’est comme le lac, mais beaucoup, beaucoup plus grand, salé, et ça fait des vagues.
– Salé comme quand on pleure ?
– Oui, si tu veux.
– C’est quoi des vagues ?
Cette fois elle lui pose une colle. Mais pas à Matthew qui sourit et répond !
– C’est quand l’océan se met debout, s’enroule sur lui-même, et se brise en chantant.
.
—————
.
Les mecs trop serviables ça me fout la gerbe parce qu’ils sont jamais vraiment serviables, juste intéressés par un truc. Ne pas savoir ce que c’est, c’est comme perdre de vue une araignée alors que t’es sur les chiottes.
.

—————
.
– Qu’est-ce que tu fais ?
– Je choisis les souvenirs aux regrets.
Et je l’embrasse, comme dans mon rêve.
.
—————
.
– Charly ?
– Quoi encore ?
– Pourquoi t’as plus qu’une jambe ?
– Parce que l’autre s’est barrée. Je lui cassais les couilles.

.

Ma note

5/5

7 réflexions au sujet de « « Le Crépuscule du monde » (Apocalypse Blues T2) de Chloé Jo Bertrand »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s