Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« 226 bébés » de Flore Vesco et Stéphane Nicolet

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « 226 bébés »
Auteurs : Flore Vesco et Stéphane Nicolet
Genre : Roman jeunesse – ado / Fantastique
Éditeur : Didier jeunesse

.

résumé du livre

À 76 ans, Chrysostome, dit Bert, fraîchement retraité, coule des jours heureux dans sa maisonnette. Jusqu’au jour où son jardin, situé au-dessus d’un trafic aérien de cigognes, se retrouve envahi par… 226 bébés ! Adieu, calme et tranquillité. Or Bert ne compte pas se laisser enquiquiner par une tripotée de geignards. Ni une ni deux, il les installe dans une charrette et commence son périple. De village en bourgade, tous les moyens sont bons pour refourguer la marmaille : vente à la criée sur les marchés, adoptions par des princesses esseulées… Moins 1 bébé, moins 10 bébés, moins 20 bébés… Ouf ! Moins 225 bébés ! Au bout du compte, le vieillard solitaire et bougon se laissera-t-il attendrir ?

.

Ma critique

Quel ovni littéraire ! « 226 bébés » est un ouvrage loufoque à lire dès 9/10 ans qui met en scène un papi essayant de se débarrasser d’une pluie de marmots dont il a malencontreusement hérité. Amis des jeux de mots, des situations cocasses et de l’humour absurde, vous serez servis par cette histoire atypique. Superbement illustrée par Stéphane Nicolet, le roman ne vous laissera pas indifférent, car il ne ressemble à aucun autre ! En revanche, il fait écho à une multitude d’autres récits bien connus du grand public : les contes de fées ! Chrysostome, alias « Bert », va en effet rencontrer plein de personnages de contes comme Barbe Bleue, la Belle au bois dormant, le Loup, les trois petits cochons, le Génie de la lampe, Raiponce, le joueur de flûte d’Hamelin, etc. On fera également des clins d’œil à d’autres œuvres sans en rencontrer les héros (ex : La Princesse et la Grenouille) et on n’hésitera pas à proposer des échanges improbables entre les protagonistes ou des situations burlesques (ex : deux armées qui, après s’être battues à propos du pain au chocolat / chocolatine, se font querelle au sujet des raisins dans le taboulé). Si vous cherchez de l’original, vous allez être ravi !

Hélas, comme vous commencez à le savoir, j’aime l’absurde à petite dose. Quand c’est digne du Chapelier fou dans Alice au Pays des Merveilles, je freine des quatre fers et je boude mon plaisir ! De ce fait, je n’ai pas accroché à cette lecture. C’était trop dingue pour moi… De plus, le narrateur / l’auteure s’adresse directement au lecteur en le tutoyant. Or, je n’apprécie pas trop cette technique. Je reste assez conformiste de ce côté-là… Cela dit, je reconnais l’imagination débordante de Flore Vesco qui a su proposer une aventure haute en couleur ! J’ai également apprécié le coup de crayon de l’illustrateur. Ses dessins sont souvent rigolos… Sans parler des petits popotins des nourrissons que l’on voit à chaque fois. Je n’ai jamais vu autant de petites fesses potelées dans un livre ! Mais non, n’insistez pas Bert, je ne vous achèterai pas de « Claude ». J’ai déjà une petite Mathilde à la maison. Et c’est amplement suffisant pour me rendre heureuse.

.

mosel-lire-2020-2021

.

Citations

Certes, ils avancent à quatre pattes, mais qu’est-ce qu’ils m’épatent !

—————

Nous accusons réception de votre courrier en date du 28 octobre concernant les chutes d’enfants sur votre propriété. Nous sommes au regret de vous informer que l’arrivée d’un bébé dans un foyer n’est pas considérée comme un sinistre, et ne peut donc être remboursée par l’assurance.

—————

Que faisaient donc là tous ces garnements ? Bert gratta son crâne dégarni. La semaine précédente, il avait commandé une nouvelle paire de pantoufles par la Poste. Est-ce que le facteur se serait trompé de colis ? Grossière erreur ! Jamais, au grand jamais, Bert n’aurait fait l’acquisition d’un nourrisson ! Il avait eu la chance de ne pas avoir d’enfants lorsqu’il était encore en âge d’être papa. Il n’allait certainement pas se mettre à pouponner maintenant !

.

Ma note

2,5/5

7 réflexions au sujet de « « 226 bébés » de Flore Vesco et Stéphane Nicolet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s